toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Charlie Hebdo : Le dessinateur Luz capitule face à l’Islam radical et quitte le navire. Pour Jeannette Bougrab, Luz est « un médiocre, un usurpateur »


Charlie Hebdo : Le dessinateur Luz capitule face à l’Islam radical et quitte le navire. Pour Jeannette Bougrab, Luz est « un médiocre, un usurpateur »

Rien ne va plus à Charlie Hebdo. Selon Médiapart, le dessinateur Luz serait sur le départ, quatre mois après l’attentat qui a décimé l’équipe de Charlie. Ce déssinateur historique aurait annoncé à plusieurs membres de la rédaction sa décision de partir en septembre.

Dans son livre “Maudites”, Jeannette Bougrab, l’ex-compagne de Charb accuse Luz de lâcheté après sa décision de ne plus dessiner Mahomet.

Dans un entretien à Valeurs actuelles, elle déclare que la décision de Luz — “un médiocre, un usurpateur”.

Jeannette Bougrab est une battante. « Moi, contrairement à Luz, je continue à parler du Prophète », lance-t-elle tout de go, en réponse à la décision du dessinateur de Charlie Hebdo de ne plus caricaturer Mahomet. « Lui écrit du XIe arrondissement. Moi, je suis allée dans la vallée de Swat [au Pakistan, NDLR] », ajoute-t-elle encore.

Elle y a rencontré notamment Sami ul-Haq, un chef taliban — bourreau de Malala, la Prix Nobel de la paix —, pour un documentaire coup de poing sur les filles interdites d’école, au grand dam du Quai d’Orsay qui a tout fait pour l’en empêcher. La preuve encore avec Maudites, le livre qu’elle publie aujourd’hui. Un véritable réquisitoire contre l’islamisme en même temps qu’il se présente comme un hommage à ces femmes qui ont su tenir debout face à leurs persécuteurs.

Un hommage à sa mère, aujourd’hui mourante, qui fut mariée de force en Algérie à l’âge de 13 ans ; à Nada, cette petite Yéménite de 11 ans, qui a choisi de dénoncer ses parents qui l’avaient vendue contre une dot, jurant préférer mourir plutôt que d’être privée d’avenir, suppliant de pouvoir aller à l’école.

Pour Jeannette Bougrab, la décision de Luz — « un médiocre, un usurpateur », qui ne doit d’avoir la vie sauve qu’à une méchante gueule de bois, « on a connu mieux comme héros », dit-elle encore — parachève le crime des frères Kouachi et de Coulibaly.

En désertant le combat, « il finit le job ». Elle marque un silence avant de poursuivre, définitive : « La greffe qui marche le moins bien, c’est la greffe de couilles. »

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Charlie Hebdo : Le dessinateur Luz capitule face à l’Islam radical et quitte le navire. Pour Jeannette Bougrab, Luz est « un médiocre, un usurpateur »

    1. MissA

      Non! Lue ne quitte pas Charlie Hebdo par lâcheté et cela n’a rien à voir avec une question de capitulation face à l’Islam radical. Vous ne pouvez pas écrire cela enfin!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap