toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La 68ème édition du festival de Cannes honore le gratin du cinéma Israélien


La 68ème édition du festival de Cannes honore le gratin du cinéma Israélien

Cette année comme à son habitude, la Croisette va attirer des milliers de curieux, de starlettes, de cinéphiles, de paparazzis, de journalistes, de célébrités (Colin Farrell, Rachel Weisz, Jesse Eisenberg, Salma Hayek et bien d’autres) et faire rêver le monde entier, quand les stars monteront les marches du palais durant les 10 jours de compétition.

À l’occasion de sa 68ème édition (13-24 mai 2015), le Festival de Cannes rend hommage à Ingrid Bergman en la choisissant pour figurer sur son affiche. Icône moderne, femme libre, actrice audacieuse, Ingrid Bergman fut à la fois star hollywoodienne et figure du néoréalisme, changeant de rôles et de pays d’adoption au gré de ses passions, sans jamais perdre ce qu’elle avait de grâce et de simplicité. Sa fille Isabella Rossellini (icône de Lancôme dans les années 80-90) sera également présente.

Le Jury de la sélection officielle sera présidé par les réalisateurs américains Joel et Ethan Coen.

En plus, de la compétition officielle, il existe deux autres catégories : les séances spéciales et Cinéfondation. Plusieurs réalisateurs israéliens sont en compétition dans ces catégories.

Le film HAYORED LEMA’ALA (L’esprit de l’escalier) du réalisateur israélien Elad Keidan a été sélectionné dans la catégorie « Séances spéciales » dans la sélection officielle de Cannes. En 2008 son film Hymnon (l’Hymne) avait également été sélectionné dans la catégorie Cinéfondation.

Il convient également de noter le premier film de Natalie Portman (actrice israélo- américaine, révélée dans « Léon » et « La guerre des étoiles ») en hébreu intitulé SIPUR AL AHAVA VE CHOSHECH (Une histoire d’amour et de ténèbres), adaptation d’un récit autobiographique d’Amos Oz, dans la même catégorie « séances spéciales ».

Il convient de signaler que la France est très bien représentée cette année, avec des films sélectionnés dans la sélection officielle, les sélections spéciales et Cinéfondation. Par exemple, Samuel Benchetrit avec son film « Asphalte » concourra dans la catégorie « séances spéciales » aux côtés d’Elad Keidan et de Natalie Portman

De plus, dans la sélection Cinéfondation du 68ème festival de Cannes, apparait un jeune israélien Miki Polonski avec son film Asara Rehovot Mea Etsim (10 rues, 100 arbres). Le Jury de la Cinéfondation et des courts métrages, sera présidé par Abderrahmane Sissako (réalisateur de Tumbuktu, César du meilleur film 2015), et récompensera à la fois les meilleurs films de la Compétition des courts métrages et ceux de la Sélection Cinéfondation à l’issue de leurs délibérations.

Enfin, les fans de Woody Allen se réjouiront, il présentera un film hors compétition « un homme irrationnel ». La 68ème édition du Festival de Cannes sera donc riche en films, surprises et fera vibrer la Croisette cette année encore.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap