toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Négociations sur le nucléaire iranien : Effondrement des exigences de vérification


Négociations sur le nucléaire iranien : Effondrement des exigences de vérification

Sur la négociation du nucléaire iranien, les observateurs parlent d’un «Effondrement des exigences de vérification de la Maison Blanche dans la ligne des Capitulations Précédentes» . Les États-Unis reculent et cèdent une fois de plus, face à l’Iran.

Un organisme d’observation basé à Washington DC pour la surveillance des négociations nucléaires avec l’Iran a dit que le dernier rétropédalage  de la Maison Blanche sur ses positions de négociation suit une tendance constante.

Dans une déclaration à la presse, Israel Project fait référence à un article de Carol Lee pour le Wall Street Journal à propos du renvoi d’une exigence américaine que l’Iran «résolve les questions concernant les dimensions militaires possibles» (PMD) de son programme atomique dans la dernière étape avant un accord.

« L’article de Lee avait trait aux PMD, mais elle aurait pu écrire une colonne quasi-identique sur les centrifugeuses, les travaux d’eau lourde, et le développement de missiles balistiques », indique le communiqué.

Loading...

Le rapport intervient alors que les négociations se heurtent à une autre pierre d’achoppement avant la date limite du 31 Mars qui approche rapidement après le refus de Téhéran de coopérer à une intervention des Nations Unies pour déterminer si l’Iran avait essayé de construire des armes atomiques dans le passé.

En réponse à ces préoccupations, disent les personnes proches des négociations, et à l’approche d’un accord final, les États-Unis et le reste du P5 + 1 revoient leurs exigences vis-à-vis de l’Iran.

Et en fait d’exigences, les États-Unis et leurs partenaires de négociation cherchent maintenant l’approbation initiale de l’Iran sur un plan de travail en 12 étapes pour résoudre les questions liées à leur travail de militarisation. Ce nouveau plan est un rétropédalage des positions antérieures, se cantonnant désormais à l’accès à une partie seulement des sites et documents iraniens soupçonnés d’être liés à des «possibles dimensions militaires» (PMD) du programme nucléaire de Téhéran.

Le nouveau plan n’exigerait pas de l’Iran de répondre immédiatement aux questions en suspens soulevées par le rapport de l’AIEA 2011 sur le programme nucléaire de l’Iran, exigeant une explication complète et détaillée de ces activités sur les dernières années de l’accord nucléaire, qui semble-t-il maintenant portera sur les 15 dernières années. Essentiellement, ce serait une mesure de l’administration permettant à l’Iran de remettre à plus tard ces divulgations jusqu’à ce que la pression des sanctions ait été levée.

Les analystes voient cela comme un nouvel exemple du rétropédalage des États-Unis sur leurs exigences vis-à-vis de l’Iran concernant son programme nucléaire. Israel Project, souligne en outre que, « la divulgation des PMD se réfère à l’ensemble des activités nucléaires de l’Iran – et pas seulement à ses parties civiles connues – comme condition préalable à la vérification que ces activités ont été interrompues en vertu d’un accord sur le nucléaire », et la suppression de cette divulgation laissera les organismes internationaux de contrôle pratiquement aveugles sur la question de savoir si l’Iran continue à développer les aspects militaires de son programme.

Ce changement de direction des États-Unis intervient après que la Maison Blanche ait assuré les législateurs durant l’année écoulée, qu’ils verraient des concessions tangibles et significatives de l’Iran concernant les PMD et la vérification.

Learn Hebrew online

Cette dernière capitulation fait suite à une série de positions occidentales de plus en plus permissives sur le programme nucléaire de l’Iran.

Ce qui a commencé en 2004 comme une demande de cessation définitive d’enrichissement d’uranium, a changé l’année suivante en une autorisation à l’Iran de poursuivre un certain enrichissement à des niveaux d’uranium faiblement enrichi (UFE), soit moins de 20 pour cent.

Ensuite, au lieu de cela, en 2009, l’Iran a été invité à expédier la plupart de son uranium faiblement enrichi à l’étranger pour être transformé en barres de combustible avec 20 pour cent de l’uranium enrichi, outre le fait de laisser tomber l’insistance initiale que l’Iran stoppe ses activités du cycle du combustible avant de procéder à des négociations.

Loading...

En 2013, cette position a changé à nouveau, permettant à l’Iran de garder assez de 20 pour cent de l’uranium enrichi pour faire fonctionner un réacteur de recherche tout en suspendant les opérations à son usine de Fordow, malgré les demandes précédentes que l’installation soit fermée. À ce moment, l’Iran avait promis de donner la moitié de ses 20 pour cent de l’uranium enrichi par une voie détournée, s’engageant à le convertir en une forme qui pourrait facilement être reconvertie à sa forme originale, et a conservé les moyens de le faire.

John Kerry accueille Mohammed Javad Zarif, le ministre des affaires étrangères – PHOTO: Wikipedia.

Source : The Algemeiner – 26 mars 2015 – Par David Daoud
Traduction Europe Israël

©Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 15 thoughts on “Négociations sur le nucléaire iranien : Effondrement des exigences de vérification

    1. Nemo

      Avec tous ces capitulards de négociateurs, il faut se préparer à un Munich dramatique pour tout le monde, y compris pour le peuple iranien qui ne souhaitait qu’être débarrassé de ses fous furieux enturbannés.

    2. Marie

      Il est nécessaire de tuer Obama avant d’avoir une guerre nucléaire qui devient une réalité si Kerry et Obama donnent la bombe comme cela devient réel
      Obama est un hitler noir et Kerry c’est Himmler
      Ils seront responsables ainsi que le Caucus Noir de l’holocauste qui se prépare contre Israël
      Tuer Obama c’est éviter ces accords et sauver le monde

    3. Prince

      L’appel au meurtre est un délit criminel , et puni par la loi . Les infos exites les esprits mêmes ceux des femmes ,ou va le monde . L’évolution des humains va en reculant ressaisissez vous vous dérivez le courant vous emmènes a la noyade.

    4. Lulu

      La noyade? Ah ben si meme l eau se met a etre antisémite, je vous le demande : Ou va le monde?

      Marie, charmant votre commentaire. Ne changez rien, vous ouvrez les yeux des milliers de personnes qui par curiosité s’égarent sur ce site. Merci.

    5. Marie

      Prince
      Imaginer un seul instant que l’un des attentats contre Hitler ait réussi, cela aurait permis avant 1939 de sauver 50 millions d’êtres humains qui ne demandaient qu’à vivre et le destructions massives des pays sans parler des conséquences morales .Tout cela. Par la faute d’1 seul homme et son entourage
      Imaginer que cela se fasse avan la conférence de Swansee ce sont au moins5millions de juifs sauves et au moins30 millions d’être
      Imaginer que l’attentat par l’officier allemand dans le QG avec le putsch des généraux , c’est 3millions de juifs et 15 millions d’êtres humains
      Alors on est choqué et puis on dit ah si on avait su
      Là nous savons qu’Obama , et le Caucus noir composé de 48 sénateurs noirs et l’entourage comme l’idiot utile Kerry mais surtout les frères musulmans qui l’entourent ou des arabes d’origine comme Malley sont de connivence pour que l’Iran devienne une puissance nucléaire au service de l’islam qui avec complicite d’Obama et sa clique dominera le monde et prendra le pouvoir aux USA .Oui les USA seron sous domination musulmane car c’est t lute la politique d’Obama qui conduit volontairement les USA sous la domination musulmane
      Le premier État qui sera détruit sera Israël, puis les pays sunnites seront vaincus et ce sera le tour de l’Europe puis des USA
      Le monde alors rentrera dans une confrontation nucléaire et ce sera une guerre effroyable et tout cela parce qu’un noir menteur frère musulman devenu Président du plus grand pays (que j’aime) a trahi son pays et ses alliés pour que l’islam triomphe et cela n’est pas de la fiction
      Obama a bafoué la constitution américaine et il doit être puni sans pitié

    6. Amram

      Il faut déjà commencer par lui retirer le Nobel de la paix lui qui a susciter autant de guerres et de terrorismes dans le monde, a ouvert la porte a l’état islamique qu’il combat avec des pincettes, c’est homme est un anti-sioniste notoire ce qui le rend très populaire par l’occident, en tout les cas, il n’existera plus aucun être sur terre qui sera capable de s’en prendre a Israël et aux Juifs, sans subir des conséquences irréversibles.

    7. Amram

      Vé ha ikar vé ha ikar lo léfahed clale. mais le plus important et le plus essentiel c’est de ne pas avoir peur. Shavouah tov et bonnes fêtes de pessah et de pâques.

    8. Moshé_007

      ça chauffe très fort au congrès et au sénat, il est question de démissionner le président des USA !

    9. Roberto

      Pourquoi ne pas “démissionner“ OBAMA d’office, il nous mène droit vers une terrible catastrophe, ses origines Musulmanes font de lui un allié pour les Iraniens qui auront la bombe atomique grâce à lui. Il est une véritable crapule, le peuple Américain a été floué.

    10. ROBERT

      que dit Prince sur les milliers de morts provoqués par le fanatisme Islamique depuis plus de 4 ans maintenant ? c’est légal ? mêmes les animaux ne tuent que pour se nourrir, pas pour un idéal destructeur pas comme ces sois disants « humains » qui méprisent la vie.
      Désolé, mais j’approuve totalement l’analyse de Marie. Obama doit être éliminé, que ce soit physiquement ou pas. qu’il rejoigne ses semblables et profite des 70 vierges promises par les grands humanistes qui les dirigent.

    11. Moshé_007

      Savez-vous combien de juifs ont voté pour ce démon et combien le soutiennent encore ?

      Nous (le peuple d’Israël) devons nous méfier de ces « juifs » devenus les pires ennemis d’Israël !

      Ils sont partout, en Israël nous l’avons goûté il n’y a pas 2 semaines en plein, nous devons (juifs) clarifier ce très gros problème et exclure en premier ces aliens difforme et sans âme !

      Tout ça parler des musulmans et catholique qui eux sont nés dans une philosophie pas très phylosémite, mais bien des fois mois corrosive que les positions de (juives) proches des nazis !!!

    12. Moshé_007

      Au niveau de l’Europe, quand on pense que l’ex-directeur de banque luxembourgeoise qui lavent le plus de fric sale dans ce continent est devenu directeur de la commission européenne, tout est dit !

    13. robert davis

      Ainsi par la seule volonté d’un noir africain immigré illégalement aux USA et président grâce à ses MENSONGES, l’iran aura sa bombe nucléaire? Non seulement le noir non américain squattant la WH n’aura pas obéi aux ordres du Congrès comme c’est l’usage mais en plus ETANT ARRIVE AU POUVOIR ILLEGALEMENT PAR SES MENSONGES SES DECISIONS SONT ILLEGALES. Il est temps de le démettre. Israel n’est même pas en cause car en cas d’attaque contre Israel c’est l’iran qui serait détruite,le problème est la destruction et la pollution nucléaire DU MONDE ENTIER.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *