toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] L’Etat islamique utilise du chlore comme arme chimique contre les kurdes


[Vidéo] L’Etat islamique utilise du chlore comme arme chimique contre les kurdes

Le gouvernement de la région autonome du Kurdistan irakien a annoncé samedi disposer de preuves de l’utilisation par l’Etat islamique de gaz chloré comme arme chimique contre les combattants peshmergas.

L’analyse d’échantillons de sol et de vêtements après une attaque à la voiture piégée commise en janvier par l’EI dans le nord de l’Irak fait apparaître « des niveaux de chlore laissant penser que le gaz a été utilisé sous la forme d’une arme », indique un communiqué du Conseil de sécurité de la région.

La vidéo donnée jeudi à la BBC par le gouvernement de Baghdad vient appuyer ces soupçons. Elle montre la destruction d’un engein explosif improvisé (IED) sur le bord d’une route. L’explosion dégage une importante quantité de fumée orange identifiée comme une émanation de chlore.

Un expert en armes chimiques interrogé par la radio confirme l’hypothèse. Il précise cependant que la quantité utilisée est trop faible pour être mortelle en plein air. « C’est une arme psychologique, pour inquiéter non seulement les civils de Tikrit, mais aussi les soldats irakiens de l’équipe de déminage », explique-t-il. L’utilisation de chlore par l’Etat islamique a fait l’objet de nombreux rapports depuis la fin de l’année dernière, mais la diffusion de cette vidéo en confirme l’utilisation, expliquent les autorités irakiennes.

Le chlore, qui fut utilisé lors de la Première guerre mondiale, est un gaz suffocant interdit dans les conflits armés par la Convention sur les armes chimiques de 1997. Les informations des autorités kurdes n’ont pas pu être vérifiées de manière indépendante.

Les analyses ont été menées par un laboratoire agréé par l’Union européenne après que des échantillons de sol et de vêtements ont été transmis par le gouvernement régional kurde à « une nation partenaire » de la coalition sous commandement américain.

Une voiture piégée avait explosé le 23 janvier sur la route reliant Mossoul à la frontière syrienne où les peshmergas mettaient en place des positions défensives. La voiture avait sauté avant d’atteindre sa cible ayant été touchée par un tir de roquette, ne faisant pas de victime parmi les combattants kurdes.

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël

Source BBC

Learn Hebrew online




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *