toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La peur, arme de l’islam radical en France


La peur, arme de l’islam radical en France

L’indifférence que porte l’Occident aux chrétiens d’Orient, martyrisés par le réveil djihadiste, est une lâcheté motivée par la peur. Celle-ci avalise le renversement de perspective proposé par le discours officiel, qui présente les musulmans comme les victimes tandis que des épurations antichrétiennes sont menées au nom d’Allah.

Ce qui se déroule en terres d’islam ne suscite que de maigres indignations chez les Européens : une apathie qui n’est pas sans rappeler l’absence de solidarité avec la civilisation chrétienne byzantine, qui allait sombrer avec la chute de Constantinople en mai 1453, sous les coups du sultan Mehmet II.

Ni Venise, ni la France, ni l’Angleterre n’étaient venues au secours à cette partie resplendissante de leur culture. L’histoire se répète. Elle met en scène aujourd’hui une même volonté de conquête, et une semblable imprévoyance.

Le saccage du musée de Mossoul (Irak), où des trésors assyriens vieux de 3 000 ans viennent d’être détruits à la pioche et au marteau-piqueur par des fanatiques de l’État islamique, a davantage ému que les égorgements de 21 coptes en Libye ou les crucifixions en Irak ou en Syrie.

L’objectif reste pourtant le même, et l’écrivain britannique V.S. Naipaul en a donné la clef : «  L’islam tue l’histoire. » Ce sont les racines, les mémoires, les témoins que combat ce totalitarisme théocratique régénéré par la mondialisation. Il est habité par la violence, la table rase, l’Homme nouveau.

Les prétentions de l’islam radical à effacer toutes traces antérieures, à s’approprier l’Histoire et à soumettre le monde au califat font de cette religion globalisante, réactivée au début du XXe siècle par les Frères musulmans, l’ennemie du monde libre et laïc. Or celui-ci veut relativiser cette menace qu’il a accueillie sur son sol.

L’Occident se devrait, à la fois, d’aider les chrétiens d’Orient et de s’opposer, en Europe, aux offensives djihadistes menées contre lui ; ce n’est pas le cas.

Ivan Roufiol





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “La peur, arme de l’islam radical en France

    1. Ralph

      Une société laxiste (dans la famille, à l’école et des autorités) conduit immancablement à une situation où le non respect des personnes et des valeurs éthiques ,l’ignorance, la violence, et le fanatisme s’imposent de plus en plus.

    2. madeleine

      Depuis cinquante ans, tous les gouvernements français qui se sont succédés ont été totalement aveugles et ont manqué de vision et d’intelligence. Il faudrait exiger avant toute élection de faire passer aux prétendants au pouvoir une évaluation de QI. Certes, les énarques sont brillants mais tous ont été « formatés » de la même façon et ils sont inaptes quant à la manière de gouverner un peuple, prendre des décisions courageuses et surtout avoir une vision de l’avenir. La plupart d’entre eux n’ont jamais été confrontés aux difficultés de la vie, ignorent le quotidien du peuple, n’ont jamais eu de patron. Hollande, par exemple, énarque : il n’a jamais su ce qu’était un patron, a vécu en vase clos au sein du PS, n’a jamais connu les contraintes des ordres donnés, des horaires à respecter, des difficultés financières. Et ce sont ces gens, la bouche en cul de poule, passant leur vie dans des palaces et des restaurants étoilés, qui se pointent un jour à la présidence, « aux affaires » comme ils disent. On voit le résultat. En plus de leur incapacité, de leur inaptitude à prendre en main les rênes d’un pays, ce sont des lâches qui ont peur de leur ombre. Ils bénéficient pourtant de protection physique et mentale. Voiture blindée avec chauffeur, gardes du corps, police, armée…. Mais non, la peur, la trouille, la lâcheté ne les quittent pas. Ce ne sont pas des hommes, en tout cas ils ne méritent pas ce nom. Ce sont des lavettes. Des lavettes bien payées au chaud. Ils ne sont pas confrontés, eux, chaque jour aux agressions physiques et verbales, aux crachats, à la violence, aux odeurs d’urine dans les ascenseurs, comme le sont les Français. Ils nous ont imposé des barbares en France, des barbares dont certains ont quitté les cases de leurs bleds où ils vivaient pieds nus et avaient des pratiques de plusieurs siècles en arrière. Aujourd’hui ces peuples sont encore sous la coupe de sorciers et tuent les enfants « albinos ». Et ce sont ces gens, que la « République » nous impose. Et ce sont ces gens qui font la loi en France et qui prétendent nous remplacer. Et ce sont ces gens dont les Politiques français et européens ont peur ! Il faut une bonne révolution ! il faut un bon coup de balai ! s’il n’est pas encore trop tard….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap