toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’antisémite pro-islamiste Dieudonné condamné à deux mois avec sursis… Encore et encore du sursis !


L’antisémite pro-islamiste Dieudonné condamné à deux mois avec sursis… Encore et encore du sursis !

L’antisémite pro-islamiste Dieudonné a été condamné à deux mois de prison avec sursis pour apologie d’actes de terrorisme, suite à son message « Je me sens Charlie Coulibaly », publié sur Facebook, en référence à l’auteur de la prise d’otage à l’Hyper Cacher porte de Vincennes à Paris.  

C’est à se demander si la Justice française sert encore à quelque chose: Dieudonné cumule les condamnations de toute sorte, les sursis et il sévit encore au lieu d’aller croupir en prison au vu de ses multiples récidives en tout genre.

Loading...

Vous allez rétorquer que c’est la première fois qu’il est condamné pour un délit « d’apologie d’actes de terrorisme » et donc on ne peut le considérer comme récidiviste dans ce délit précis…

Foutaise et enfumage d’une justice qui n’a aucune envie d’envoyer en prison ce sale type, car dites-vous bien que n’importe quel autre citoyen français qui cumulerai 2 délits différents se retrouveraient en prison…

Mais n’oublions pas que nous sommes dans la nouvelle « République des Juges », des juges de gauche du « Mur des cons »…

Des juges laxistes qui remettent en liberté des islamistes dangereux comme ils l’ont fait pour Coulibaly…

Depuis la loi Taubira, le récidiviste est celui qui est condamné pour le même délit.

Ainsi Dieudonné peut s’essayer à tous les délits sans risquer de faire un jour de prison…

Loading...

Le parquet avait requis 200 jours amende à 150 euros, soit au total 30 000 euros. Une peine de jours amende implique que le condamné voit cette peine transformée en emprisonnement s’il ne s’acquitte pas de la totalité de l’amende.

L’antisémite Dieudonné a finalement été condamné à deux mois de prison avec sursis.

les principaux procès perdus depuis 2007

Le jugement concernant Dieudonné M’Bala M’Bala, poursuivi après des propos sur le journaliste de France Inter Patrick Cohen, a été mis en délibéré au 19 mars, mercredi 28 janvier. La procureure a requis trois cents jours-amendes à 100 euros, soit au total 30 000 euros, contre celui qui est poursuivi pour provocation à la haine raciale et qui a déjà fait l’objet de nombreuses condamnations pour ses provocations. Voici ses principales.

Loading...
  • 13 juin 2006 : 3 000 euros en première instance pour avoir diffamé Arthur

Dans un entretien au magazine The Source, le 29 décembre 2003, Dieudonné évoquait l’action d’un supposé lobby juif à la tête des médias et déclarait : « Il faut savoir qu’Arthur avec sa société de production finance de manière très active l’armée israélienne qui n’hésite pas à tuer des enfants palestiniens. »

  • 16 février 2007 : injure raciale contre les juifs

Dans un entretien au magazine Lyon Capitale, le 23 janvier 2002, Dieudonné, qui ambitionne alors de se présenter à la présidentielle, assimile les juifs à une « secte » et à une « escroquerie ». Comme le rappelle la Cour de cassation dans son arrêt, les juges de première instance avaient considéré que ses propos relevaient d’un débat théorique sur l’influence des religions et n’attaquaient pas la communauté juive. Mais la Cour y a vu une injure visant un groupe de personnes en raison de son origine.

  • 15 novembre 2007 : 5 000 euros d’amende pour incitation à la haine raciale

L’antisémite compare les juifs à des « négriers » dans un entretien au Journal du dimanche paru le 8 février 2004, ajoutant que « ceux qui m’attaquent ont fondé des empires et des fortunes sur la traite des Noirs et l’esclavage ». Il fait référence aux incidents survenus trois jours plus tôt alors qu’il jouait son spectacle à Lyon, à la Bourse du travail. Quelque 200 personnes, dont certaines se réclamaient de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), avaient manifesté devant l’entrée de la salle contre le spectacle. A l’intérieur, des coups avaient été échangés. Deux personnes avaient été blessées.

  • 26 juin 2008 : 7 000 euros pour la « pornographie mémorielle »

Le 16 février 2005, lors d’une conférence de presse consacrée à l’un de ses spectacles, à Alger, Dieudonné évoque la Shoah et la « pornographie mémorielle ». Face au scandale, il précise que ses propos visent les commémorations et non l’Holocauste lui-même. Il est condamné en appel. Sa défense fait un « dommage collatéral », l’historienne israélienne Idith Zertal, à qui il dit avoir emprunté l’expression. Celle-ci, furieuse, dément et plaide l’erreur de traduction, provoquant un énorme embarras chez son éditeur français, La Découverte.

  • 26 mars 2009 : 1 000 euros pour diffamation contre la directrice de « Proche Orient »

Lors d’une émission sur Radio Méditerranée, le 31 mars 2005, Dieudonné avait déclaré que le site Internet Proche-orient.info et sa directrice, Elisabeth Schemla, avaient « l’intention d’éradiquer Dieudonné du paysage audiovisuel, donc ils se disent que la meilleure façon, c’est de fabriquer une fausse information et d’essayer de le tuer, c’est-à-dire médiatiquement, en disant : regardez, c’est un antisémite, c’est le fils d’Hitler, il va exterminer tout le monde ».

  • 31 décembre 2010 : 5 000 euros pour diffamation de la Licra

C’est la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) qui faisait cette fois les frais du polémiste. Dans un entretien au quotidien L’Union, en avril 2009, Dieudonné qualifiait les associations comme la Licra « d’associations mafieuses qui organisent la censure, (…) qui nient tous les concepts du racisme, à part celui qui concerne les juifs. En fait, ce ne sont que des officines israéliennes ». Dans cette condamnation en appel, le polémiste avait dû aussi payer à la Licra 10 000 euros de dommages et intérêts.

  • 17 mars 2011 : 10 000 euros pour injure à caractère raciste

Le 26 décembre 2008, au Zénith de Paris, Dieudonné joue son spectacle J’ai fait le con. Sur scène, il fait remettre le « prix de l’infréquentabilité » à l’historien Robert Faurisson, condamné une demi-douzaine de fois pour négationnisme, par une personne déguisée en déporté juif. Poursuivi par une douzaine de parties civiles, dont SOS Racisme, le MRAP ou la Ligue des droits de l’homme, il est condamné en appel.

  • 28 novembre 2013 : 28 000 euros dans l’affaire « Shoahnanas »

L’antisémite est condamné en appel pour provocation à la haine raciale, pour des propos et une chanson diffusés en ligne. Il avait notamment transformé la chanson Chaud cacao d’Annie Cordy en Shoahnanas. Pour sa défense, il expliquait que le titre était à comprendre « chauds ananas ». Me Michaël Ghnassia, l’avocat de SOS Racisme, avait déclaré à l’AFP se faire « peu d’illusions » sur le pouvoir de dissuasion de cette condamnation, « tant [Dieudonné] se sert de cette idéologie pour alimenter son commerce ».

  • 12 février 2014 : deux séquences vidéo retirées d’Internet

Saisie par l’UEJF, la justice ordonne à Dieudonné de retirer deux passages de sa vidéo posté sur Youtube « 2014 sera l’année de la quenelle », constituant une contestation de crimes contre l’humanité et une provocation à la haine raciale. Dieudonné s’y adressait notamment à l’avocat Arno Klarsfeld, lui proposant de le mettre en relation avec Robert Faurisson pour parler de chambres à gaz. L’affaire avait aussi fait débat sur la responsabilité des sites de partage de vidéos.

  • 16 janvier 2015 : 6 000 euros d’amende pour un appel aux dons illégal

Dans une vidéo postée sur Internet à la fin décembre 2013, Dieudonné appelle ses spectateurs à « donner » de leur poche et à l’« aider ». Il vient d’être condamné, le mois précédent, à 28 000 euros d’amende pour diffamation, injure et provocation à la haine et à la discrimination raciale pour des propos et la chanson Shoahnanas. Or, la loi interdit d’ouvrir ou d’annoncer publiquement des souscriptions ayant pour objet d’indemniser des amendes prononcées par des condamnations judiciaires.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël news





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “L’antisémite pro-islamiste Dieudonné condamné à deux mois avec sursis… Encore et encore du sursis !

    1. Laurence

      ARRIVER A CE STADE IL N’Y A PAS DU TOUT DE JUSTICE ET JE ME DEMANDE SI LA JUSTICE N’EST PAS DU COTE DU POURRI DIEUDO

      QU’ELLE HONTE POUR LA FRANCE
      ET LE GOUVERNEMENT QUI DIT TOUT FAIRE CONTRE L’ANTISEMITISME !

    2. Nemo

      Bien sûr c’est très insuffisant mais là un cap est franchi car normalement, quand on a déjà eu du sursis, la prochaine condamnation c’est de la ferme.
      Et il a d’autres casseroles en attente !

      On verra … mais à mon avis, comme il est très très con, il va finir par se le payer son séjour à l’ombre, à moins qu’il se fasse soigner d’urgence à Saint-Anne ….

    3. Moshé_007

      Ce sous-homme va bientôt se décomposer après une mort comparable à 1000 morsures de serpents !

    4. Nitzotz

      Il a du être très déçu, lui qui fanfaronnait vouloir y aller.

      Merci pour ce récapitulatif, M. De Lablatinière, et pour vos articles toujours bien étayés.
      Reste-t-il des casseroles judiciaires à venir pour M’Bala M’Bala, et pourriez-vous svp nous faire le même type d’état des lieux sur Soral ?

    5. Nemo

      Bonjour Kravi,
      Nonobstant les derniers jugements, voici la liste des autres procédures en cours visant cet individu (dixit wiki)

      Outre sa mise en examen pour fraude fiscale, blanchiment et abus de biens sociaux
      (…)
      Il est en outre visé par diverses plaintes, de la part d’un huissier qui l’accuse de lui avoir tiré dessus avec un flashball alors qu’il se présentait à son domicile pour lui présenter des commandements de payer,
      et de la part d’un ancien employé des Productions de la Plume qui l’accuse de violences et menaces.

    6. Jacques

      Déjà, arrêter de l’appeler « Dieudo », c’est lui faire trop d’honneur. Mblabla éventuellement…

      Cette justice est très inquiétante. Un des résultats du pouvoir exorbitant donné à ces fonctionnaires… aux USA au moins, les juges sont élus, ils ont des comptes à rendre.

    7. michel m

      A quand de la prison ferme pour 2 ou 3 ans?
      La France a toujours son pantalon baissé. Si la même affaire se tenait pour des arabes, alors là pas de pitié, prison ferme. Ça suffit!

    8. Nemo

      Nouvelle condamnation aujourd’hui, pour propos antisémite, à 22 500 euros de jours amendes.

      En effet, toujours pas de la prison ferme …

      Un autre jugement doit intervenir prochainement pour des insultes au 1er ministre datant de 2013 (alors qu’on sait que des insultes à Taubira aboutissent à de la prison ferme dans des délais très brefs ! …)

      Sans compter les autres jugements en instance (… c’est long la justice !)

      Ce n’est absolument pas normal que ce type ne soit pas d’ores et déjà en prison avec toutes les condamnations qu’il a sur son casier.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *