toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Cérémonie de Yom HaShoah à Jérusalem


Cérémonie de Yom HaShoah à Jérusalem

La cérémonie de commémoration de la Shoah a débuté mercredi soir à huit heures sur l’esplanade du ghetto de Varsovie, en présence notamment du président de l’État Reouven Rivlin et de son épouse Nehama, du premier ministre Binyamin Netanyahou et de sa femme Sarah, ainsi que du président de Yad VaShem Avner Shalev.

Le Jour de la Shoah cette année commémore le 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale et la libération des camps. M. Shalev a allumé un premier flambeau pour rendre hommage aux six millions de victimes de la Shoah.

Entre mémoire et renaissance

Loading...

Le président Rivlin a ensuite ouvert la cérémonie par un discours émouvant. Il a rappelé les horreurs découvertes par les libérateurs des camps de la mort et évoqué les 14 000 personnes mortes dès la première semaine de la Libération et les 60 000 malades découverts dans les camps. M. Rivlin a souligné les difficultés rencontrées par les survivants pour renaître de leurs cendres et « regarder du coeur de l’obscurité vers l’avenir ».

« Chaque jour nous marchons entre deux monts, le mont de la Mémoire qui nous ordonne de nous souvenir des noms et des images de la Shoah, et le mont de la Renaissance qui nous enjoint de continuer pour les générations à venir », a souligné le président. Et d’ajouter : « Nous avons tous un numéro sur le bras, mais nous n’oublions pas que nous ne venons pas d’Auschwitz et que nous n’y retournerons pas. Ne laissons pas les horreurs nous faire oublier qui nous sommes et où a commencé le voyage juif. Le voyage juif commence sur la terre d’Israël et y retourne toujours. D’aucuns pensent que l’État d’Israël est un prix de consolation après la Shoah, mais c’est une grave erreur. L’État d’Israël est le fruit d’un rêve, d’une promesse. L’État d’Israël poursuivra sa lutte contre les menaces de ceux qui veulent éliminer le peuple juif. Nous sommes prêts, mais nous n’avons pas peur. Nous continuerons à perpétuer la mémoire de la Shoah. Nous construirons notre avenir comme peuple libre. »

Les puissances doivent ouvrir les yeux

M. Netanyahou à la cérémonie de commémoration de la Shoah - Capture d'écran de la télévision israélienne

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou s’est ensuite exprimé devant le public réuni pour commémorer la mémoire de la Shoah. « Il y a 70 ans, le cauchemar qui a bouleversé le monde a pris fin. Mais le jour de la victoire contre les nazis n’a pas seulement apporté la joie, il était mêlé de souffrance pour notre peuple. C’était aussi un jour de réflexion pour les nations qui ont tiré la principale leçon de la guerre : les démocraties ne doivent pas fermer les yeux devant les États agressifs, sinon l’humanité risque de connaître des guerres bien pires ».

M. Netanyahou a expliqué que les nations ont cherché le calme à tout prix et ont refusé de voir les signes d’agression des nazis, entraînant la mort de millions de Juifs. Le chef du gouvernement a rappelé qu’aujourd’hui il est encore des pays qui cherchent à exterminer les Juifs et s’est demandé si le monde a réellement tiré la leçon de la terrible tragédie du siècle passé. « Ces derniers temps, la civilisation humaine est menacée par une obscurité digne du Moyen Âge. Comme les nazis qui ont écrasé l’humanité, l’Iran aspire à conquérir la région et à étendre son influence sur le monde en général, affirmant clairement qu’il souhaite détruire le peuple juif », a souligné M. Netanyahou, rappelant les actes terroristes de Téhéran et « l’aveuglement » de la communauté internationale. « Tout cela se passe devant nos yeux, devant les caméras et pourtant nous restons aveugles. La fermeté acquise au prix du sang il y a 70 ans disparaît et est remplacée par l’obscurité. »

« L’accord avec l’Iran nous apprend que les leçons n’ont pas été tirées. Le monde renonce devant les actions agressives de l’Iran et recule, lui laissant ses capacités nucléaires et lui permettant même de les accroître, sans rapport avec ses agressions contre le Proche-Orient et ses actions dans le monde », a ajouté le chef du Likoud.

Learn Hebrew online

« Les puissances se bouchent les oreilles devant les cris de haine des activistes de la république iranienne », a affirmé le Premier ministre. Et d’ajouter qu’une compétition internationale de dessins négationnistes, attirant des représentants de 56 pays, aura bientôt lieu en Iran. M. Netanyahou a supposé qu’« au mieux, le monde protestera un peu ». Pour le dirigeant israélien, la communauté internationale se trompe en fermant ainsi les yeux et Israël continuera à essayer de les lui ouvrir.

« Nous sommes au cœur d’un grand combat contre l’indifférence », a affirmé M. Netanyahou, rappelant cependant qu’Israël a de nombreux alliés. « Mais même si nous devons agir seuls, nous le ferons. Nous nous défendrons. Il y a 70 ans nous étions des réfugiés, mais aujourd’hui nous nous faisons entendre et nous avons bien l’intention de protéger notre avenir. Nous ne permettrons pas que l’État d’Israël soit un épisode éphémère de l’histoire du peuple juif », a promis le Premier ministre.

La cérémonie s’est poursuivie par l’allumage des flambeaux en mémoire des six millions de victimes.

Loading...

YA – Israpresse





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Cérémonie de Yom HaShoah à Jérusalem

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *