toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quel avenir pour les chrétiens occidentaux ? Leur devenir pourrait bien être celui des chrétiens du Moyen-Orient


Quel avenir pour les chrétiens occidentaux ? Leur devenir pourrait bien être celui des chrétiens du Moyen-Orient

Le cas des éthiopiens tués en Libye, et pourquoi le pire est à venir.

Ce week-end ISIS a publié une nouvelle vidéo montrant la décapitation en Libye de quelques 30 chrétiens éthiopiens qui avaient refusé de se convertir à l’islam (ou de payer la taxe qui compense ce refus). Cet épisode survient deux mois après que 21 coptes égyptiens chrétiens furent martyrisés aux mains d’ISIS pour la même raison. Les chrétiens et d’autres minorités religieuses sont ciblés, et leur avenir au Moyen-Orient est en péril.

Raymond Ibrahim, auteur de Crucifiés Encore: la nouvelle guerre de l’Islam contre les chrétiens (2013) et Al-Qaïda Reader (2007), participe au Centre pour la Liberté de David Horowitz et au Middle East Forum. Voici son point de vue. KJL

KATHRYN JEAN LOPEZ : Que savons-nous des chrétiens éthiopiens tués par ISIS?

RAYMOND IBRAHIM: Comme pour les 21 Coptes abattus avant eux, en février, ils étaient probablement de pauvres travailleurs migrants de l’époque de Kadhafi, pris au piège dans l’après «printemps arabe» en Libye. ISIS les a tués de deux manières différentes – un premier groupe a  été abattu d’une balle à l’arrière de la tête, le second a eu la tête tranchée. La vidéo est horrible – le sang et le côté gore placent les films sanglants d’Hollywood à la traîne.

Pour remettre les choses dans leur contexte: peu de temps après la chute de Kadhafi, Ansar al-Sharia – les « Partisans de la Loi Islamique » – ont offert des récompenses à tout musulman qui trouverait des chrétiens (la plupart étant d’Egypte voisine). Au cours des dernières années, des dizaines de chrétiens coptes ont été tués au hasard [des mauvaises rencontres]  – comme le cas de cette famille composée d’une mère, un père, et leur jeune fille.

Mais depuis qu’Ansar al-Sharia s’est transformé en filiale d’ISIS, le massacre des chrétiens est toujours plus systématique.

LOPEZ: «Dans la vidéo d’ISIS ils sont décrits comme ‘adeptes de la Croix, membres de l’hostile Eglise éthiopienne’, l’Eglise éthiopienne est-elle hostile ou est-ce simplement de la propagande»?

IBRAHIM: C’est de la pure propagande, encore des « griefs musulmans » qui n’ont pas de base dans la réalité. Voici un autre exemple: Lorsqu’ISIS a abattu les 21 chrétiens coptes, il a cité des griefs éculés contre l’Eglise copte. Le regretté Pape copte Shenouda III a été dépeint comme « un agent américain, un ravisseur, un bourreau de femmes musulmanes converties au christianisme, qui stockait des armes dans les monastères et les églises en vue de faire la guerre contre les musulmans et de diviser l’Egypte pour créer un État copte.

Telle est la propagande islamique et sa projection  – accuser toujours les autres de ce que les islamistes font habituellement.

Ces accusations se sont révélées fausses plusieurs fois – une femme est même apparue en vidéo pour dire qu’elle s’était volontairement tournée vers le christianisme – mais, qu’importe, ISIS l’a encore citée pour la justification de la tuerie des 21 Coptes (comme le prix à récupérer). De même l’attaque de 2011 sur l’Eglise Notre-Dame du Salut à Bagdad – L’attentat qui a tué environ 60 fidèles, dont beaucoup de femmes et d’enfants – a été mis au compte des allégations susmentionnées contre le pape copte en Égypte (comme si les chrétiens irakiens avaient quoi que ce soit à voir avec lui, comme si ces allégations étaient vraies).

Au fond, comme indiqué dans The Al-Qaïda Reader : les messages que ces organisations djihadistes envoient au monde en général sont l’antithèse des messages qu’ils envoient aux autres musulmans. Avec les premiers, ils jouent la carte du règlement de griefs; avec les autres, ils disent que la loi islamique commande qu’ils attaquent, massacrent, pillent, violent, et asservissent les «infidèles».

LOPEZ: Pourquoi cette propagande est-elle efficace?

IBRAHIM: L’efficacité de cette propagande est simple: quelle qu’en soit l’absurdité, certains en Occident sont plus qu’heureux de sauter sur ces «griefs» et dire «Aha, c’est pourquoi les musulmans sont en colère! »

Ils veulent que les causes soient économiques, politiques, et que les griefs les concernent -. Pas que ce soit dû aux enseignements islamiques hostiles. Tous ceux qui connaissent les «médias traditionnels», les départements universitaires du Moyen-Orient, et, bien sûr, la Maison Blanche comprennent ce que je veux dire.

LOPEZ: Est-ce justement ce qui est arrivé avec les martyrs coptes?

IBRAHIM: Oui, la boucherie récente des chrétiens éthiopiens est presque identique à ce qui est arrivé aux chrétiens égyptiens. En parlant de propagande: Il y a une remarque importante, passée sous silence, à faire ici sur les deux groupes. Ils ont eu la tête tranchée parce qu’ils ont refusé de renoncer à la Trinité chrétienne et d’embrasser l’Islam. Parce que ce petit fait ne cadre pas bien avec ISIS – qui est plus intéressé à démoraliser les téléspectateurs occidentaux chrétiens / que de les inspirer grâce au courage de ces martyrs – cet aspect n’est pas toujours évident. Mais ISIS a laissé de nombreux chrétiens conquis et d’autres non-musulmans se convertir à l’islam en paix. Il a également laissé certains chrétiens, tant qu’ils payaient la jizya, l’argent de l’extorsion de fonds, vivre comme des citoyens de troisième classe, selon Coran 9:29 et les Conditions d’Omar.

Dans la vidéo, ISIS dit que les chrétiens éthiopiens n’ont pas payé la jizya (probablement parce qu’ils n’avaient pas d’argent). Cela signifie que les éthiopiens ont eu les choix classiques de l’islam: se convertir à l’islam, payer la jizya et demeurer chrétiens, ou mourir (selon les enseignements du prophète islamique Mahomet). Sans argent, cela revenait à se convertir à l’islam ou mourir. Leur exécution est la preuve de leur refus de se convertir. C’est la même chose avec les 21 coptes avant eux, – on a vu certains prononcer le nom du Christ en priant quelques secondes avant d’être décapités de manière barbare. Et c’est la même chose avec les quatre enfants irakiens qui ont été décapités parce qu’ils aimaient Jésus et refusaient la profession que Mahomet était le prophète de Dieu.

LOPEZ: Cette dernière vidéo montre aussi des gens dans Raqqa qui se disent chrétiens et prétendent avoir une vie paisible du moment qu’ils paient la taxe due par les chrétiens [non-convertis]. Avons-nous raison de croire cela? Ne serait-ce pas inacceptable, même si c’est vrai?

IBRAHIM: Eh bien, comme mentionné, selon la loi islamique stricte, aussi longtemps que l’argent de l’extorsion de fonds est versée, les chrétiens sont autorisés à vivre, mais ils doivent subir un certain nombre d’humiliations (aussi selon Coran 9:29), y compris se lever avant un musulman, ne pas construire ni même rénover les églises (une privation que les chrétiens d’Egypte subissent habituellement, de sorte que certains ont dû célébrer Pâques en plein air), ne jamais montrer une croix ou une Bible, etc. Par ailleurs, grâce à des universitaires du Moyen-Orient en Occident, tout le monde se réfère maintenant à la jizya comme une « taxe » ou « impôt de capitation. » Ce n’est pas cela. C’est de l’argent donné pour l’achat de sa vie soustraite à l’épée du djihad.

Par exemple, le professeur John Esposito de Georgetown parle de la jizya en termes presque élogieux, disant que c’était de l’argent que les chrétiens versaient aux musulmans pour acheter leur protection contre les «étrangers», alors qu’en réalité, cet argent a été, et est toujours, l’achat d’une protection contre les musulmans eux-mêmes.

LOPEZ: Pourquoi devrions-nous croire l’avertissement à l’Occident dans cette vidéo: « Vous n’aurez pas de sécurité, même dans vos rêves, tant que vous n’aurez pas embrassé l’Islam. » Pourquoi n’est-ce tout simplement pas de la propagande?

IBRAHIM: Parce que c’est la loi islamique. Selon les enseignements classiques islamiques dominants, le monde islamique est censé être en guerre perpétuelle avec le monde non-musulman jusqu’à ce que l’ancien se soumette à ce dernier. Regardez le chapitre «djihad» dans l’Encyclopédie de l’Islam, publié à une époque où la rectitude politique n’avait pas détourné le milieu universitaire: La « propagation de l’islam par les armes est un devoir religieux des musulmans en général. . . . Le Jihad doit continuer à être fait jusqu’à ce que le monde entier soit sous la domination de l’Islam. . . . L’Islam doit être complètement répandu avant que la doctrine du djihad [guerre pour répandre l’Islam] soit éliminée « .

Bien sûr, il y a des exceptions – une grande partie de la loi islamique est basée sur les circonstances – que l’on perçoit mieux par la phrase « quand tu es faible, prêche la paix; lorsque tu es fort, fais la guerre. » Le monde islamique n’est actuellement pas assez fort pour mener un assaut tous azimuts sur l’Occident. Actuellement. Mais si vous voulez savoir comment l’Islam se comporte envers les «infidèles» sous son autorité, ne cherchez pas plus loin que le sort des minorités chrétiennes d’un bout à l’autre du monde musulman, où ils sont massacrés, leurs églises brûlées, leurs femmes violées, et leurs enfants réduits en esclavage (pour des centaines d’anecdotes de ces dernières années, voir Crucified Again).

En bref, la haine envers les chrétiens et autres non-musulmans y compris contre les laïques et les athées en Occident, n’a pas commencé avec ISIS, al-Qaeda, Ansar al-Sharia, Boko Haram, ou Al Shabaab. Elle a commencé avec Mahomet et ses compagnons 1400 ans plus tôt.

LOPEZ: Qu’est-ce qui vous inquiète le plus pour ces chrétiens vivant au Moyen-Orient ?

IBRAHIM: A plus ou moins long terme, si rien n’est fait, que rien ne change, il n’y aura plus de chrétiens dans tout le Moyen-Orient bien qu’ils soient les habitants indigènes de la région, arrivés bien avant l’Islam et les musulmans, des siècles avant. Pire, les chrétiens ne vont pas simplement « disparaître » ou simplement « partir ».  Beaucoup d’entre eux — et ils sont encore des millions dans la région, en particulier en  Egypte — seront confrontés au sort des coptes et des éthiopiens : choisir l’Islam ou mourir. Et beaucoup mourront dans un holocauste.

LOPEZ: Qu’est-ce qui vous inquiète le plus dans la dénomination par la Maison Blanche de cette violence insensée?

IBRAHIM: Que les gens ici soient gardés dans une bulle, inconscients de ce qui se passe – et, plus important encore, de pourquoi cela se passe. Ne vous méprenez pas: Comme mentionné précédemment, le massacre se passe là-bas, maintenant, mais une fois que l’occasion de mener un jihad tous azimuts se présentera ici, le massacre arrivera en Occident (les décapitations « d’infidèles» comme celles de Londres et de l’Oklahoma ne seront pas si rares).

« Vous n’aurez pas de sécurité, même dans vos rêves, jusqu’à ce que vous embrassiez l’islam » n’est pas une menace en l’air. Pourtant, selon Obama et tous les « experts », ISIS n’a « rien à voir avec l’islam. » Etant donné une telle déconnexion, il faut s’attendre à ce que l’inattendu se produise.

Par Raymond Ibrahim – 21 avril 2015
Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Quel avenir pour les chrétiens occidentaux ? Leur devenir pourrait bien être celui des chrétiens du Moyen-Orient

    1. aurelle

      Ils sont habités ces affreux par on ne sait quel délire, une chose est sûre, ils vont dégager de la vue, softement

    2. sarah

      Les juifs sont des sentinelles. Après eux, viennent les chrétiens.
      En langage médical, l’état des ganglions sentinelles donne l’état de la maladie.; plus, le cancer ou les virus les ont atteints, plus la maladie est grave et a envahi le corps.

    3. yoniii

      hi

       » Les juifs sont des sentinelles  »

      et c’est jusrtement la l’erreur d’israel
      en acceptant d’etre la sentinelle des autre occidentaux

      israel joue le jeu a la fois des muzz et des dhimmiphié

      israel joue a l’oiseau sacrifiable a souhait
      et en plus israel permet ainsi a l’occident de ce mettre la tete dans le sable

      israel doit changer de strategie qui ne marche pas vu la dhimmitude de l’occident qui s’accroient plutot que de baisser

      israel doit utiliser la meme strategie que les russe et qui a tres bien marcher

      israel doit obliger y compris par la force des arme nucleaire

      israel doit obliger l’occident dhimmiphie a ce battre en 1er ligne
      a faire le sale boulot liu mmee

      si il veut vivre

      une fois l’occident obliger a ce salir les main en tuant des muzz
      alors l’occident finiera par ce battre avec israel
      pas parce qu’ils le veut , mais parce qu ‘il n’a pas le choix

      by

    4. sarah

      J’aime beaucoup les catholiques : j’ai eu l’occasion de le dire en plusieurs fois sur ce site.
      Mais quand j’entends les autorités religieuse catholiques depuis hier soir, je me dis que la phrase de la Bible qui dit de tendre l’autre joue si on te gifle le première reflète tout à fait leur mentalité et pour moi, c’est triste et même dangereux car le sacrifice n’a jamais empêche les massacres et les persécutions. Parfois, il les a même considérablement aggravées.
      La pensée de l’Europe catholique (France, Espagne, Portugal, Italie, Irlande, Autriche, Pologne, la moitié de l’Allemagne…) dans beaucoup de domaines a été complètement façonnée par cette vision sacrificielle, c’est pour cette raison que l’Europe ne ripostera pas ou ripostera mal et ira à sa perte.
      Un exemple : En Australie, on ramène les migrants sur les rives d’où ils viennent.. Par souci de sacrifice et de charité, l’Europe ne parviendra jamais à appliquer une telle mesure. et cela la perdra..

    5. PAUL

      @4.Sarah , merci à vous , je vous accorde qu’être chrétien , c’est un peu …disons « casse gueule » ; le Christ nous demande d’aimer son ennemi ; et cela ne va pas de soi , croyez le bien

      sinon , Mgr Amel Shimoun Nona , archeveque catholique chaldéen de Mossoul nous avait bien prévenu pourtant ; on peux relire sa déclaration au quotidien italien Corriere della Sera (du 10 août 2014).

    6. PAUL

      parce qu’au jugement dernier, Notre Seigneur ne nous demandera pas des comptes de ce que les autres nous ont fait, mais bien ce que nous avons fait nous

    7. Jacques

      Moui, se laisser trucider c’est une chose, mais laisser trucider ses amis, ses frères, ses soeurs, mères, femmes, filles etc. c’est courageux cela ? Ne serait-ce pas une forme de lâcheté ? de non-assistance à personne en danger ?
      Pour moi c’est le cas.

      Alors l’Occident va devoir se réveiller, et les chrétiens devenir un peu réalistes et soucieux d’autrui, voire de l’existence même du christianisme.
      Si leurs ancêtres ne s’étaient pas levés, en armes, pour se défendre et défendre les leurs au 8ème siècle lors de l’invasion arabo-musulmane, que serait devenu l’Europe ? Une Afrique du nord-bis. Est-ce cela que nous voulons ?
      Le problème majeur aujourd’hui étant l’esprit de soumission de trop de nos dirigeants, la sympathie pour un islam qu’ils ne connaissent en réalité pas (cf la phrase culte de Juppé), voire la corruption sonnante et trébuchante dans laquelle ils sont jusqu’au cou (avant qu’il ne soit coupé ?).
      Et la manipulation des citoyens, via des informations complètement tronquées, édulcorées, faussées à la fois sur l’islam soit-disant religion de paix, et sur le christianisme soit-disant facteur d’aliénation – sans parler bien entendu des Juifs ou d’Israël, constamment diabolisés.
      les citoyens occidentaux ont aussi leur part de responsabilité dans ce qui arrive, en ce que bien souvent ils préfèrent leur petit confort, leurs loisirs, leur petite retraite, la dernière tablette connectée, un bon gueuleton le we prochain etc. – complètement endormis, anesthésiés par le matérialisme-hédonisme ambiant et savamment entretenu par les gens de pouvoir (au moins quand ils sont occupés ainsi ils ne réfléchissent pas trop).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap