toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Affaire FIFA: Victoire d’Israël contre le boycott. Par Marco Koskas


Affaire FIFA: Victoire d’Israël contre le boycott. Par Marco Koskas

Dans l’affaire de la FIFA, on aimerait bien être une petite souris pour voir tout ce qui s’est tramé dans les coulisses de ce barnum. Mais pour l’instant, contentons nous de ce qui se voit à l’oeil nu….
A ceux qui l’ignorent encore, la FIFA est une organisation vaguement maffieuse, qui gère les milliards du football mondial. Une bonne centaine de pays y ont un représentant, et chaque pays dispose d’une voix. Cette semaine, plusieurs évènements ont mis cette instance sportive sur le devant de la scène.

EX-TERRORISTE

D’une part l’élection de son président, et d’autre part la demande d’exclusion d’Israël des compétions de foot; demande formulée par l’Autorité Palestinienne, et présentée par l’ex-terroriste à la retraite Djibrill Rajoub. Mais avant même que l’élection d’un nouveau président n’ait lieu, et que la demande palestinienne soit soummise au vote, Bibi Nethanyaou avait averti:  » la FIFA sera détruite si israël est exclu des compétitions de football ».

DOUANIERS MAROCAINS

Pour la première fois, la réaction de l’Etat d’Israël à cette tentative de mise au ban des nations, recevait une réponse à la hauteur de la menace. Rappelons au passage que la sélection israélienne de Judo, avait été arrêtée et retenue contre son gré par les douaniers marocains quelques jours auparavant à Rabat. Dans la même semaine, ça faisait beaucoup. Mais le Premier Ministre israélien avait-il usé de cette menace à la légère, ou bien disposait-il de quelque argument dissuasif pour se permettre de la formuler? En tous cas, au même moment, avait lieu l’arrestation des 14 délégués de la FIFA soupçonnés de corruption. Quelques heures après, l’ex-terroriste Dibrill Rajoub retirait la demande palestinienne d’exclure Israël des compétitions internationales.

INFORMATIONS COMPROMETTANTES

Est-ce à dire que l’Etat d’Israël avait montré qu’il possédait sur ces messieurs assez d’informations conpromettantes pour mettre le ola à la tentative de boycott lancée par l’Autorité Palestinienne? Tout ça n’est peut-être qu’un concours de circonstances, mais on ne voit pas pour quelle raison Monsieur Rajoub aurait retiré sa dmande d’exclusion d’Israël, si tous ces évènements n’avaient pas un lien étroit.

Il faut donc se demander s’il n’y a pas une leçon à en tirer, pour l’Etat d’Israël. En effet, les menaces de boycott pleuvent sur nous, toujours formulées ou soutenues par des ONG financées par des états-voyous ou des organisations terroristes, et examinées avec bienveillance par l’Union Européenne ou telle ou telle instance internationale, comme la FIFA.

Dans l’affaire de la FIFA, Israêl a remporté un incontestable succès diplomatique. Un succès étonnant, par son éclat et son brio. Le président Obama doit enrager sur son oreiller. Mais c’est sans doute ainsi qu’il faut désormais traiter toutes les autres menaces de boycott. Il faut à présent mettre l’Autorité Palestinienne en demeure soit de négocier sérieusement un traité de paix, soit de disparaître du paysage politique. Mais ne plus tolérer d’elle la moindre menace de boycott.

Reproduction encouragée avec la mention suivante:

© Marco Koskas pour Europe Israël News





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Affaire FIFA: Victoire d’Israël contre le boycott. Par Marco Koskas

    1. michel boissonneault

      présentement a montréal 31 mai 13H30 , il pleut et il fait 13 degré par contre c’est ensoleillé pour moi avec cette victoire contre la FIFA et les palos….
      les muzz ont voulu isolé Israel et en légitime défense elle a répliquer avec des infos hors de tout doute très incriminant offert au FBI , je dit merci a tout les agents du mossad qui ont fait une enquête rigoureuse contre les dirigeants de la FIFA corrompue car le mossad a sauver ( encore une fois ) la réputation et la nation d’Israel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap