toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le football pollué par l’islamo-nazisme « Hamas, Hamas, les juifs au gaz » !


Le football pollué par l’islamo-nazisme « Hamas, Hamas, les juifs au gaz » !

La propagande islamo-nazie s’insinue partout où les extrêmes se rencontrent. Ce type de phénomène est assez courant en France au sein des supporters de football alliant musulmans et jeune français d’extrêmes droites. Les uns et les autres s’identifiant à une France Black-Blanc-Beur fondée non-pas sur l’unité nationale mais sur la haine et la gausserie médiévale.

Au Pays-Bas des chants intolérables ont été scandés lors du match Utrecht-Ajax.

En Europe, l’Ajax est réputé pour être proche de la communauté juive. À Utrecht, le club ajacide a été victime de chants antisémites.« Ma mère était dans la SS »
« Mon père était dans les commandos, ma mère était dans la SS, ensemble ils ont brûlé les Juifs, car de tous, ces sont les Juifs qui crament le mieux », mais aussi « Hamas, Hamas, les Juifs au gaz« .Bunnikside
D’après Het Parool, les supporters visés appartiennent au Bunnikside, le noyau dur des supporters du FC Utrecht. Dans un communiqué, le club néerlandais a assuré mettre tout en oeuvre pour retrouver les auteurs de ces chants scandaleux.

Loading...

Source

 

Axel Rehouv’ pour Europe-israel.org





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le football pollué par l’islamo-nazisme « Hamas, Hamas, les juifs au gaz » !

    1. Dorilée50

       » supporters de football alliant musulmans et jeunes français d’extrêmes droites. »
      Il est certains que la bêtise crasse s’implante plus facilement dans les milieux où l’intelligence fait défaut ; force est de reconnaître que la qualité de  » supporter de football  » n’est pas celle la plus citée lors de la remise des prix Nobel.
       » musulmans  » n’appel aucun commentaire. Chacun sait comment ils se comportent, quel est leur livre de chevet et la haute tenue intellectuelle des docteurs de la foi qui édictent les fatwas. On flirte avec des QI de moules cuites !
      Reste  » les jeunes français d’extrême droite  » . Je serais curieux qu’on me cite quelques prénoms typiques de ces  » jeunes français « , sans doute ceux que l’on voit sur la photos avec la serpillière rouge ou noire sur le nez ou autour du coup et beaucoup plus transis d’admiration pour méluche ou le facteur qu’ envers Marine….

    2. PAUL

      on peut également rajouter le rap , dans la bêtise :

      Le célèbre rappeur français divise, affirmant notamment qu’il n’est « ni Charlie ni pas Charlie »…

      « Une mauvaise voix, une mauvaise musique, maintenant c’est confirmé, de mauvaises paroles » ; Le seul moment où Booba est à sa place ? Quand il ferme sa bouche ! » A peine sorti, le nouvel album du rappeur français, D.U.C., fait scandale sur les réseaux sociaux. Il faut dire que l’artiste évoque un sujet sensible dans une de ses chansons : les attentats de Charlie Hebdo. Dans « Les Meilleurs », il chante « Ai-je une gueule à m’appeler Charlie ? Réponds-moi franchement. T’as mal parlé, tu t’es fait plomber. C’est ça la rue, c’est ça les tranchées ».

      Le site du journal Le Parisien a aussitôt profité de la disponibilité de Booba, en pleine promotion, pour en savoir plus sur ce qu’il a pensé du drame touchant la rédaction du journal satirique il y a trois mois.

      « J’ai été étonné que ça ne ce soit pas passé avant parce que c’était pas la première fois qu’ils avaient fait des représentations du prophète ». Le rappeur persiste, cohérent, avec ses textes : « Quand j’ai vu ça, je me suis dit : ‘Ah, ça va peut-être pas leur (les terroristes, ndlr) plaire’. Dans la vie faut assumer ses choix. Si tu habites en Australie, aux bords d’une plage infestée de requins blancs, qu’on te le dit, que tu le sais et que tu continues à te baigner tous les jours, le jour où tu te fais croquer par un requin blanc, faut assumer. Ils savent à qui ils ont à faire les mecs. Ils s’attaquent à l’islam, ils savent très bien qu’il y a un courant extrémiste, ils savent très bien comment les mecs fonctionnent, ils ont pris le risque de continuer à les attaquer, quand on joue avec le feu on se brûle ». Booba « ne cautionne pas de tels actes terroristes. Je comprends l’indignation des gens ». Mais il comprend « aussi l’indignation de certains musulmans qui ont eu le sentiment d’être insultés par un journal ».

      Sitôt diffusés, c’était prévisible, ces propos ont enflammé la toile… Pour Christophe Grébert, journaliste et conseiller municipal, « #Booba profite de la liberté d’expression pour nous expliquer qu’il n’y a aucun honneur à la défendre. Pas un rappeur, mais un beauf réac ». « Au-delà du beauf réac, un gros facho », ajoute son confrère Manuel Broyer. Les twittos Fast Life et Paul verraient bien le rappeur à la retraite à 38 ans : « J’crois que Booba il est fini, faut arrêter prends ta retraite mon vieux » ; « Booba c’est un gros con a parler sur Charlie dans son album, ça sert à rien ce qu’il dit, reste à Miami frère et prends ta retraite ». Mais d’autres prônent un avenir moins paisible pour l’artiste originaire de Boulogne-Billancourt. Ils sont plusieurs à estimer que « Booba fait acte d’apologie du terrorisme et doit être mis en garde à vue ». Patrick Pelloux est de ceux-là. Rédacteur pour Charlie Hebdo et survivant du carnage des frères Kouachi, il a déclaré à l’antenne de Sud Radio mardi matin : « Oui, il pourrait être poursuivi pour apologie du terrorisme ». Il a aussi adressé un message aux jeunes : ils sont « beaucoup plus intelligents que lui. Ils feraient mieux d’écouter autre chose » et à Booba : « Je n’ai pas envie de répondre à Booba, il ferait mieux de chercher l’intelligence plutôt que des raisons aux terroristes ».

      et croyez bien que Charlie Hebdo n’est vraiment et définitivement pas ma tasse de café ; les caricatures de décembre 2014 sur la Nativité étaient vraiment obcènes , blasphématoires envers le Christ et sa Ste Mère

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *