toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Polémique sur l’ampleur de la nouvelle vague migratoire sur la Côte d’Azur


[Vidéo] Polémique sur l’ampleur de la nouvelle vague migratoire sur la Côte d’Azur

La préfecture évoque un « afflux important » et 550 interpellations en une semaine à la frontière italienne. Un syndicat de police parle « d’arrivage massif » et de 800 interpellations.

Vendredi, le syndicat de police Alliance s’alarmait d’un « arrivage massif » de migrants à la frontière franco-italienne. Il annonçait près de huit cents interpellations intervenues les six derniers jours.

La réponse des autorités ne tarde pas: samedi après-midi, la préfecture organise une conférence de presse à la gare de Menton où, en présence d’une dizaine de journalistes, sont menés deux contrôles de trains.

À cette occasion, le directeur de cabinet du préfet, François-Xavier Lauch, dément les statistiques d’Alliance. Il ramène à 550 les interpellations effectuées depuis dimanche dernier, jour où, de l’avis – pour une fois – unanime, « ce rebond migratoire » a débuté.

 

À Alliance, Laurent Laubry persiste et signe: « Le chiffre de 800 vient des collègues qui interpellent sur le terrain. Je ne l’invente pas. »

Le nouveau flux est sans nul doute lié à la situation dramatique en Méditerranée, aux migrants qui embarquent en Libye sur des bateaux de fortune et qui, souvent, se noient lors de naufrages.

À nos frontières, le directeur de cabinet ne conteste pas l’importance de cette vague, mais il la compare au pic de juillet 2014 (1 000 interpellations par semaine) et dément donc son caractère « massif ».

Relevé d’identité « verbal »

Les migrants viennent pour la plupart de la Corne de l’Afrique, en premier lieu de l’Érythrée, petit pays en proie à l’une des pires dictatures de la planète, comparable au régime nord-coréen.

Arrêtés aux gares de Garavan et de Menton, au péage d’autoroute de la Turbie, sur la route côtière ou sur celle de la vallée de la Roya, ces sans-papiers font l’objet d’une procédure de réadmission en Italie. Ils sont remis aux autorités transalpines après un simple relevé d’identité « verbal ».

Dans ce cadre juridique, aucune prise de photo ou relevé d’empreintes n’est possible. Il est, dès lors, difficile de savoir combien retentent leur chance dans les heures ou les jours qui suivent.

Les policiers ne désespèrent-ils pas de devoir remettre sans cesse l’ouvrage sur le métier? « On applique la loi », répond laconiquement le directeur départemental adjoint de la police aux frontières, Emmanuel Grout. « On essaie de le faire avec humanité, en sachant que ces gens fuient la guerre. »

« La priorité, ajoute le directeur de cabinet, c’est d’interpeller un maximum de passeurs. » Ceux-là sont placés en garde à vue et déférés au parquet.

Depuis le début de l’année, dix-sept ont été mis hors d’état de nuire.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “[Vidéo] Polémique sur l’ampleur de la nouvelle vague migratoire sur la Côte d’Azur

    1. Stefan Metzeler

      Petite correction: le régime de l’Erythrée n’est de loin pas aussi horrible que les les candidats à l’asyle le prétendent. En fait, c’est un mythe entretenu par une opposition exilée qui est elle-même plutôt violente et qui veut prendre le pouvoir elle-même. Elle cherche donc à rassembler un maximum d’émigrés qu’elle voudrait bien avoir sous son contrôle.

      En réalité, les conditions de vie ne sont pas si mauvaises et s’améliorent de jour en jour. Il y a de fortes chances que le régime actuel soit moins mauvais que l’opposition en exile.

    2. Jacques

      C’est trop facile d’invoquer une dictature ou une situation économique impossible pour revendiquer le droit d’immigrer en Europe.

      Nous ne pouvons pas, nous ne voulons pas recueillir toute la misère du monde !

      Ces gens, soit se prennent en main dans leur propre pays, comme nous l’avons fait dans les nôtres dans le passé pour nous libérer des oppressions, de quelque nature qu’elle aient été – et cela a coûté cher à ceux de nos ancêtres qui ont combattu pour cela.
      Soit ils se font accueillir par des pays voisins plus calmes et plus propices à une vie normale, à titre temporaire, en attendant que cela aille mieux chez eux.
      Pour les Arabes, ils ont en plus la chance d’avoir des « frères » arabes pleins aux as, roulant sur l’or et qui sont réputés pour leur générosité (Ok, je force un peu le trait)…

      Quant à nous, nous FERMONS NOS FRONTIÈRES. L’effet pompe aspirante, cela suffit. La déstabilisation économique, culturelle, sociale de nos pays européens engendrée par une immigration massive, sauvage et incontrôlée, il y en a assez !

      Les politicards véreux dont le fonds de commerce est la démagogie en direction des immigrés ou de l’islam soit-disant « chances pour la France », dehors ! Nous ne vous avons pas élus pour cela ! Les patrons complices parce que friands d’une main d’oeuvre à bon marché, n’est-ce pas Laurence Parisot, dehors ! Les politicards stipendiés par les pays arabes, du balai ! Le système actuel perdant-perdant, cela suffit !

    3. Laurence

      FAIRE UNE PETITION SUR LES DJIHADISTES ET MEME PAS ETRE AU COURANT DES LOIS ETANT AVOCAT C’EST DRAMATIQUE !

    4. DARIO

      sans compter les serpents venimeux qui ne viennent pas chez nous pour échapper a la misère , mais pour nous en faire .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap