toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Triomphe de Netanyahu : une leçon pour l’UMP par Ivan Rioufol


Triomphe de Netanyahu : une leçon pour l’UMP par Ivan Rioufol

« Bye bye Bibi » titrait, mardi, Libération en prédisant, sur la foi des sondages et des commentaires unanimes, une raclée pour Benjamin Netanyahu aux législatives israéliennes. Pas de chance : c’est un triomphe qu’a remporté hier soir, à l’issue du scrutin, le chef du gouvernement, au pouvoir depuis 2009.
Son parti, le Likoud, a attiré 23,26 % des suffrages contre 18,73%  pour la liste menée par le dirigeant travailliste, Isaac Herzog. 
Alors que la campagne électorale s’était surtout focalisée, dans un premier temps, sur les questions sociales (cherté de la vie, prix des logements, inégalités), c’est la question identitaire, posée in extremis par Netanyahu, qui a fait basculer les pronostics initialement en faveur de la gauche et a mobilisé les électeurs (71,8% de participation).
Ces derniers jours, le leader du Likoud n’a eu de cesse, en effet, de se présenter en seul garant de la sécurité et de l’avenir d’Israël, menacé dans son existence et son unité par l’islam radical et anti-juif : un thème qui avait été écarté des premiers débats par une sorte de conformisme pantouflard, également observable en France par exemple. C’est au prix d’un refus catégorique de se retirer de Cisjordanie, de céder un pouce de Jérusalem et de créer un Etat palestinien aux mains des islamistes que « Bibi » à eu raison de son concurrent, leader il est vrai sans relief d’une Union Sioniste aux convictions présumées plus molles. Quelques jours auparavant, il avait  été ovationné au Congrès américain par le camp républicain, pour son discours mettant en garde contre l’Iran des mollahs et le lent basculement diplomatique de Barack H. Obama en leur faveur, dans le dossier du nucléaire.
La droite française serait bien inspirée de comprendre le mécanisme de cette victoire inattendue.
A tous ceux qui, à l’UMP, persistent à penser confortablement que la crise économique et sociale emporte tout, la campagne identitaire de Netanyahu démontre l’inverse.
Quand, par exemple, Laurent Wauquiez déclare ce mercredi, sur RTL, voulant marquer ses « profondes différences » avec Patrick Buisson sur ses thèmes principaux que sont la sécurité et l’immigration : « Je considère que les sujets sociaux sont un des problèmes essentiels de la France aujourd’hui parce qu’on a découragé le travail et qu’on ne fait plus du social mais de l’assistanat », il sous-estime le problème existentiel du « mal vivre ensemble » qui est au coeur des exaspérations populaires.
C’est ce sujet, faut-il le répéter ?, qui fait monter le FN, dont les solutions économiques et sociales ne sont en revanche pas sérieuses.
L’UMP a évidemment raison quand elle dénonce le « massacre fiscal » des socialistes, quand elle soutient les médecins ou les retraités en colère. Mais les solutions à ces crises sont à portée de main. Et elles ne suffiront pas à guérir la grande dépression qui parcourt la société civile.
Le vague à l’âme collectif exige des politiques qu’ils s’emparent notamment du sujet de la résistance que la république doit apporter à l’islam radical, ce nouveau totalitarisme. Sans être, en France, aussi menaçant qu’en Israël, il mérite une fermeté semblable à celle que lui réserve Netanyahu.






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Triomphe de Netanyahu : une leçon pour l’UMP par Ivan Rioufol

    1. Nemo

      Excellent article. Oui pourvu que l’UMP en prenne de la graine, mais je ne vois pas pour le moment qui aurait autant de charisme, de sérieux et de lucidité que Bibi en France. C’est ce qui est désolant.

    2. madeleine

      « Il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ». Ils ne veulent pas comprendre que le peuple français votera pour celui qui s’occupera enfin de l’immigration des musulmans dont les Français ne veulent plus. Les gouvernants français et européens ont forcé les peuples au « vivre ensemble » qui est impossible. Faut-il répéter encore et encore que ces gens-là ne sont pas civilisés et ne peuvent faire un bond de plusieurs siècles pour pouvoir prétendre vivre avec des gens civilisés ? Assez des agressions, des violences verbales et physiques, des menaces, des crachats, de l’urine répandue dans les halls et les ascenseurs, des viols, des vols, des mensonges, de la manipulation. Assez de ces gens qui n’ont rien à faire en France. Déchéance de la nationalité française et retour au bled avec interdiction de remettre les pieds sur le sol français !

    3. Paul

      Oui Liberation c’est ce journal de malades qui ecrivent n’importe quoi et ont decidé que les sondages avaient valeur d’election.
      C’est ainsi que l’on respecte la democratie mais Liberation est surtout un ramasseur de nouvelles dans les poubelles de Paris.
      On conçoit la democratie quand elle donne la victoire a son camp.
      Et c’est ce genre de journalistes qui pretendent donner des leçons de democratie à ISRAEL.
      Les journaux dit de gauche se sont vendus au pouvoir pour la modique somme de 7650 euros que chaque journaliste peut deduire de ses impots.
      Et ils ne s’en prive pas au nom de l’Egalité de la Liberté et de la fraternité
      Pauvre idéologie decadente

    4. Moshé_007

      Israël n’a pas à faire face à l’extrême droite comme la Fronce !

      Donc le petit jeu de la gauche ne prend pas, c’est tout !

      Et Israël n’a pas 20% de chômage comme la Fronce, mais seulement 5% !

      (je prends en compte les RSA, RMI et SDF et autres stages quasis gratuits)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *