toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des Combattants de l’État islamique repérés près des hauteurs du Golan.


Des Combattants de l’État islamique repérés près des hauteurs du Golan.

L’État islamique a publié en version électronique un long texte, «Drapeaux Noirs de Palestine», détaillant comment il prévoit de conquérir Israël *.  Nous pouvons juste dire maintenant que cette présence de l’Etat islamique près du plateau du Golan est un présage de plein de choses à venir, à moins que l’État islamique soit vaincu.

« Djihadistes à la frontière. Des combattants d’ISIS aperçus près du plateau du Golan, » Jerusalem Post, 30 Avril 2015:

Après que des sources étrangères aient rapporté mercredi que l’armée israélienne commençait à renforcer ses troupes sur les hauteurs du Golan près de la frontière syrienne, les craintes s’intensifiaient jeudi que les combattants liés à l’État islamique approchaient de la région.

Selon les rapports, les renforts comprennent des chars Merkava et des véhicules blindés. La mise en place de la défense découle de rapports indiquant que l’un des groupes rebelles anti-Assad a juré allégeance à l’Etat islamique et que ce même groupe est derrière le «débordement» de tirs de mortier depuis le Golan syrien vers Israël ces derniers jours.

L’organisation en question est Saraya al-Jihad (Les Brigades du Jihad), qui non seulement a juré allégeance à l’Etat islamique, mais a aussi réussi à conquérir le village de Qahtaniya près de la frontière.

Selon des rapports en provenance de Syrie, le groupe djihadiste sunnite a réussi à établir une base près de la frontière, à seulement trois kilomètres du kibboutz Ein Zivan sur les hauteurs du Golan israélien. La possibilité que les tirs d’armes légères qui ont frappé Israël le mercredi soient venus des combattants du groupe est à l’étude.

Israël suit les événements au-delà de la frontière, mais des responsables de Tsahal, prétendent qu’ils n’ont pas l’intention d’interférer dans la lutte entre les différents groupes rebelles et l’armée d’Assad. La croyance est qu’aucun groupe syrien, et aucune armée n’est actuellement intéressé à agir contre Israël, mais dans les instances militaires, des préparatifs sont faits dans l’éventualité que l’un de ces groupes tourne ouvertement ses efforts militaires contre Israël.

L’armée israélienne sait que le point récemment conquis par Saraya al-Jihad était auparavant entre les mains d’al Nusra lié à al-Qaïda dont les combattants n’ont pas tenté de se mesurer à Tsahal. L’estimation est que les obus de mortier qui ont atterri en Israël mardi faisaient partie des efforts de l’Armée Syrienne Libre et du Front al-Nusra pour reconquérir la région ….

* Robert Spencer l’expose en détail dans son prochain livre, «Le Guide Complete d’ISIS pour les Infidèles» [The Complete Infidel’s Guide to ISIS].

Source : Jihad Watch 2 mai 2015
Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Learn Hebrew online







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Des Combattants de l’État islamique repérés près des hauteurs du Golan.

    1. MisterClaivoyant

      Depuis 4 ans que je le dis, les djihadistes sont plus dangereux que Bachar el-Assad, en 42 ans la Syrie n’a pas bougé un doigt contre Israël, faire tomber Bachar, c’est une grave erreur.

    2. David

      Face à des civils , ils sont forts d’autant qu’ils sont aguerris par les combats .

      Mais face aux Merkavas , aux Kfirs et à la stratégie israélienne qui s’adapte à l’ennemi , ces misérables rats , assassins de civils , pourraient , enfin, connaître le tempo de la vraie guerre moderne , guerre menée autant par des spécialistes que par des artistes de la question .

      Bâtards , serrez les fesses et invoquez Mohhammad , vous allez sentir la terre se dérober sous vos pas et le ciel s’abattre sur votre sale tronche .

      Mollah , commencez vos supplications et tous, vos ablutions.

      Salopards

    3. PINHAS

      Chaque fois qu’un dictateur a été renversé : en Tunisie, en Irak , en Libye on a pu que constater une montée de l’intégrisme et du terrorisme .

      Posons nous la vrai question : Ces dictateurs devaient-ils agir ainsi pour tenir en laisse les dégénérés de leurs pays ?

    4. PINHAS

      E M o s h é 0 0 7 , c’est vrai mais le nombre de futurs dictateurs est d’autant plus important depuis que les laisses ont été retirées .

    5. PAUL

      @David , des chrétiens dont d’anciens soldats partent rejoindre une milice chrétienne en Irak, la milice Dwekh Nawsha, à 30 km de Mossoul.
      ces pleutres d’islamistes qui s’en prennent aux femmes et aux enfants vont regretter d’être nés
      st Michel Archange , veillez sur nous

    6. PAUL

      cette milice cherche du personnel expérimenté, mais pas seulement dans le maniement des armes. Des personnes travaillant dans le domaine médical ou encore le génie civil sont également recherchées.

    7. PAUL

      récit de l’un d’entre eux : la légitime défense est un droit et un devoir pour tout chrétien, les croisades ou les combats des Forces libanaises dans les années 80 n’avaient pas d’autres objectifs. la communauté internationale refusant d’envoyer des troupes au sol, il faut bien se défendre, puisque personne ne le fait ! ce n’est pas un hasard si un véritable génocide des chrétiens d’Orient a lieu dans l’indifférence coupable de l’Occident pile un siècle après celui commis par les Turcs en 1915. Il n’est pas question que nous laissions nos frères se faire rayer de la carte une deuxième fois.

      besoin d’argent, afin d’acheter armes, munitions, médicaments, vêtements, véhicules, nourriture, etc. Elles ont besoin que l’Occident sache ce qui se passe là-bas et connaisse la noblesse de leur combat. Mais surtout, parce que nous sommes chrétiens et que nous croyons à sa force, elles ont besoin de notre prière

      st Michel Archange , protégez nos soldats

    8. madeleine

      En 1941, les Etats-Unis, attaqués par le Japon à Pearl Harbour, se sont enfin décidés à entrer en guerre. Pour ce faire, ils n’ont pas hésité à employer LA bombe par deux fois, à Hiroshima et à Nagasaki. Le résultat a été que cela a stoppé net les velléités du Japon, allié d’Hitler. Bien sûr, il y a eu des dégâts terribles et les américains ont été critiqués. Dans le cas du Califat islamique (DAESH) qui risque de mettre le feu dans la région et menace directement Israël, ce pays, s’il est acculé, ne doit pas hésiter à aussi employer LA bombe, et par la même occasion, l’utiliser pour l’Iran. C’est malheureux mais c’est « ou je meurs ou je te tue ». C’est la loi depuis que la vie existe sur notre planète. Israël sera aussi critiqué, mais, avec le temps….. les chiens aboient et la caravane passe.

    9. Jacques

      madeleine : Liddle Hart, dans son Histoire de la Seconde Guerre Mondiale, met en doute le fait (avec d’autres historiens) que ce soit la bombe nucléaire qui a fait pencher la balance quant à l’issue de la guerre.
      Selon lui, la guerre était déjà gagnée par les Alliés, les Japonais ne faisant plus que reculer, la victoire était une question de quelques semaines ou mois, au maximum.
      Selon un certain nombre d’historiens, Truman a ordonné que la bombe soit larguée sur Iroshima et Nagasaki en bonne partie pour « justifier » auprès de ses opposants politiques et du peuple américain les dépenses considérables faites par les USA pour l’obtention de la bombe. Ainsi au moins, ces sommes colossales avaient « servi » à quelque chose ! Et tant pis pour les pertes civiles considérables…
      Je ne sais dans quelle mesure c’est vrai, en tout cas c’est une version des choses.
      Le problème avec la bombe nucléaire, c’est que si l’un l’utilise, les autres risquent fort de le faire à leur tour, et alors « bonjour l’escalade »…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *