toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tunisie : Pour faire la promotion du pélerinage de la Ghriba, un leader de la communauté juive prend une photo avec Mahmoud Abbas


Tunisie : Pour faire la promotion du pélerinage de la Ghriba, un leader de la communauté juive prend une photo avec Mahmoud Abbas

Une Photo vraiment mal venue.

En marge de la marche organisée à Tunis contre le terrorisme ce dimanche 29 mars 2015, un des leaders de la communauté juive locale, René Trabelsi, a pris une photo avec le chef de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas en visite à Tunis.

La photo du leader de la communauté juive et Abbas a été prise en présence de Selma Elloumi, la ministre du tourisme en Tunisie, qui avait préparé une pancarte sur laquelle était écrit : « #La Tunisie. Moi j’y vais ».

Plusieurs tunisiens, y compris des non juifs, ont trouvé déplorable que le visage de Mahmoud Abbas serve de promotion du tourisme de leur pays, en plein déficit d’image.

L’homme d’affaires tunisien de confession juive est directeur général de Royal First Travel (RFT), une agence spécialisée dans l’organisation du pèlerinage annuel à la synagogue de la Ghriba, située sur l’île de Djerba, au sud du pays.

Après l’attentat au musée du Bardo qui a causé la mort de 24 personnes, dont 21 touristes, la Tunisie a fait l’amer constat que le tourisme a été atteint par l’attentat du 18 mars dernier. Plusieurs hôteliers ont fait part de la chute des réservations. Les organisateurs de croisières ont suspendu tous les escales en Tunisie.

Lundi 30 mars 2015, le président du syndicat français des agences de voyage (SNAV) a indiqué que les réservations pour la Tunisie sont en baisse de 60% depuis l’attentat du Bardo le 18 mars à Tunis.

Cette chute est d’autant plus importante, que plusieurs pèlerins juifs ont décidé de ne pas s’aventurer au grand rassemblement annuel juif en Tunisie.

Le 11 avril 2002, la synagogue de la Ghriba avait été la cible d’un attentat revendiqué par Al-Qaïda, tuant 21 personnes dont 14 touristes allemands, 2 Français, 5 Tunisiens et en blessant 30 autres.

Un camion bourré d’explosifs avait explosé à proximité de la synagogue.

Learn Hebrew online

Pour encourager les juifs à venir… une photo avec le chef terroriste palestinien

René Trabelsi a annoncé aux médias tunisiens que tous les efforts seront consentis pour réussir le pèlerinage de la Ghriba prévu le 6 et 7 mai prochain.

« Cet événement religieux attire des gens du monde entier. Nous comptons beaucoup là-dessus pour recevoir un grand nombre » a-t-il dit en ajoutant qu’« il ne faut pas être obsédé par la sécurité ».

Le voyagiste qui organise des vols charters vers Djerba à partir de la France, a eu donc cette brillante idée d’aller prendre une photo souvenir avec le nouveau pape de « l’antiterrorisme » Mahmoud Abbas (désigné par l’Autorité Palestinienne par son nom de guerre, Abu Mazen) qui est pourtant le grand argentier des attentats des JO de Munich en 1972, qui ont fait onze morts parmi les athlètes de l’équipe olympique israélienne.

Abbas est aussi responsable de la prise d’otage des élèves israéliens à Ma’alot (en Haute Galilée) en 1974, lorsque 22 élevés ont été assassinés. Ce grand criminel qui a du sang juif sur les mains, qui a fait le voyage en Tunisie pour participer à la marche contre le terrorisme, n’a jamais eu à répondre de ses crimes.

Mahmoud Abbas, qui a fêté ses 80 ans le 26 mars 2015, gouverne en pleine illégalité puisqu’il est arrivé en fin de mandat il y a 5 ans. Ce chef terroriste qui s’accroche à un pouvoir solitaire, sans la nomination d’un vice-président, est devenu une figure de la promotion du tourisme en Tunisie !

Déjà la marche contre le terroriste du 29 mars 2015 au Bardo a été une supercherie, en ce qu’elle a permis aux parrains du terrorisme, dont le chef de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas, de s’amender à vil prix.

La Tunisie post-révolutionnaire ne voulait plus de touristes israéliens

En 2014, des touristes israéliens passagers d’un navire de croisière de la Norwegian Cruise Line (NCL), au port de Tunis, ont été interdits de débarquer. Le ministère du Tourisme tunisien n’a rien fait devant la décision du chef de la police de La Goulette qui avait décrété que les passagers de nationalité israélienne n’ont plus le droit de débarquer en Tunisie.

Les Israéliens à bord du navire n’avaient pas été prévenus de cette interdiction. Le navire gardait l’information secrète, selon Ha’aretz. La compagnie de croisières, basée aux États-Unis, avait alors dénoncé “un acte discriminatoire” et indiqué qu’elle annulait toutes ses escales en Tunisie.

Toujours l’an dernier, à l’occasion du pèlerinage de la Ghriba, l’Assemblée constituante tunisienne avait auditionné deux ministres visés par des motions de censure les accusant de “normalisation” avec Israël pour avoir permis l’entrée de touristes israéliens à Djerba.

Début 2012, Roger Bismuth, président de la communauté juive de Tunisie, avait déclaré au journal Le Maghreb que six Israéliens d’origine tunisienne, habitués de séjourner en Tunisie avaient été interdits d’entrée sur le territoire.

Le 13 mars 2015 le tribunal de première instance de Sousse avait annulé deux vols touristiques programmés par un tour-opérateur de la région en direction d’Israël. Le tribunal avait décidé d’autoriser les autorités concernées à arrêter toutes les procédures des voyages vers Jérusalem (« Al Qods occupée » écrivait le tribunal).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Souhail Ftouh pour Dreuz.info.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Tunisie : Pour faire la promotion du pélerinage de la Ghriba, un leader de la communauté juive prend une photo avec Mahmoud Abbas

    1. Elia

      Il ne suffit pas d’avoir des ennemis dans le monde entier, il faut aussi que les juifs eux mêmes y participent.
      C’est à se taper le cul par terre !

    2. Alauda

      Ne pas être « obsédé par la sécurité » sur une petite île sise dans un territoire qui depuis son printemps n’accepte même plus ses touristes israéliens ?

    3. Gg

      Cette personne est d’autant plus idiote que le leader Marzouki devrait bientôt faire partie de la nouvelle flottille pour Gaza!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *