toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bruxelles va licencier un de ses gardiens de la paix appelant « abattre les Juifs un à un »


Bruxelles va licencier un de ses gardiens de la paix appelant « abattre les Juifs un à un »

La bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean (commune de Bruxelles) Françoise Schepmans a entamé une procédure de licenciement envers un gardien de la paix employé par la commune qui s’est répandu vendredi en propos antisémites sur le réseau social Facebook, rapporte samedi le site du Soir.

L’intéressé est intervenu sur un fil public de discussion de réseau Facebook consacré à l’exclusion du cdH de la députée bruxelloise d’origine turque Mahinur Ozdemir en raison de son refus de reconnaître le génocide subi par les Arméniens.

Mohamed N., intervenant aussi sous pseudonyme, en a profité pour faire dévier cette discussion sur la guerre entre Israël et les Palestiniens, formulant notamment le souhait de d’abattre « les juifs un à un comme ils font aux Palestiniens ».

Source

L’intéressé est intervenu sur un fil public de discussion de réseau Facebook consacré à l’exclusion du cdH de la députée bruxelloise d’origine turque Mahinur Ozdemir en raison de son refus de reconnaître le génocide subi par les Arméniens.Mohamed N., intervenant aussi sous pseudonyme, en a profité pour faire dévier cette discussion sur la guerre entre Israël et les Palestiniens, formulant notamment le souhait de d’abattre « les juifs un à un comme ils font aux Palestiniens ».Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Bruxelles va licencier un de ses gardiens de la paix appelant « abattre les Juifs un à un »

    1. Roberto

      Un pauvre type à jeter hors des frontières Européennes. Qu’il aille vivre ses délire en terre d’Islam. Finalement ces kons sont là pour nous emmerder, qu’ils partent, ils ne seront pas regretter.

    2. Claudio

      J’ai lu, sur le même sujet, le commentaire d’un de nos amis lecteurs, un Bruxellois.

      Dans son message, ce lecteur explique que le mis en cause n’est absolument pas policier, il s’agirait en réalité d’un employé de mairie qui occupe la fonction  » d’assistant de prévention « .

      J’ajoute, que sauf erreur de ma part, le grade de gardien de la paix ne concerne que les policiers de la police nationale française.

      Je vous invite à lire ( ou à relire ) le commentaire du 31 mai (nº 11) FORT INSTRUCTIF de notre ami Roland : —

      Ce barbu ne fait pas partie des forces de police, les « Assistants de prévention » sont le plus souvent des chômeurs longues durées mis au travail par la commune pour se promener dans la commune afin de signaler aux forces de l’ordre un problème. Molenbeek une commune de Bruxelles, de 95.000 « Chances » sur 6 Km2 compte 20 mosquées après avoir été dirigée pendant 20 ans par Moureaux, un vieux P.S pro islamiste, parti maintenant à 74 ans avec sa jeune épouse marocaine de 37 ans vers des cieux plus Chauds dans son riad.. Normal les réactions du triste individu « Assistant de prévention ».La commune de Molenbeek est en faillite; Cause principale: l’engagement de personnes inconsidérés. Nous retrouvons là le clientélisme du P.S.

    3. Ratfucker

      « Le Monde.fr avec AFP | 04.04.2013
      La compagnie Air France a été condamnée jeudi à 10 000 euros d’amende pour avoir discriminé une passagère, militante propalestinienne, qui avait été débarquée d’un avion pour Tel-Aviv
      Horia Ankour, une élève-infirmière de 30 ans, voulait se rendre en Israël le 15 avril 2012 pour participer à une opération « Bienvenue en Palestine » organisée par des militants propalestiniens, qui avaient ensuite dans leur quasi-totalité été refoulés par les autorités israéliennes.
      Lors du procès, le 17 janvier, la militante avait reçu le soutien du parquet, qui avait estimé qu’il s’agissait d’une « discrimination caractérisée ». « On ne peut pas tolérer ce genre de comportement sur notre territoire », avait jugé le procureur Abdelkrim Grini. »
      Le ministre de la Justice français ferait bien, comme à Bruxelles, de procéder à une opération de salubrité publique dans la magistrature…Hélas, peu de chances, avec la Taubira+ le mur des cons.

    4. michel m

      Licencié !!! Les Belges seraient vraiment ce qu’on dit d’eux !?! J y crois pas…
      Pour lui prison, et pour toute sa famille, toute c’est cousins cousines grands pères et leurs femmes jusqu’au 3eme degré, expulsion du territoire. Une bonne dizaine de reconduite à la frontière. Voilà ce qui ferait réfléchir les autres.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap