toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Maroc veut retirer la nationalité marocaine aux Israéliens des localités juives de Judée-Samarie.


Le Maroc veut retirer la nationalité marocaine aux Israéliens des localités juives de Judée-Samarie.

Un projet de loi a été déposé au Parlement marocain visant à retirer la nationalité marocaine aux Israéliens des localités juives de Judée-Samarie.

Il s’agit d’une nouvelle polémique autour des relations israélo-marocaines qui agite le Parlement marocain.

Quatre partis d’opposition viennent de déposer un projet d’amendement du Code de la nationalité, adopté en 1958,  visant à retirer la citoyenneté marocaine aux Israéliens d’origine marocaine résidant dans ces implantations.
La proposition des députés de l’Istiqlal, de l’USFP (Union Socialiste des Forces Populaires), du PAM (Parti Authenticité et Modernité) et de l’UC (Union Constitutionnelle) a été déposée à la Chambre des représentants. Aucune date n’a encore été déterminée pour son examen par la Commission de justice, de législation et des droits de l’Homme de ladite chambre.

Loading...

L’opposition, arguant des engagements internationaux du Royaume chérifien en matière des droits de l’Homme, s’appuie sur l’article 19 du Code de la nationalité, qui stipule que tout individu d’origine marocaine occupant un emploi dans un service public d’un Etat étranger ou remplissant une mission dans une armée étrangère, peut être déchu de sa nationalité lorsque « ladite mission ou emploi est contraire à l’intérêt national ».

Pour nombre d’observateurs, cette nouvelle initiative visant à condamner les relations entre les deux pays n’est rien d’autre qu’une surenchère politique cherchant à embarrasser le gouvernement du leader islamiste Abdelilah Benkirane, à la veille des élections régionales et communales prévues le 4 septembre prochain.
En effet, à l’automne 2013, soulevant un tollé médiatique, cinq formations politiques avaient déposé, sans résultat, une proposition de loi requérant jusqu’à cinq ans de prison et un million de dirhams (environ 91 000 euros) d’amende contre tout marocain œuvrant pour la normalisation avec l’Etat hébreu, que celle-ci soit d’ordre économique, politique, artistique, ou culturelle.

Ce nouveau projet finira-t-il à son tour aux oubliettes ? Il y a de fortes chances que le même scénario se reproduise.
En effet, bien qu’il n’existe aucune relation officielle entre le Royaume et l’Etat hébreu, près de 45 000 touristes israéliens se rendent tous les ans au Maroc, d’après des estimations non officielles.
Si la plupart retournent sur les traces de leur enfance ou de leurs aïeux, ou encore en pèlerinage sur les tombeaux de rabbins, beaucoup y vont aussi pour passer les fêtes de Pessah (Pâque juive) en famille.

Par ailleurs, d’après le Bureau central israélien des statistiques, le Maroc figure parmi les cinq premiers clients africains d’Israël, avec un volume d’importations avoisinant les 3,2 millions de dollars – soit près de 15% du total des importations – pour les cinq premiers mois de l’année 2014.

Enfin, il est à rappeler que tout Israélien doté d’un certificat attestant de sa naissance au Maroc est en droit de demander un passeport marocain. Il ne reste plus que  quelques milliers de citoyens de confession juive au Maroc, contre plus de 300.000 avant 1948. Un bureau de liaison d’Israël à Rabat existait jusqu’en octobre 2000 mais a été fermé au début  de la seconde Intifada, après 6 ans de service.

Loubna Bennis (Rabat)

Learn Hebrew online




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Le Maroc veut retirer la nationalité marocaine aux Israéliens des localités juives de Judée-Samarie.

    1. michel boissonneault

      c’est une excellent idée et même je propose pour faire une justice égalitaire que l’ont retire la nationalité a tout les marocains vivant a l’étranger comme les marocains de france , de belgique , d’espagne , du canada ect ect ect ….
      si le gouvernement marocain veut faire de l’ingérence politique contre ISRAEL alors que tout les citoyens marocain en subisse les concéquences

    2. sarah

      Les juifs marocains qui ont fui le Maroc dans les années 50-60 se fichent éperdument de la nationalité marocaine : ils seraient traités encore moins que des chiens s’ils revenaient vivre au Maroc dans une société musulmane totalement antisémite.
      100 % d’accord avec vous Michel et ce d’autant plus que le Maroc occupe le Sahara Occidental.

    3. Cabrina

      Je suis juif marocain sous protectorat francais je suis née francais et je n’ai jamais eu la nationalite marocaine

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *