toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Conflict Armament Research: le soudan, est le principal fournisseur d’armement de l’État islamique


Conflict Armament Research: le soudan, est le principal fournisseur d’armement de l’État islamique

L’Etat islamique (EI, ou Daech en arabe) s’est constitué un arsenal d’armes et de munitions venant de très nombreux pays, mais en particulier du Soudan, affirme l’organisation Conflict Armament Research dans un rapport qui vient d’être publié et intitulé « Islamic State weapons in Kobane ».

Des experts de l’ONG ont passé une semaine en février dernier dans la ville martyre du nord de la Syrie pour examiner les armes abandonnées par Daech. Ils ont découvert que Daech a eu accès sur le marché noir à des munitions chinoises, iraniennes, russes et soudanaises « fabriquées en 2012-2014 » , après le début du conflit en 2011. « Ceci implique des circuits de distribution très rapides entre la production et l’acquisition par l’Etat islamique », écrit Conflict Armament Research. Bien plus rapides en tout cas que les inévitables fusils semi-automatiques de la Fabrique nationale (FN), que l’ONG a également identifiés sur place. Deux de ces armes belges ont été retrouvées à Kobané. Elles datent de 1979 et de 1980, avant embargo, et pourraient provenir de la Libye.

Très peu d’armes de calibre Otan ont été identifiées à Kobané. En revanche, les armes proviennent des puissances dites émergentes (Russie, Chine) mais aussi d’Iran, l’allié principal du gouvernement syrien, avec la Russie.

Des munitions de petit calibre en provenance d’Iran ont également été examinées. « La plupart ont été produites avant 2006 […] et doivent avoir été exportées en contravention de l’embargo des Nations unies sur les exportations d’armes iraniennes » , relève l’organisation fondée en 2011 par d’anciens experts en armement de l’Onu.

Le Soudan, plaque tournante

Le rapport met en lumière le rôle croissant du Soudan sur le marché noir. Conflict Armament a notamment détecté à Kobané des fusils chinois de 5,56 mm (copies du M16 américain) dont les numéros de série avaient été intentionnellement effacés. Ces armes « ressemblent » à celles qui ont été distribuées par Khartoum au Sud Soudan pour entretenir le conflit, mais il n’y a pas de preuve d’implication directe du Soudan en Syrie.

Le Soudan, dirigé par l’islamiste Omar el-Bechir depuis 1989, est accusé de vendre à qui veut les munitions qu’il fabrique dans ses usines, notamment des balles pour des mitraillettes AK-47. Des avions venus d’Israël auraient, à plusieurs reprises, notamment en 2012 et 2014, bombardé des fabriques de munitions soudanaises parce qu’elles alimentaient le Hamas à Gaza.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Conflict Armament Research: le soudan, est le principal fournisseur d’armement de l’État islamique

    1. naftali

      bon dieu,ya pas 3 f16 de la coalition,qui pourrait degommer ce convoi de la mort,c’est ça kil faut faire,les convois les attroupements de ces marchands de mort.ehud barak c’etait un specialiste,le 1er jour de la guerre de gaza yavait trois cent terroristes du hamas regroupé armé jusqu’aux dents,alors avant qu’il se planquent derriere des bébés boucliers.ehud a canardé tout le monde,pas un survivant 1 coup de maitre,en plus la meilleure defense c’est l’attaque.tu frappes fort le premier tu le detruit psychologiquement,meme si c’est une armoire a glace.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap