toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Racisme anti-blanc : La justice rejette le concept de « Français de souche ». Le racisme anti-français a donc de l’avenir…


Racisme anti-blanc : La justice rejette le concept de « Français de souche ». Le racisme anti-français a donc de l’avenir…

Les «Français blancs dits de souche» ne constituent pas un «groupe de personnes» au sens de la loi française, a estimé jeudi le tribunal correctionnel de Paris, qui a relaxé un rappeur et un sociologue attaqués pour racisme anti-blanc par une association.

 Le parquet avait requis la relaxe.

La 17e chambre estime dans une décision que la notion « ne recouvre aucune réalité légale, historique, biologique ou sociologique », que « la blancheur ou la race blanche » n’est « en aucune manière une composante juridique de la qualité des Français » et que « les Français blancs dits de souche ne constituent pas un groupe de personnes » au sens de la loi de 1881 sur la liberté de la presse, qui régit principalement la liberté d’expression en France.

Elle a relaxé, sur cette base, un rappeur et un sociologue qui avaient conjointement publié en 2010 un livre et un CD au titre commun, «Nique la France», attaqués pour «injure publique à caractère racial» par l’Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne (Agrif).

La plainte visait le seul titre du livre et de nombreux passages de la chanson, également qualifiés par l’association de «provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’un groupe de personnes», en l’occurrence des «Français dits de souche».

« Je me torche avec leur symbole écœurant »

« Ce que j’en pense, de leur identité nationale, de leur Marianne, de leur drapeau et de leur hymne à deux balles. Je vais pas te faire un dessin, ça risque d’être indécent, de voir comment je me torche avec leur symbole écœurant », disait notamment la chanson, écrite par le rappeur Saïdou, de son vrai nom Saïd Zouggagh.

«Nique la France et son passé colonialiste, ses auteurs, ses relents et ses réflexes paternalistes, Nique la France et son histoire impérialiste, ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes », martèle le chanteur dans son refrain avant d’intimer « petit Gaulois de souche, arrête ton arrogance, arrête d’ouvrir ta bouche ».

SON. La chanson «Nique la France» du rappeur Saïdou

 

« Il s’agit là d’un groupe d’expression raciste », avait affirmé lors de l’audience le 20 janvier Bernard Antony, président de l’Agrif et ancien député européen du Front National.

« Pourquoi viser les Français blancs d’origine ? Faut-il que nous ayons honte de cette origine ? », avait-il demandé, parlant de «racisme inversé». « Nous sommes devant une dialectique de désintégration, un scénario classique de substitution de lutte des races à la lutte des classes », avait poursuivi le septuagénaire.

A cette interprétation, le rappeur et le sociologue, Saïd Bouamama, avaient opposé leur vision de leur initiative, née de leur mécontentement face au climat de l’époque, symbolisé par l’existence, entre 2007 et 2010, du ministère de l’Identité nationale. «On avait des discours qui hiérarchisaient les Français. Dans les quartiers c’était vécu comme une agression absolue», avait expliqué Saïd Bouamama.

Visiblement écœurée par la décision du tribunal rendue ce 19 mars, l’Agrif a résumé sur son compte Twitter sa stupeur : «Procès Nique la France : pour le tribunal, les français blancs n’existent pas !»

L’Agrif fait appel

L’Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne ne jette pas l’éponge. «L’AGRIF interjette appel immédiatement et sans la moindre hésitation», annonce Bernard Antony dans un communiqué publié sur le site internet de son association.

«Au mépris de la loi ainsi que de tout élémentaire principe de bon sens, le tribunal vient de juger que le blanc n’est pas susceptible de définition et que la blancheur ne reposait sur aucun critère scientifique, variant de ce fait selon les époques, les cultures et les classifications administratives propres à chaque pays (sic.) », note Bernard Antony.

L’ancien député critique une logique qui lui échappe : «Quand Christiane Taubira est visée par certaines caricatures, les tribunaux ne se posent nullement la question de l’existence de la race noire ! Il faut noter également qu’avec une telle non-définition, un métis qui serait odieusement traité de sale nègre ne serait plus protégeable faute d’appartenance à une race scientifiquement définie. Pour ce tribunal, si la race noire existe et les personnes noires sont protégeables, la race blanche n’existe pas et les Français blancs ne sont pas protégeables !

L’association tient à préciser qu’elle «n’a jamais soutenu que les français sont tous blancs ou tous chrétiens». «Mais elle entend tout aussi bien protéger la majorité des français blancs, comme la loi le prévoit pour tous les groupes de personne sans distinction», insiste-t-elle.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Racisme anti-blanc : La justice rejette le concept de « Français de souche ». Le racisme anti-français a donc de l’avenir…

    1. Nemo

      Honteux.
      Ces juges pourris sont en train de légitimer le racisme virulent de cette frange de la population qui hait la France et ses valeurs.

      Preuve s’il en est de ce 2 poids 2 mesures insupportable : quand Taubira est insulté parce qu’elle est black, c’est 9 mois de prison ferme mais quand un antisémite multirécidiviste insulte, c’est seulement une amende ….

      Non vraiment, cette justice est honteuse et destructrice, elle ne fait que créer encore et toujours plus de discriminations et de problèmes en France. Elle attise le feu et l’affrontement entre toutes les parties de la société.

    2. Jacques

      « Nique la France », c’est plus qu’une insulte, c’est une incitation à l’agression de ceux qui représentent la France aux yeux de ces individus : et qu’on le veuille ou non, ce sont les gens porteurs d’une histoire (a fortiori les Blancs, français depuis des générations), d’une culture, de valeurs (judéo-chrétiennes) qui sont visés, menacés.
      Si la justice française n’est pas capable de reconnaître ça, de faire la part des choses en s’en tenant à des considérations formelles voire byzantines, et de condamner ces prêcheurs de haine, c’est à désespérer. Cela s’appelle mettre de l’huile sur le feu ! Et après on s’étonne que le FN monte dans les sondages…

    3. Ephraïm

      Mais pourquoi sacrebleu personne n’est venu dire à ces juges qu’être français de souche est un concept introduit dans la loi par le commandement des armées pour désigner les militaires selon leur origine ? durant la guerre d’Algérie les français natifs de l’Hexagone étaient des FSE ( français DE SOUCHE EUROPEENNE ) et les harkis étaient des FSNA ( français DE SOUCHE NORD – AFRICAINE ) alors qu’est ce qui leur prend à ces c…de magistrats !? alors vive les français de souche ! ! et ceux qui rechignent à le devenir n’ont qu’à retourner à leur souche à eux !

    4. Alauda

      C’est la France qui est insultée dans ce morceau de rap chanté en FRANÇAIS sur un rythme et une musique on ne peut plus empruntés à sa culture : le bal populaire. Le paradoxe est pour le moins croustillant, comme le pain au chocolat…

      Culture gaucho-anti-capitaliste : allez voir le NPA, mecs.
      Insulte au Parlement. Insulte à la culture…

      Votre « devoir d’insolence », bandes d’ignorants préchi-préchrappeurs , c’est la France qui vous l’a enseignée. C’est sa force.

      Vous pouvez vous moquer des babtous dans votre minute de la haine contre les « culs blancs », on s’en fout totalement.

      Le pays qui vous permet de chanter et de faire du fric avec ça, c’est ici.

      Et si vous avez mal au cul de chanter dans la langue du côlon, les loubards banlieusards, on vous trouvera un chirurgien rabelaisien pour une coloscopie qui vérifiera si vous avez l’estomac pour digérer ce que la France vous a appris.

    5. membre_101327197

      Heu, je pense qu’il va être temps que je tire ma révérence sur terre. Et souhaiter bonne route à tout le monde. Et surtout beaucoup de courage pour l’avenir.
      Un arabe peut se torcher le cul avec un drapeau Français, mais on ne peut dire un seul mot sur ceux ci ou sur la Taupe_ira. Quelle tristesse, de voir La France partir ainsi à la dérive, quelle tristesse. Cela ne met pas ses dirigeants a l’honneur.

    6. PINHAS

      Quand on pense que beaucoup de chansons de Georges Brassens ont été longtemps interdites sur les ondes radiophoniques dans les années 60.

      Aujourd’hui on laisse des racailles haineuses cracher leurs venins sur notre France et tout parait normal !

      Je suis prêt à parier que ces salauds ne tiendraient pas 5 minutes dans les pays du Maghreb , ils seraient bastonnés et emprisonnés .

      Ici en France règne le paradis de l’impunité pour ces nazis et ils le savent .

      Le clientélisme de certains politiques en vue des élections de 2017 fait que ces charognes peuvent nous pisser dessus en toute impunité .

      Vote pour moi et mon cul est à toi .

      Vote pour moi et le cul des Français est à toi .

      Pisse sur la France , j’m’en fout maintenant que j’suis président

      Voila ce que devraient aussi chanter certains politiciens avides de pouvoir .

      PAUVRE FRANCE ON TE LIVRE A LA RACAILLE PIEDS ET MAINS LIES.

    7. BERNARD Gilbert

      l’identité ……… et chrétienne, c’est chrétienne qui gène surtout ces magistrats gauchos et ce n’est pas d’aujourd’hui. Quand on a interdit des Brassens ou Brel ou autres, on ne parlait das de liberté d’expression. Mais le respect d’avant a été retourné en irrespect d’aujourd’hui. Et puis on s’étonne que le èfène monte autant au créneau. On lui fait part belle. Pauvre france!!

    8. Lobo

      si le nom France avait été remplacé par les  » juges », le »tribunal » ou les « procureurs », je me demande quel aurait été le jugement.
      La question se pose d’ailleurs. Il n’y a pas d’atteinte à « niquer la France », mais y aurait-il ‘atteinte à magistrat » si on fait des chansons insultant les juges ?
      La question mérite d’être posée.

    9. capucine

      la France tu l’aime ou tu la quitte disait François Fillon ! et bien c’est ce qu’ils devraient faire PARTIR dans leur bled pour casser des cailloux !
      il nique la France , seulement ils profitent de tous les services sociaux et de tous les avantages dont les français n’ont pas le droits comme avoir un HLM
      se sont les autres qui passent avant comme d’ habitude !!
      Pauvre France … demain allez voter pour virer le PS !!

    10. PINHAS

      C’est clair que le PS dégage de notre paysage avec ses muz .

      Que cela nous serve de leçon pour la prochaine fois .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap