toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La presse arabe reproche à Obama de s’être allié à l’Iran et d’avoir tourné le dos à ses amis arabes. Sa politique iranienne jugée « destructrice » et « dangereuse »


La presse arabe reproche à Obama de s’être allié à l’Iran et d’avoir tourné le dos à ses amis arabes. Sa politique iranienne jugée « destructrice » et « dangereuse »

Dans le contexte des négociations nucléaires en cours entre les États-Unis et l’Iran et de la guerre contre l’État islamique (EI), des dizaines d’articles ont été publiés ces dernières semaines dans la presse arabe, notamment saoudienne, critiquant avec virulence la politique de l’administration Obama dans la région – et en particulier sa politique iranienne, qualifiée de « destructrice », « idiote », « dangereuse » et « étroite d’esprit ».

Exprimant leur appréhension face aux perspectives d’un accord nucléaire entre les USA et l’Iran, qui renforcerait ce dernier au détriment des pays sunnites, alliés de longue date des États-Unis, certains commentateurs ont affirmé que le président Obama cherchait à conclure un accord nucléaire avec l’Iran pour satisfaire sa gloriole, sans se soucier du coût d’un tel accord. Ils écrivent qu’Obama ne tient pas compte des actions de l’Iran, et qu’il laisse les coudées franches à l’Iran et aux organisations qui lui sont affiliées pour opérer en Syrie, Irak, au Yémen et à Bahreïn, permettant ainsi à l’Iran d’étendre son influence dans la région.

Certains commentateurs soutiennent que c’est la politique américaine en Irak et en Syrie qui a donné naissance à l’EI, en laissant à l’Iran la liberté d’opérer dans ces pays, car l’alliance entre les États-Unis et l’Iran a humilié les Arabes sunnites et créé des conditions optimales pour l’émergence de l’Etat islamique.

Un auteur appelle même les pays arabes et la Turquie à s’opposer à l’administration Obama, à entraver sa politique dans la région et à prendre fortement position contre tout accord signé avec l’Iran qui ne l’empêcherait pas totalement de posséder des armes nucléaires. Un autre affirme que les pays de la région devraient trouver un autre pays que les États-Unis auquel se fier.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “La presse arabe reproche à Obama de s’être allié à l’Iran et d’avoir tourné le dos à ses amis arabes. Sa politique iranienne jugée « destructrice » et « dangereuse »

    1. Nemo

      Whaou. Quel succès pour Obama le grand diplomate !
      Non seulement l’Iran continue de menacer l’Amérique malgré tous les compromis mais en plus il a déçu et trahi ses alliés Arabes.

    2. Laurence

      La Turquie ne pourra pas s’allier avec les pays arabes vu qu’elle est une plateforme du djihadisme de l’EI

      Quand aux USA grace a obama est en train de se faire isoler

      Israel ne sera plus seul maintenant

    3. sarah

      Iran = pays chiite perse donc non arabe.
      Arabie Saoudite, Koweit, EAU, Jordanie, Egypte, Qatar, Oman = pays sunnites arabes.
      Les sunnites veulent le pouvoir et les chiites encore plus en disposant de la bombe nucléaire. C’est évident que ces pays vont entrer un conflit avec l’Iran s’ils ont la certitude que l’on accorde à ce pays la possibilité d’avoir l’arme atomique car il phagocytera ses voisins à coup sûr. Un enfant de 10 ans peut comprendre cela sauf Obama. Ce n’est pas la peine d’avoir fait une dizaine d’années d’études et de devenir Président des USA. pour être aussi idiot.

    4. Jacques

      C’est un peu beaucoup la peste vs le choléra quand même… le souci majeur est que l’administration Obama est hostile à Israël.

    5. Alauda

      Les démocrates américains vont avoir du mal à s’en remettre. On n’est pas loin du Salaire de la peur…

    6. Roberto

      Quelle gueule de kon ce pauvre OBAMA, il conduit son pays à sa perte. C’est un MUZZ bon teint avec ses oreilles en feuilles de choux, on devrait lui faire comprendre que sa nullité est immense.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *