toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Discours d’un cheikh palestinien à la mosquée Al-Aqsa : « Nous devons combattre les polythéistes qui refusent de se convertir à l’islam ou de payer la jizya »


Discours d’un cheikh palestinien à la mosquée Al-Aqsa : « Nous devons combattre les polythéistes qui refusent de se convertir à l’islam ou de payer la jizya »

Dans un discours à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, mis en ligne sur Internet le 1er mai 2015, le cheikh palestinien Issam Amira a déclaré que les ennemis polythéistes doivent choisir entre trois options : « Ils doivent se convertir à l’islam, payer l’impôt de la jizya, ou bien, vous devriez demander l’aide d’Allah et les combattre. »

« Vous devez les combattre, même s’ils ne vous combattent pas », a souligné Amira.

Extraits :

Issam Amira : Aujourd’hui, nos honorables érudits islamiques ne parlent que du djihad défensif.

Battez-vous pour l’amour d’Allah contre ceux qui vous combattent, mais ne péchez pas car Allah n’aime pas les pécheurs.

En d’autres termes, vous devriez toujours être polis, n’aller à l’encontre de personne, et ne jamais pointer votre arme sur qui que ce soit, à moins que quelqu’un ne vous attaque.

Autrement, tout devrait rester paisible. Non !

Quand vous affrontez un ennemi polythéiste, vous devez lui offrir trois options. Ils doivent se convertir à l’islam, ou payer l’impôt de la jizya ; sinon, vous devez demander l’aide d’Allah et les combattre.

Vous devez les combattre même s’ils ne vous livrent pas bataille.

Demandez l’aide d’Allah et combattez-les.

Learn Hebrew online

Que les érudits entendent ceci : vous devez demander l’aide d’Allah et les combattre.

Seulement quand ils vous livrent bataille ? Non !

Lorsqu’ils refusent de se convertir à l’islam et refusent de payer la jizya, dans ce cas, il est insensé [de les laisser] profiter de la vie dans ce monde, et manger la nourriture donnée par Allah tout en ne croyant pas en Lui. Non !

Contre leur gré, nous devons les subjuguer au règne d’Allah, sans les forcer à se convertir à l’islam.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Discours d’un cheikh palestinien à la mosquée Al-Aqsa : « Nous devons combattre les polythéistes qui refusent de se convertir à l’islam ou de payer la jizya »

    1. michel boissonneault

      nous payons déja la jizya avec nos impôts pour les muzz assister par l’état +
      pour payer la sécurité dans nos aéroports , école , synagogue donc je dit merde a tout ceux qui pense comme cette imam

    2. Wallemacq andré

      Viens faire ta collecte chez moi pour ta jizya et tu va voir ,ce que tu recevras .72 vierges pour achever tes vieux jour au paradis de ton branleur

    3. Alauda

      Le pape de Rome devrait lire ce prêche très instructif sur ce qui se trame sur le mont du Temple (à Jérusalem). Bien sympa sa canonisation de chrétiennes devant les télés du monde entier avec son ange de l’AP, mais la réalité c’est que la bête veut mettre tout le monde à sa botte.

    4. Jacques

      Après le prêche incendiaire sur les Juifs dans la même mosquée il y a quelques mois (vidéo retirée de YouTube entre temps, ce qui est dommage d’un côté tant cela montrait le véritable visage de ces musulmenteurs ‘palestiniens’), on en rajoute une couche…

      Et bien entendu, aucun de nos médias franchouillards collabos n’en parlera !

    5. nakab charles

      ce maudit,profite de la democratie Israelienne,pour semer la haine,qu’attends bibi netaniahou d’exile cet homme ou de l’eloigner’comme pour tt autre semeur de haine.pourquoi bibi hesite qu’elle faiblesse.

    6. michel boissonneault

      Alauda tu as raison … ont devrais envoyer ce vidéo au pape qui est maintenant un arabo-musulman-lover

    7. Françoise

      A force de vouloir convertir toute la planète il vont finir par se mordre la queue, personne ne leur a rien demander ! pourquoi viennent-ils nous emmerder ici chez nous ! pour qu’on paye pour leurs sales gueules ? demandez aux français ce qu’ils en pensent ! veulent t-ils se convertir à la maladie mentale ? a un culte d’autre âge ? allah n’existe pas il n’y a rien au dessus de nos têtes, rien que des gazes rares et des composés carbonés, les musulmans devraient comprendre que le fait d’insister dans cette voie les mènera à leur pertes mais je crois qu’ils ne sont pas suffisamment intelligent pour le comprendre.

    8. Beate

      Michel Boissonneault a raison, « nous payons déja la jizya avec nos impôts pour les muzz assister par l’état + pour payer la sécurité »

      Partout en Occident nous payons la taxe parce que les musulmans vivent des aides sociales. Le taux d’hommes musulmans et de femmes musulmanes sans emploi est beaucoup plus élevé que le taux de toutes les autres communautés, et en France ceux qui travaillent abusent de l’arrêt de travail pour maladie.

      Mais pour commencer, il faut dire au cheikh Issam Amira que la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem n’a aucune légitimité et qu’il ne devrait pas y avoir de mosquée à Jérusalem.

      Pourquoi ?

      Parce que Jérusalem n’est absolument pas un lieu saint de l’Islam. Jérusalem est un lieu stratégique occupé grâce à un mensonge, une falsification de l’Histoire. Avec la mosquée Al-Aqsa, les musulmans ont une caserne dans le camp ennemis et des croyants-soldats en mode veilleuse.

      « La Palestine « en tant qu’entité autonome » n’a jamais existé. » article de Joseph Farah, journaliste Arabe Américain.
      Extrait :

      -La Palestine en tant qu’entité autonome n’a jamais existé au cours de l’Histoire. Jamais ! Le pays fut dominé successivement par les Romains, par les croisés Chrétiens, par les Musulmans (qui n’ont d’ailleurs jamais fait de Jérusalem une capitale pendant qu’ils occupaient le pays), par les Ottomans et, brièvement, par les Britanniques au lendemain de la première Guerre Mondiale. Dès 1917, avec la déclaration Balfour, les Britanniques s’étaient montrés favorables à céder au moins une partie du territoire au peuple Juif afin qu’ils y établissent un Etat souverain .

      – Il n’existe pas de langue proprement Palestinienne. Ni même de culture spécifiquement Palestinienne. Il n’y a jamais eu de Palestine dirigée par des Palestiniens. Ces derniers sont des Arabes, et sont indissociables des Jordaniens ( la Jordanie étant elle aussi une invention récente, créée de toutes pièces en 1922 par les Britanniques). Mettez-vous bien en tête que le monde Arabe contrôle 99.9% des terres du Moyen-Orient. Israël ne représente que O, 1% de la superficie régionale !

      – Mais cela est déjà trop pour les Arabes. Ils veulent tout. Et c’est précisément là que se situe le noeud du conflit qui les oppose à Israël.

      – Avidité. Fierté. Jalousie. Convoitise. Toutes les concessions que pourrait faire Israël n’y suffiront pas.

      – Qu’en est-il des lieux saints de l’Islam?

      –Il n’y en a tout simplement aucun à Jérusalem. Cela vous choque? Vous pouvez l’être. Je suis persuadé que vous n’entendrez jamais cette vérité brutale de la part d’aucun média international. C’est politiquement incorrect. Je sais que vous me direz : » la Mosquée Al Aqsa et le Dôme du Rocher à Jérusalem représentent le troisième lieu saint de l’Islam », après la Mecque et Médine. Et bien, sachez que c’est faux ! En réalité, le Coran ne fait aucune mention de Jérusalem. La Mecque est citée des centaines de fois. Médine est mentionnée un nombre incalculable de fois. Mais Jérusalem, jamais (inversement, Jérusalem est citée 669 fois dans la Torah !).

      – Alors comment Jérusalem est-il devenu le troisième lieu saint de l’Islam? –

      -Les islamistes, aujourd’hui, se réfèrent à un vague passage du Coran, la 17ème Sourate, intitulée « le Voyage Nocturne »(1). Il y ait fait état d’un voyage de Mohammed qui fut transporté de nuit « du temple sacré au temple le plus éloigné dont nous avons béni l’enceinte ». Au septième siècle, des Musulmans ont identifié les deux temples mentionnés dans ce verset comme étant la Mecque et Jérusalem. Voilà à quoi tient la connexion si étroite entre l’Islam et Jérusalem – connexion faite d’interprétations sur un voyage nocturne. Parallèlement, le peuple Juif voit son enracinement à Jérusalem remonter jusqu’à l’époque du patriarche Abraham.
      http://arabespourisrael.unblog.fr/2008/09/12/la-palestine-en-tant-quentite-autonome-na-jamais-existe/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *