toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Éric Ciotti, UMP, « Ces jupes longues c’est le signe d’une expression religieuse, je le dis très clairement je suis partisan d’une laïcité intransigeante »


[Vidéo] Éric Ciotti, UMP, « Ces jupes longues c’est le signe d’une expression religieuse, je le dis très clairement je suis partisan d’une laïcité intransigeante »

Éric Ciotti a apporté son soutien ce jeudi sur RMC et BFMTV à la principale qui a pris la décision d’exclure une collégienne à Charleville-Mézières (Ardennes) en raison du port d’une longue jupe jugée comme un signe religieux ostentatoire.

« Ces jupes longues c’est le signe d’une expression religieuse, je le dis très clairement je suis partisan d’une laïcité intransigeante« , a ajouté le député UMP favorable au port de l’uniforme.


Jupe trop longue: « Il y a eu une provocation », juge Ciotti by BFMTV

Loading...





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 19 thoughts on “[Vidéo] Éric Ciotti, UMP, « Ces jupes longues c’est le signe d’une expression religieuse, je le dis très clairement je suis partisan d’une laïcité intransigeante »

    1. capucine

      la jupe est jugée comme un signe religieux ostentatoire , mais pas le voile ?
      là il y a un gros problème à Charleville-Mézières !!
      la laïcité est la même pour tout le monde , elle doit retirer son voile et s’habiller comme ses copines européennes

    2. Jacques

      L’autre jour, j’ai entendu Goldnadel et je trouvais sa position équilibrée ; sur le voile, il citait l’exemple de la mère du soldat victime de Merah, qui organise des séjours en Israël : elle porte le voile (mais pas trop non plus, on voit bien son visage, une espèce de hijab si j’ai bien compris) et il serait dommage de braquer des gens comme elle en étant trop intransigeant sur la question du voile.
      Perso ce qui me gêne, c’est quand le voile recouvre trop le visage, qu’on a du mal à reconnaître la personne : ce n’est pas marrant du tout d’avoir l’impression de parler à un grand bout de tissu avec un petit bout de visage au milieu !
      Après, la jupe… peut-être certaines le font-elles pour provoquer ? Possible.
      Moi, si ce n’est pas incohérent, genre tissu épais jusqu’aux chevilles alors qu’il fait 30°C à l’ombre et que les odeurs s’en mêlent, je ne suis pas sûr qu’il faille s’en formaliser, pas autant qu’un voile trop agressif. Il ne s’agit pas de braquer inutilement les gens ni de faire dans la surenchère verbale ou dans un laïcisme exagéré. Ou alors, que l’on mette en vigueur un uniforme, comme en Angleterre ! Après tout…
      Les hommes politiques doivent aussi veiller à s’attaquer aux problèmes prioritaires ; or actuellement, il y a les mosquées avec des prédicateurs radicaux… des manques cruels d’inspecteurs de police judiciaire, comme le disait le juge Trévidic, pour arrêter de dangereux suspects ; des moyens pour l’armée, la police à trouver ; une justice à revoir afin que les délinquants ne soient pas sans cesse remis en liberté ; etc.

    3. Alauda

      @Jacques : rappel de la loi française (votée en 2004)

      1. Sont interdits « les signes et tenues dont le port conduit à se faire immédiatement reconnaître par son appartenance religieuse ».

      2. Elle « n’interdit pas les accessoires et les tenues qui sont portés communément par des élèves en dehors de toute signification religieuse »

      L

    4. Alauda

      @Capucine,
      Il n’y a aucun problème sur le port du voile qu’elle porte depuis un an et enlève avant d’entrer à l’école ‘un autre article vu sur le web). En revanche, puisqu’elle arrive ainsi à l’école, tout a repéré l’ostentation religieux. Donc la jupe peut être vue comme « tenue » immédiatement reconnaissable.
      Appartenance religieuse : tendance salafiste.

    5. Alauda

      Qu’est-ce que ce charabia ? Je recommence « En revanche, puisqu’elle arrive ainsi à l’école, tout le monde a repéré l’ostentation religieuse. »

    6. Jacques

      J’ai droit à un rappel à la loi ? 🙂

      Ne sommes-nous pas ici pour donner nos réflexions, les lois seraient-elles à ce point figées, gravées dans le marbre ?…

      Le fait est que cette question est très difficile, personne ne peut le nier. Du reste, la proviseure sur l’autre article le dit bien : que signifie « ostentatoire », en pratique ? On peut en discuter, il me semble.

      Bref, je ne vois rien à retirer à ce que j’ai écrit précédemment.

    7. Alauda

      @Jacques,
      Ne confondons pas « à » et « de » 🙂

      J’entends bien ce que vous dites. Mais la question ne paraît pas du tout difficile à aborder. Si, sur ces questions avec de jeunes, vous prêtez un doigt, le bras y passe. Donc il faut être intransigeant.

      L’exemple de la mère du soldat victime de Merah que vous citez n’a rien à voir avec cette Loi. Elle rencontre des jeunes dans les établissements scolaires au titre d’intervenante extérieure. Elle vient pour faire entendre un message de paix, malgré la douleur d’avoir perdu son fils. C’est très courageux de sa part. Pour le coup, c’est très bien qu’elle soit identifiée comme une musulmane traditionnelle, ni plus ni moins voilée que les vieilles Polonaises de mon enfance.
      Bien à vous
      Personnellement, quand je vois une tenue telle que celle que porte la jeune fille, j’entends tout le discours (religieux intransigeant) qui se profile derrière. Il est vraiment important de protéger les jeunes de cette dérive fondamentaliste.

    8. sarah

      Elle n’ont qu’à aller faire leurs études dans un pays musulman aussitôt qu’elles ont leurs règles : elles pourront ainsi se déguiser comme elles le veulent.
      Quand les pieds- noires juives très religieuses ont été expulsées d’Algérie en 1962, elles ont mis des perruques une fois arrivées en France si elles voulaient se cacher les cheveux. : les français de Métropole n’auraient pas supportés de les voir avec un fichu sur la tête : elles se sont adaptées. Pourtant, ces pieds-noires juives étaient françaises contrairement à beaucoup de musulmans qui arrivent en France. Alors,les musulmanes doivent s’adapter aussi : elles mettent des perruques et des jupes juste au dessous des genoux et non pas jusqu’aux chevilles ou elles partent. On cède trop aux musulmans alors qu’une partie de leurs jeunes garçons nous tuent

    9. moka

      Moi se qui me choque plus que les jupes longues, c est de voir venir des filles avec des short et jupe très mini riquiqui.En plus de cella cest vulgaire et provocateur. Mais le foulard obligé ,elle doit le retirer avant d aller en cours.

    10. PINHAS

      Ici en France on doit vivre à la Française .

      Leur tenue est voulue pour nous atteindre , pour nous obliger à les regarder .

      OBLIGER , SOUMETTRE , IMPOSER et j’en passe .

      Il faut vivre dans les bois pour ne plus voir leur face de carnaval .

    11. Alauda

      Les shorts pour les filles comme pour les garçons ne sont pas des tenues pour venir en cours, sauf en cours d’éducation sportive.

      Mais on pourrait lister les tenues provocantes des ados d’aujourd’hui : le pantalon qui tombe au milieu des fesses et laisse voir le slip… Il n’a a pas que la mini-jupe des années yé-yé qui est en cause. L’éducation à l’école sans laxisme devrait dire partout : « tenue correcte exigée ».

    12. Jacques

      Alauda 8 : le « à » était volontaire, je trouvais en effet que le simple rappel de la loi existante sans argumentation un peu court 🙂

      Du reste, je disais juste que l’interprétation de cette loi peut être délicate (et je suis loin d’être le seul…) ; là par exemple, on cible des jupes longues, et les jeunes filles musulmanes qui en mettent, car on présuppose que c’est un signe religieux, Un moyen de faire du prosélytisme. Faire du prosélytisme avec sa jupe, pourquoi pas.
      Personnellement ça me gêne beaucoup moins que le voile : le voile c’est la tête ; en dehors du fait que l’on doit absolument pouvoir reconnaître les gens et que de ce point de vue, seul un foulard léger laissant apparaître les oreilles (et le cou) bref l’essentiel du visage, c’est aussi une question de dignité de la personne elle-même, et je comprends que pour ces deux raisons, le foulard soit interdit à l’école.
      D’ailleurs, la tête, le visage, c’est ce qui figure sur la carte d’identité… pas la jupe ! C’est pourquoi je ne suis pas sûr, en dehors de questions d’hygiène mentionnées plus haut (ce qui n’est pas forcément négligeable en été), qu’il faille être trop tatillon avec cela ; par exemple ça me choque moins que certaines mini-jupes ou décolletés qui eux, peuvent déstabiliser directement certains garçons (voire professeurs) !
      Ce que je veux dire, c’est qu’il ne faudrait pas non plus, avec cette question, s’engager dans un engrenage ou l’on finisse par chercher un peu beaucoup la petite bête : après la jupe, les chaussures, puis les bagues, boucles d’oreilles, maquillage ou autres particularités finalement très secondaires, bref que l’on donne l’impression de vraiment stigmatiser voire persécuter, pour le coup.
      Beaucoup plus important à mon sens est de pouvoir à nouveau enseigner la Shoah ou l’histoire de la chrétienté, les apports positifs de la France à ses « minorités » en certains lieux, etc. !

    13. Jacques

      Et pour terminer avec le voile, puisque je parlais de la mère du soldat victime de Merah, après avoir revu sa photo, je trouve effectivement qu’à l’école, ce serait too much (on ne voit ni les oreilles ni le cou), donc pas acceptable. Position personnelle, bien sûr… 🙂

    14. PINHAS

      NE RÉPONDEZ PLUS A CE BENY LE MUZ NAZI . IL NE NOUS DESTESTE ET VOUDRAIT NOUS VOIR TOUS EXTERMINES .

    15. Alauda

      Jacques,

      Nous sommes d’accord sur le fond. Mon premier post a été écourté par un bug, du coup j’ai zappé l’idée commençant par L…, toutes mes excuses. Et pour la préposition « à », je m’en doutais un peu :-).

      Bref quand je dis « tenue correcte » ce n’est pas nécessairement normatif, disons plus conventionnelle ou plus adaptée à la vie d’une collégienne – pour ne pas user de l’adjectif « normale » (tiré de la règle) que je n’aime pas. Les filles peuvent porter des bijoux et se montrer coquettes. Beaucoup de style sont possibles. Aucun souci.

      Arriver à l’école avec un décolleté plongeant de plateau télé ou une jupe « très mini riquiqui » (comme dit Moka), ce n’est pas bon non plus. Il vaut mieux leur apprendre à ne pas provoquer inutilement leurs camarades de classe.

      Ensuite, « pouvoir [encore] enseigner la Shoah ou l’histoire de la chrétienté… », c’est évidemment le plus important. Vous me pardonnerez à ce propos d’avoir légèrement changé votre citation dans les crochets, parce que ces points d’étude sont encore jusqu’à nouvel ordre dans les programmes. La façon dont cet enseignement est reçu peut proposer des problèmes par endroits, mais c’est un tout autre sujet.

      Bien à vous

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *