toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le discours de Netanyahou : Enfin !, par Shmuel Trigano


Le discours de Netanyahou : Enfin !, par Shmuel Trigano

Le discours de Netanyahou au Congrès américain fut un moment grandiose. En mettant en garde le monde occidental contre la menace qui pèse sur lui, en l’exhortant à ne pas pratiquer de politique d’apaisement envers l’Iran, il constitue un événement d’importance mondiale. Aucun homme politique occidental, a fortiori israélien, n’est capable d’une telle audace. En privilégiant la sauvegarde du lien à Obama, le tandem Livni-Herzog ne propose qu’une politique de démission nationale sur tous les enjeux vitaux d’Israël. Le « camp sioniste » qu’ils représentent est dans l’orbite de la démission munichoise qui les fait ressembler à l’Union Européenne.

Ce discours prend aussi une résonnance américaine ou un président qui n’a plus de majorité gouverne par ukases et coups de force. En se dressant contre sa politique démissionnaire, il invite aussi les élus américains à résister au dévoiement de la démocratie américaine.

La présidence Obama a ruiné les intérêts et les défenses du monde libre.

Elle a ouvert la voie à une multitude de conflits locaux et notamment à la décomposition du monde arabe.

Elle a acculé Israël à un affaiblissement dans sa puissance qu’il n’a jamais connu, l’obligeant à réitérer la même guerre tous les deux ans.

Elle a réveillé un climat de guerre froide avec la Russie.

Mais ce qui est le plus important, c’est que Netanyahou a eu l’audace de nommer l’ennemi, ce dont les leaders juifs du monde entier n’ont plus la force.

Il a eu l’audace d’affirmer que le « peuple juif » – c’est le terme employé – saura se tenir debout pour faire face à l’ennemi et n’hésitera pas à défendre son existence.

En évoquant la leçon de la Shoah, il a clairement défini l’enjeu vital et total qui se joue pour le peuple juif aujourd’hui et qui nécessite une levée en masse des Juifs pour défendre le sanctuaire de leur existence comme peuple.

Enfin, la touche juive de son propos est capitale.

On est loin des discours insipides et bureaucratiques à la Livni !

Netanyahou a évoqué la figure d’Aman, un autre perse, et il a terminé sur la figure de Moïse.

C’est là la tonalité d’un vrai leader du peuple juif, capable d’intégrer l’histoire éternelle d’Israël aux enjeux les plus contemporains.

Nous devons y trouver la force d’un sursaut !

Source : Des Infos.com, par Shmuel Trigano.





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Le discours de Netanyahou : Enfin !, par Shmuel Trigano

    1. bouvard

      F E L I C I T A T I O N S POUR LE COURAGE ET LA CLART2 DU DISCOURS D4UN CHEF D ETAT DIGNE DE CE NOM bravo aussi de défendre bec et ongles SON PEUPLE qui a de quoi être fier d’être enfin gouverné, il a redonné l’élan et le courage s’il en était besoin à ses compatriotes NOUS AIMERIONS AVOIR UN TEL CHEF D ETAT VIVE ISRAEL VIVE NETANYAHU !

    2. Amouyal

      Bibi est le churchill de notre epoque , et obama , le serpent islamiste, le voit , avec raison, comme un obstacle enorme . La ou les hollande et autres cameron sont incapable de dire ouvertement leur inquietude face aux fourberies d obama , notre premier ministre prend la tete du monde libre menaçé par les nazis iraniens et leur boy de washington

    3. hannburt

      En ce jour, Benyamin Netanyahou, le premier ministre d’Israël a fait un discours mémorable devant le Congrès américain quasi complet. Un discours empreint d’intelligence et de cœur recevant d’interminables « standing ovations ». Toute l’Amérique s’est trouvée en diapason avec ses paroles et ses pensées. Netanyahou a remercié chaleureusement l’administration et le peuple américain pour leur soutien et leur contribution militaire et financière afin de faire face aux menaces et guerres de ses voisins. En particulier, il a développé en menus détails, les plans sataniques de l’Iran et ses ruses en se jouant de la naïveté des puissances 5+1, lesquels laissent l’impression ni de deviner ses desseins, ni de réaliser la force de nuisance qu’un armement nucléaire de son armée pourrait viser la destruction totale de pays occidentaux, arabes et surtout Israël. Netanyahou assure qu’il ne croit pas aux déclarations du régime des Ayatollahs que ses installations serviront au développement d’une énergie nucléaire à des fins civiles et pacifiques, citant comme preuve le refus de l’Iran de permettre à l’AIEA d’inspecter ses sites établis et ses travaux de développement de sites existants, sans compter les rapports de ses propres services de renseignement, lesquels jouissent d’une confiance totale. Netanyahou a réitéré de faire tout son possible pour qu’aucun deal international ne franchisse la ligne rouge qu’il s’est fixée. Il a souligné qu’il exercera tout son pouvoir pour que cela ne se fasse pas et qu’Israël est désormais capable de se défendre seul contre la menace de sa survie. Il a déploré que le passé récent a vu six millions de vies juives sacrifiées sans le secours de nations occidentales demeurées impassibles et inhibées, sans réagir et sans broncher, fussent-ils les traitements douloureux infligés aux juifs chassés et embarqués vers les camps de concentrations pour finir odieusement assassinés, gazés, comprenant enfants, femmes, hommes et vieillards. Il a souligné courageusement qu’Israël d’aujourd’hui ne se laissera pas berner une seconde fois et qu’il saura se défendre « seul » et sans faire confiance à « ses amis », en reprenant le mot célèbre d’Elie Wiesel « Never Again ». Netanyahou a mis en garde l’Occident contre les démarches fourbes et délibérément prolongées des pourparlers cherchant à duper sa contre- partie sur ses réelles intentions. L’Iran sous le régime des Ayatollahs sème la terreur et encourage le terrorisme radical et a déjà planté ses griffes en Irak, en Syrie, en Palestine, au Liban et récemment à Saana au Yémen. C’est un régime hégémonique cherchant à implanter partout une idéologie islamique chiite, soumettant les autres peuples à ses diktats. Un régime tortionnaire et cruel régnant par la force et la terreur. Ce ne pourrait jamais être un modèle pour un pays « normal ».

    4. robert haim

      QUE DOIT ON PENSER D’OBAMA HUSSEIN QUAND IL ANNONCE SANS VERGOGNE AU MONDE QU’IL EST MUSULMAN ???? EST CE POUR CELA QU’IL FAIT LES YEUX DOUX A L’IRAN,IL A DEJA AFFAIBLI L’AMERIQUE POUR MIEUX LAISSER L’IRAN PROJETER DE DETRUIRE LA FLOTTE AMERICAINE ?????

    5. sergo027

      Chapeau Natanyahou! Quel discours mémorable, dont bien sur la TV française n’a fait qu’une brève allusion.
      Quel standing ovation!
      Ce n’est ni Chirac, ni Sarkozy ni Hollande qui auraient pu faire une telle prestation, eux qui n’ont que mépris pour Natanyahou!

    6. Monique Meïra

      Bravo à un vrai leader qui s’ exprime au nom de la Nation qu’il représente :Israël. Nous les Israéliens vivons en live Pourim et tout le monde connaît la fin de l’histoire. ..

    7. gisèle Marçu

      CE DISCOURS EST SPLENDIDE : Beaucoup de patriotes de par le monde
      souhaiteraient avoir un avocat tel que vous Monsieur NETANYAHOU.

      Avec courage et une force tranquille et généreuse vous avez définitivepment
      su éclairer le monde entier sur les insuffisances de la politique en cours à
      l’égard de l’IRAN.

      Si la grâce divine peut habiter un orateur, ce fut sans doute le cas pour ce discours

    8. gisèle Marçu

      MILLE COMPLIMENTS POUR CE DISCOURS FERME ET CHALEUREUX
      qui démontre à la fois les qualités personnelles Mr NETANYAHOU et le génie
      qui préside au destin d’Israêl « lumière du monde »

      NUL NE POURRA IGNORER DESORMAIS LA REALITE DU PROBLEME DE L’ARMEMENT IRANIEN.
      Vous êtes un pédagogue et un CHEF INCONTESTE que bien des Etats souhaiteraient avoir à leur tête.. Mazel tov Bibi

    9. madeleine

      Sans honte, sans regrets, l’Europe qui a vendu 6 millions de Juifs aux nazis, sous l’oeil indifférent de l’Amérique et des autres nations, n’a apparemment pas retenu la leçon de 39-45 puisqu’elle s’apprête à réitérer son infâmie. La France est dirigée par des guignols inaptes et incapables. Depuis De Gaulle, et son discours antisémite, qui avait osé nommer un Papon, se sont succédés des larbins au service de l’islam. Le Chef de l’Etat actuel, Hollande, guimauve ambulante en est le ponpon. Machiavélique, pervers narcissiste, sa malhonnêteté intrinsèque le pousse à toujours opposer antisémitisme et racisme arabe. Combien y a-t-il eu de victimes chez les arabo-musulmans ? Zéro. Il oublie que lorsqu’il s’adresse aux Juifs de France, il n’a pas en face de lui des idiots, mais au contraire des individus probablement plus intelligents — et de loin — que lui. Et qui devinent, avant même qu’il s’exprime, ses discours mensongers. La phrase célèbre : « ah ! quels mets délicieux –pour un gourmet — que d’être pris pour un idiot par un imbécile » s’applique tout à fait à cet individu « aux responsabilités » comme il se plaît à dire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap