toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Yemen: La Marine américaine a dépêché l’USS Theodore Roosevelt vers le golfe d’Aden


Yemen: La Marine américaine a dépêché l’USS Theodore Roosevelt vers le golfe d’Aden

Les États-Unis et l’Iran sont en route vers une confrontation navale directe au Yémen après l’annonce du lundi soir que l’USS Theodore Roosevelt, connu sous le nom « The Big Stick», faisait son chemin vers le golfe d’Aden pour rejoindre la force navale américaine comprenant neuf navires de guerre afin d’intercepter des navires iraniens transportant des armes pour les rebelles Houthi au Yémen.

L’attaque du Groupe Roosevelt 12 a été dépêchée du golfe Persique pour parer à une armada navale iranienne de 8 à 9 vaisseaux en route vers le golfe d’Aden chargés de réserves militaires fraiches destinées aux rebelles.

Le transporteur Roosevelt est accompagné de destroyers de la marine américaine et d’autres navires, dont le croiseur lance-missiles USS Normandy. Les navires de guerre américains transportent des équipes capables de monter à bord de navires afin d’y opérer des recherches liées à la livraison d’armes iraniennes, conformément aux résolutions de l’ONU.

L’arrivée de porte-avions fera monter d’un cran le partenariat actif de l’Amérique dans le blocus mené par l’Arabie saoudite et l’Égypte sur les rives yéménites. Elle soulignera la volonté de Washington de devancer toute tentative de navires de guerre iraniens de briser ce blocus, ainsi que l’implication profonde des États-Unis contre les forces rebelles soutenues par l’Iran au Yémen.

Loading...

Des sources haut placées à Washington craignent que les flottes américaines, saoudiennes et égyptiennes accumulées dans le golfe d’Aden ne tombent sous les attaques des navires de guerre iraniens dans leurs tentatives de décharger des réserves militaires à terre pour les rebelles.

Le 10 Avril, DEBKAfile évoquait la possibilité d’une collision irano-Arabie saoudienne en mer, après que le porte-parole de l’armée saoudienne, le Brig. Général Ahmad Al-Assiri, avait prévenu : « Les navires iraniens ont le droit d’être présents dans les eaux internationales, mais ils ne seront pas autorisés à entrer dans les eaux territoriales yéménites ». Le même jour, Washington avait annoncé que l’US Air Force avait entamé des missions de ravitaillement en vol aux forces de la coalition dirigées par l’Arabie saoudite afin d’effectuer des frappes aériennes et d’enrayer les progrès des rebelles Houthi.

Le lundi, 20 Avril le chargé d’affaires saoudien à Téhéran a été convoqué au ministère iranien des Affaires étrangères en protestation contre les bombardements aériens de l’Arabie saoudite d’un quartier dans la capitale Sanaa mitoyen à l’ambassade d’Iran. Il n’y eut pas de blessés mais le bâtiment a été endommagé. L’Arabie saoudite a déclaré que son objectif était d’atteindre le plus grand arsenal d’armes Houthi dans la ville, lequel se situe près de l’ambassade iranienne.

Cette protestation a été indirectement adressée à Washington aussi, puisque les États-Unis ne font aucun secret du renfort de renseignement fourni à l’armée de l’air saoudienne afin de contribuer à la précision de leurs attaques qu’ils approuvent de facto.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *