toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les combattants d’ISIS sont atteints de graves lésions cutanées.


Les combattants d’ISIS sont atteints de graves lésions cutanées.

Les combattants d’ISIS en Syrie pourraient bien être atteints d’une maladie de peau susceptible de ravager ses rangs. A chaque jour sa peine, et ainsi le vent tourne une fois de plus au Moyen-Orient. Ce que les bombardements ne peuvent faire la puissante main de Dieu peut l’accomplir avec une petite mouche.

Les combattants de Daesh, l’Organisation terroriste de l’Etat islamique en Irak et Syrie (ISIS), sont maintenant attaqués par une maladie de peau horrible du nom de Leishmaniose.

Deux types de cette maladie ont été identifiés dans la région: la Leishmaniose majeure, et la Leishmaniose tropicale. Les deux sont véhiculées et transmises par les parasites hébergés sur des mouches de sable dans l’environnement.

Bien qu’un article du Centre Médical de Hadassah indique que la maladie ne peut pas être transférée de personne à personne, les chercheurs ont constaté dans une étude publiée dans Le Journal des Maladies Infectieuses en 2003 que cette transmission est en réalité possible, car les parasites peuvent sauter.

Une épidémie de Leishmaniose cutanée (CL) dans la région de Galilée au nord d’Israël en 2003 a été discutée dans cet article qui a relevé 33 cas diagnostiqués dans quatre villages et dans la ville de Tibériade entre 1996 et 2003. La maladie, qui se transmet par les parasites et phlébotomes (mouches de sable), a muté de sa précédente forme de Leishmania majeure et d’autres maladies tropicales.

La forme CL due à la Leishmania majeure par opposition à MCL et VL (deux autres formes) a été définie comme étant zoonotique et beaucoup plus difficile à traiter. Les lésions cutanées ont la réputation de durer beaucoup plus longtemps et la maladie a été décrite comme mortelle si elle évolue en Leishmaniose viscérale (LV). L’étude a révélé que des roches trouvées dans le nord d’Israël autour du lac de Tibériade étaient les réservoirs les plus probables des parasites porteurs de la maladie.

Si cela est vrai, il est fort probable que les combattants d’ISIS vont traverser une période difficile car on sait que ces parasites sautent de personne à personne, ou se colportent sur les animaux vivant autour d’eux.

Plus précisément, la maladie est provoquée par une mauvaise hygiène et de mauvaises conditions de vie; elle affecte à ce jour au moins 100.000 personnes en Syrie, selon les derniers rapports. Elle peut entraîner des blessures ouvertes, des ulcères, une splénomégalie et une maladie du foie, de l’anémie et finalement conduire à la mort.

Même si la maladie se traite assez facilement, il y a très peu de médecins et professionnels de la santé formés restés en Syrie et dans la zone de l’Irak contrôlée par ISIS, qui savent comment le gérer.

Les bénévoles de Médecins sans Frontières savent évidemment comment la gérer – mais comme ISIS s’est consacré à l’enlèvement, la torture et l’assassinat de cette maind’oeuvre d’assistance, il est peu probable qu’ils auront une aide de leur part. Idem pour les troupes gouvernementales syriennes, pour la même raison.

Il se trouve qu’un nouveau projet a été lancé l’année dernière par la société de recherche israélienne Pharmaseed pour trouver un traitement à cette maladie.

Quatre partenaires ont été recrutés pour ce projet. Deux d’entre eux – les Centres de Recherche de la mer Morte et le Centre Arava – ont identifié 70 extraits de plantes qui peuvent être efficaces pour la lutte contre le parasite.

Le Tropical Suisse et l’Institut de la Santé Publique, quant à eux, permettront de tester l’efficacité des extraits sur des échantillons de Leishmaniose.

Pharmaseed coordonne le projet et est responsable des tests de sécurité, et de l’évaluation de l’efficacité potentielle des extraits testés.

Le professeur Nabil Hailat de l’Université jordanienne des sciences et Technologies va effectuer des essais avancés et des tests cliniques sur l’homme (Jordanie), qui devraient produire des premiers résultats.

Un exemple d’ulcère de Leishmaniose cutanée. Crédit photo: Center for Disease Control (CDC) / domaine public

Rachel Levy – The Jewish Press
Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Les combattants d’ISIS sont atteints de graves lésions cutanées.

    1. Laurence

      Les animaux sont rongés par cette maladie et en meurt

      Pour éviter vaccin et pipettes pour nos adorables animaux pour les protéger

      Il n’y a rien pour les pseudos humains ils vont etre rongés et j’espère qu’ils auront tres mal et qu’ils mourront !

    2. PINHAS

      L’Éternel à décidé de frapper ceux qui détruisent l’humanité .

      Ils porteront aux mains et au visage les plaies que leur adresse notre Eternel .

    3. felgeadre

      Si c’est la main de Dieu, c’est alors aussi elle qui a rendu malades des Israéliens , comme c’est elle qui a fait de ce pays la terre d’accueil de ce parasite.
      Et puisqu’il s’agit du même Dieu, celui donc auquel Abraham était prêt à sacrifier son fils, c’est aussi lui qui a créé ISIS.

    4. felgeadre reponse

      merci de ne pas insulter dieu. dieu aime sa creation il y a des maladie et la mort car il y a eu péché et le peché humain (insité par satan au jardin d’eden) a rendu ce monde parfait hostile. dieu n’as certainement pas crée isis, il a crée les humains et ces derniers se sont laissés corrompre avec les consequence sur l’ensemble de la planete et ses habitant. dans la genese les fils d’adam et eve, cain a tué son frere et dieu a dit que verser son sang était mal ‘qu’as tu fais » lui a t’il dit avant de le condamner a errer comme un vagabon alors dieu n’approuve certainement pas des assassins…dieu a crée les humains, ils les aimes tous malheureusement comme un pere aime ses enfants les enfants font des betises et je pense qu’il n’y a rien de pire pour un pere que de voir ses enfants s’entre tuer, juif musukman chretien et autre si l’on pensait un peu au coeur de notre pere nous arreterions de nous battre non?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap