toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Breaking the silence ? Les drones américains qui tuent beaucoup de civils sont pilotés depuis l’Allemagne. Pas un article de l’AFP ou dans Le Monde


Breaking the silence ? Les drones américains qui tuent beaucoup de civils sont pilotés depuis l’Allemagne. Pas un article de l’AFP ou dans Le Monde

L’AFP et Le Monde, sont les deux principaux médias qui attisent la haine contre Israël, font actuellement un battage contre les soldats israéliens lors de l’Opération contre Gaza en juillet 2014. Ils montent en épingle un faux rapport de l’ONG Breaking The Silence, financé par les arabes, pour stigmatiser les soldats israéliens.

Or les drones américains que l’Union Européenne accuse de tuer beaucoup de civils sont pilotés depuis une base en Allemagne. Mais ni l’AFP ni Le Monde ne se préoccupe des civils tués par les américains… Les drones militaires américains ont tué au moins 962 civils, dont 207 enfants, au Pakistan entre 2004 et 2015 et au moins 660 civils, dont 96 enfants au Yémen de 2002 à 2015.

Lire aussi sur l’opération contre Gaza en juillet 2014 toutes les précautions prisent par Tsahal pour éviter de tuer des civils:

Gaza été 2014 : Tsahal aurait pu mener une action bien plus foudroyante

DOCUMENT EXCLUSIF : Toute la vérité sur la guerre de Gaza (été 2014)

Protéger les civils de Gaza lors des combats : la mission du capitaine Orevi

Un soldat à Gaza voit un terroriste du Hamas utiliser des enfants pour s’enfuir

Tsahal, une des armées les mieux préparées à la guerre urbaine

L’Union européenne reproche aux Etats-Unis le nombre trop élevés de victimes civiles que causent les attaques de drones de l’administration Obama mais il se trouve que ces derniers sont dirigés depuis le cœur de l’Europe : Ramstein, en Allemagne.

Le site internet The Intercept et le magazine allemand Der Spiegel ont publié une longue enquête conjointe sur ce qui se passe dans la base américaine de Ramstein, située dans le sud-ouest de l’Allemagne. Il s’avère qu’elle est utilisée pour piloter les drones qui frappent les personnes suspectées de terrorisme. Selon eux, l’administration Obama aurait même du mal à se passer de cette base dans la guerre des drones qu’elle mène contre le terrorisme au Moyen-Orient, étant donnée l’importance des activités opérées depuis Ramstein.

«Ramstein envoie le signal qui délivre les instructions aux drones et ces derniers lui renvoient les images de ce qu’ils voient sur des écrans de contrôle. Sans Ramstein, les drones ne pourraient pas fonctionner, du moins pas de façon aussi importante qu’ils ne le font maintenant», démontre l’enquête.

Selon The Intercept, la base militaire de Ramstein est «idéalement située pour réduire le décalage entre les ordres donnés par les pilotes et leur réception par les appareils».

La loi allemande interdit à l’armée d’effectuer des opérations militaires en dehors des frontières du pays mais cela n’empêche pas l’Allemagne de jouer un rôle dans les frappes de drones américains qui ont tué des milliers de personnes.

pilotage des drones américains

pilotage des drones américains

Après la publication de l’enquête, Barack Obama a immédiatement assuré que la base de Ramstein n’était pas utilisée pour l’envoi de drones dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, que la base allemande, qui est l’une des plus grandes bases militaire des Etats-Unis à l’étranger, ne servait qu’au suivi opérationnel des opérations.

«Nous n’utilisons pas l’Allemagne comme une rampe de lancement de drones sans pilote… dans le cadre de nos activités de contre-terrorisme», a déclaré le président Obama.

Cette enquête réalisée conjointement par deux médias place Angela Merkel dans une situation délicate étant donné que le gouvernement allemand cautionne la présence militaire américaine sur son territoire.

Même si l’administration Obama considère la mission des drones comme un moyen de guérir du terrorisme au Moyen-Orient et précise que l’armée ne procède qu’à des assassinats ciblés, de terroristes d’Al-Qaïda, les organisations des droits de l’Homme ont montré que la situation était en réalité bien différente.

Selon des informations publiées par le Bureau du journalisme d’enquête, une organisation indépendante à but non lucratif basée à Londres, les frappes de drones militaires américains ont tué au moins 962 civils, dont 207 enfants, au Pakistan entre 2004 et 2015 et au moins 660 civils, dont 96 enfants au Yémen de 2002 à 2015.

Source : The bureau of investigative journalism

Source : The bureau of investigative journalism

Selon un rapport intitulé «You Never Die Twice», 874 civils, dont 142 enfants, ont été tués au Pakistan et 273 au Yémen.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap