toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Syrie : des quartiers chrétiens violemment bombardés à Alep par les rebelles


Syrie : des quartiers chrétiens violemment bombardés à Alep par les rebelles

TEMOIGNAGE

En Syrie, la situation s’aggrave à Alep. Les combats se sont intensifiés ces dernières heures. Des quartiers chrétiens ont été attaqués notamment vendredi soir, par des missiles, faisant un nombre de victimes indéterminé. Jusqu’à présent, les chrétiens d’Alep étaient surtout ciblés par des attaques aux mortiers. Les missiles font beaucoup plus de dégâts et montrent que les rebelles disposent d’un armement de plus en plus menaçant.

Dans ce contexte de chaos, la communauté des frères maristes d’Alep tente de venir en aide aux personnes sinistrées. Interrogé par Cyprien Viet, le frère Georges Sabé, qui ne sait pas précisément quels sont les groupes qui ont bombardé les quartiers chrétiens, lance un appel à l’aide au Pape et à la communauté internationale. Il estime que la ville pourrait bientôt tomber aux mains des djihadistes, tout comme Idleb, contrôlée depuis la fin du mois de mars par le Front Al-Nosra.

Depuis bientôt une semaine les quartiers chrétiens de la ville sont en train de recevoir des missiles, et des mortiers. Et récemment, il y a trois jours, la cathédrale maronite, la cathédrale grecque-catholique, et tout le quartier qui les entoure, ont reçu un bombardement massif, ce qui a fait tomber les toits des deux cathédrales, et ont obligé l’évêque grec-catholique à déménager avec tous les bureaux de l’évêché vers un autre point un peu plus sécurisé. Nous sentions que la tension était en train de monter terriblement. Les gens appréhendaient les moments difficiles par lesquels ils allaient passer. Mais hier soir, à partir de 22 heures, sur un autre quartier chrétien de la ville, et j’insiste à dire que c’est un quartier chrétien, donc ça a été bien visé. Il y a eu plusieurs missiles qui sont tombés sur les immeubles, détruisant complètement les immeubles et obligeant les gens à errer dans la rue, à sortir, à essayer de sortir des décombres leurs parents, leurs enfants, et c’est une situation dramatique que nous vivons depuis hier soir, dans ce quartier ou encore résidait la petite communauté chrétienne. C’est affreux, je peux vous dire que c’est horrible, tout ce qui est en train de se passer depuis hier soir.

Nous ne savons pas les conséquences de tout cela et surtout nous ne savons pas comment va évoluer la situation dans les heures qui viennent. C’est vraiment dramatique tout ce qui est en train de se passer, les gens ont perdu leur maison, des gens qui avaient déjà été déplacés une première fois, une deuxième fois, se retrouvent pour une troisième fois dans la rue sans savoir où aller. Ce n’est pas possible que nous puissions continuer à vivre ce drame tel qu’il est, et tel qu’il se présente à toutes nos familles chrétiennes. C’est très grave ce qui est en train de se passer.

Vous savez précisément qui sont les agresseurs ?

Nous savons que ce sont les rebelles, les opposants. Je ne peux pas dire si c’est le Front Al-Nosra ou bien si c’est d’autres rebelles mais nous savons que ce que des hommes armés sont en train de tirer actuellement, ce ne sont plus des mortiers, ce sont des missiles. Et les missiles ont une capacité de destruction terrible. Nous avions accepté, supporté que des mortiers tombent mais maintenant avec les missiles et donc une destruction massive de ces quartiers c’est une vraie menace pour les populations. A travers votre radio, je lance un appel à Sa Sainteté : il faut bouger. Nous avons accueilli en communauté des familles qui depuis hier, dans la nuit, ont dû évacuer leur maison pour essayer de trouver un refuge, et nous nous retrouvons dans une situation vraiment terrible. Je vous disais que je voulais faire un appel à Sa Sainteté : aidez-nous ! Aidez-nous ! S’il faut que les chrétiens restent au Moyen-Orient, s’il faut que nous restions à Alep en tant que chrétiens, on a besoin de toute l’aide, que ça soit publique, politique, humaine, pour sauvegarder la toute petite minorité qui reste à Alep.

Actuellement à Alep, est-ce que vous avez une idée du nombre de chrétiens qui restent à Alep, et du nombre de victimes de ces dernières attaques?

Je ne saurai pas vous dire le nombre exact parce qu’il y a une hémorragie terrible qui sévissait dans la ville depuis un certain temps. Mais je peux vous assurer que, aujourd’hui, beaucoup de personnes ont pris le chemin de partir de la ville après les évènements de la nuit. Beaucoup ont exprimé la volonté de quitter la ville et de partir. Je sais qu’il y a des gens qui sont encore sous les décombres, je sais qu’il y a des gens blessés qu’on emmène aux hôpitaux jusqu’à maintenant, mais il n’y a aucune statistique. La vision rappelle un peu une vision apocalyptique, de la capacité de détruire, et de faire peur, et de créer chez les gens une peur horrible. En tant que frères nous essayons dans la mesure du possible d’accueillir dans nos communautés des familles réfugiées, qui emmènent le peu de choses qu’il leur reste. On accueille les enfants, on accueille aussi les adultes pour essayer de sécuriser un peu  le drame qu’ils sont en train de vivre

Et la ville est vulnérable à une entrée des djihadistes? Une entrée des djihadistes en ville aujourd’hui ça vous parait possible ?  

Oui tout à fait, il y a des incursions en ville depuis une semaine, c’est très menaçant, ce qui s’est passé hier était un prélude à une avancée, et les gens ont vu l’exemple d’une autre ville du nord-ouest de la Syrie, Idleb, qui a été complètement envahie par les djihadistes. Les gens ont peur que ce soit d’un moment à l’autre une invasion totale avec  tout ce qui pourrait arriver comme conséquences. On a dans notre arrière-pensée les images de Mossoul et ça revient à la conscience de chacun de se voir dans les rues. Nous savons très bien que nous sommes encerclés de tous côtés. Ces forces pourraient détruire l’unique voie, l’unique chemin qui pourrait nous faire sortir de la ville.

Learn Hebrew online

C’est un Samedi Saint pour toute l’Église orthodoxe, et aujourd’hui nous sommes en train de vivre vraiment le drame de la Passion. Je ne sais pas si on peut parler pour la ville d’Alep d’une possible espérance. Nous sommes en train de subir vraiment un Calvaire. Et je voudrai aussi dire au Saint-Père, de tout mon coeur: nous avons besoin de vous !

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Syrie : des quartiers chrétiens violemment bombardés à Alep par les rebelles

    1. sarah

      Pas d’images des tueries de civils en Syrie à Karmouk (pourtant ce sont des palestiniens mais l’ennemi n’est pas israëlien) et à Alep, pas d’mages de tueries de civils en Libye, pas d’images de tueries de civils au Yémen, pas d’images de tueries de civils en Irak. Les journalistes de Radio France sont toujours en grève ? Pourtant, ils étaient là pour Mohamed Al Dura et à Gaza l’ été dernier pour nous monter les petits palo blessés. C’est trop dangereux l’Irak et le Yémen ???? Vous plaisantez, j’imagine. Gaza sous les bombes israëliennes très performantes, est tout autant dangereux que Bagdad, Tripoli, Sanaa. Je laisserai tomber la Syrie mais il y a quand même des photos ou des mini-vidéos prises par les gens sur place et les photos et les mini-vidéos, cela passe à la télé. Ce sont peut-être des faux ??? Vous rigolez, j’espère. Le Hamas est la première agence de propagande du monde et il s’y connait en faux quand il montre par exemple des photos d’enfants palestiniens tués alors que ce sont des syriens. Les images sont trop difficiles ? Pourtant, l’ été dernier à Gaza, les journalistes ont fait dans le gore et en boucle, s’il vous plaît. Aucun de tous ces prétextes ne tient. Seul la haine d’Israël et des juifs sionistes par ces pourritures tient la route.
      Et bien, moi je vais vous vous dire, je me fiche et me contrefiche du sort des palestiniens, enfant compris, de Gaza et de Cisjordanie.

    2. sarah

      Nb :
      Bon vent à l’Hermione.

      Autre chose : Dans Game of Thrones, Sansa Stark est la plus jolie des rousses.

      Astuce cuisine : si vous n’avez pas beaucoup d’argent (parce qu’il y a des juifs pauvres) pour vous acheter un joli présentoir à gâteau, allez à Gifi ou à la Foirfouille, trouvez un joli bougeoir en verre ou blanc ou un petit soliflore et une jolie assiette dans la même matière et collez avec de la colle forte à vaisselle le bougeoir ou le soliflore sous l’assiette et vous obtenez un présentoir. Vous pouvez utiliser trois assiettes de plusieurs diamètres pour faire un présentoir à étages ou un bol de saladier pour réaliser un saladier sur pied : ce saladier sert surtout pour les crèmes, les mousses et les salades de fruits.

    3. sarah

      J’ai dit Radio France parce que leurs journalistes sont les pires dans la haine d’Israël et des juifs sionistes : leurs paroles et commentaires sont comme des balles traçantes.
      Mais je parlais de France Télévision et des chaînes d’infos dont c’est le commerce : le petit palo blessé qui fait pleurer dans les chaumières des pieux de l’Islam de France, chaumières qui vont d’ailleurs bientôt devenir majoritaires entre l’envahissement par les ventres et l’envahissement par les mers et les airs. Après, quand ils ont fini de regarder ces images gore en boucle et sur 20, 30, 60 jours, des jeunes vont dans les écoles et commerces juifs pour tuer les enfants et les jeunes juifs ou essayer de les frigorifier dans les chambres froides pour venger tous ces petits palos blessés et tués.

    4. PAUL

      @Sarah ; entièrement de votre avis , les journaleux n’ont aucune déontologie ; ils font les demandes et les réponses ; sur les plateaux tv par exemple , il y a toujours trois furieux contre un gentil ; et l’animateur laisse faire ; sur la radio , tôt le matin , on entends une info , mais dès que le boss arrive , si l’info ne plait pas , hop , elle n’est pas reprise pour le reste de la journée
      reste une chance en radio quand les auditeurs ont la parole ; mais pour être pris en live ; il faut d’abord passer un filtre ; et vu comment sont dirigées les questions , pas facile de passer à l’antenne ;

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *