toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La fausse mort de Martin Bouygues le « bidonnage » de trop pour l’AFP, agence spécialiste de la désinformation en tout genre


La fausse mort de Martin Bouygues le « bidonnage » de trop pour l’AFP, agence spécialiste de la désinformation en tout genre

L’AFP, agence spécialisée dans la désinformation, a une fois de plus été trop loin. L’annonce erronée du décès de l’industriel français la décrédibilise encore plus… Il y a quelques jours l’AFP annonçait que Gaza aurait été noyé volontairement par Israël, une info non vérifiée totalement fausse issue de la propagande du Hamas…

Hier encore l’AFP annonçait que Gaza était « affamé » et qu’Israël coupait l’électricité: encore une info non vérifiée et fausse issue de la propagande du Hamas…

A propos du décès de Martin Bouygues, la désinformation aura été de courte durée. Quarante-cinq petites minutes à peine se sont écoulées avant que ne paraisse un rectificatif. Il n’empêche: l’annonce erronée par l’AFP du décès de Martin Bouygues samedi laissera des traces.

Preuve que l’affaire est d’importance, Emmanuel Hoog, le PDG de l’AFP, a rédigé lui-même un tweet pour s’excuser. «Nous présentons à Martin Bouygues et à sa famille nos plus sincères excuses pour cette faute inacceptable.»

La direction ne compte pas en rester là. Samedi, elle annonçait l’ouverture d’une enquête au sein de la rédaction afin de «comprendre comment une telle faute a pu être commise», déclarait la directrice de l’information, Michèle Léridon.

En interne, c’est la consternation générale. «Nous sommes habitués à la pression, nous pesons chaque mot et recoupons toujours nos infos sachant que nous sommes repris partout», rappelle un journaliste de l’AFP.

Si l’agence de presse prend cet incident très au sérieux, c’est qu’elle est malheureusement une source d’informations incontournable pour la majorité des médias. Il est temps que les rédactions s’interrogent sur le « bidouillage » des infos par l’AFP…

5000 dépêches par jour dont une partie est « bidonnée »…

Chaque jour, l’AFP en produit 5 000, auxquelles s’ajoutent 3000 photos et 200 vidéos. Non seulement les médias sont tenus de renouveler régulièrement leur flux d’articles, mais, pour capter l’audience, ils doivent aussi faire preuve de réactivité et s’assurer d’être les premiers à publier une information.

Cette course de vitesse les oblige bien souvent à reprendre in extenso les dépêches de l’AFP. Au risque, comme ce fut le cas ce 28 février, de créer une redoutable réaction en chaîne.

Lorsque l’AFP fait paraître samedi une alerte à 14 h 28, «Martin Bouygues est décédé samedi matin dans sa résidence de l’Orne», la nouvelle est instantanément relayée par la plupart des sites d’information. Même celui de TF1, propriété du grand industriel français, diffuse le faux «scoop».

Learn Hebrew online

En somme, lorsque l’AFP commet un faux pas, c’est l’ensemble du paysage médiatique qui trébuche.

Et c’est ainsi que tous les médias reprennent en coeur le flot d’informations « bidonnées » par l’AFP à propos du conflit israélo-palestinien…

Les médias français sont des fainéants

Hélas les médias français sont des grands fainéants et au lieu de vérifier les infos de l’AFP, ils publient tel quel…

C’est ainsi que l’AFP noie les médias de fausses informations sur le conflit israélo-palestinien, sur la situation à Gaza, dont les seules sources émanent des terroristes du Hamas ou de la propagande de l’Autorité palestinienne, mais jamais des autorités israéliennes…

La meilleure preuve de ce venin distillé en permanence à l’égard d’Israël est le nombre de morts annoncés lors du conflit de juillet 2014 à Gaza:

Les chiffres annoncés par l’AFP de 2 101 palestiniens tués dont 1 460 civils sont repris par tous les médias sans qu’aucun d’entre eux ne se posent la question de la source de ces chiffres… Ainsi va la paresse journalistique depuis des dizaines d’années: si l’AFP le dit alors on peut diffuser l’information sans vérifier.

Or l’AFP n’ayant aucun moyen de vérifier elle-même les chiffres elle cite en tout petit sa source: UNOCHA, PCHR. Acronymes mystérieux et surtout peu ou pas connus…

En recherchant sur internet quels sont les organismes qui se cachent derrière ces mystérieuses sources, on s’aperçoit très vite qu’il s’agit de « sources palestiniennes » non-officielles basées à Gaza et sous la coupe du Hamas, mouvement islamiste terroriste.

Quelques recherches sur le PCHR montrent que ce pseudo « Palestinian Center of Human Right » est une officine du Hamas, destinée à récolter des dons humanitaires qui sont détournés par l’organisation terroriste pour acheter des armes et des roquettes. Ce pseudo PCHR est une source de financement du Hamas !

Dès lors, les chiffres diffusés par cette ONG douteuse sont de la même façon très peu crédibles…

Quant à l’UNOCHA, United Nations Of the coordination of Humanitarian Affairs,n’ets en réalité basé qu’à Gaza et, selon leur site internet, entièrement dédiée aux « Occupied Palestinian Teritory », consacrée qu’aux territoires palestiniens occupés et notamment à Gaza !

En fouillant on s’aperçoit que là encore l’UNOCHA est aux mains du Hamas qui se sert de cette ONG pour détourner les dons à son profit…

Ainsi l’AFP, agence semi-étatique française d’information, diffuse des chiffres sur Gaza tout droit issus de la propagande du Hamas ! Et tous nos braves journalistes français reprennent en coeur cette même propagande du Hamas sans en vérifier la moindre source !

L’AFP, on le sait depuis longtemps, a pour principal actionnaire un riche libanais musulman proche du Hezbollah et anti-israélien. L’Etat français, co-actionnaire, aurait un droit de regard et devrait imposer une neutralité à l’AFP mais c’est sans compter sur la néfaste politique arabe de la France et de ses diplomates aux « ordres » du Monde Arabe…

Ainsi dans les chiffres diffusés par l’AFP, les « combattants » du Hamas (que nous appelons terroristes islamistes) n’apparaissent pas… Il n’y aurait donc pas eu de victimes parmi le Hamas ! Et cela n’interpelle aucun journaliste français…

Israël aurait donc livrer 50 jours de guerre contre des fantômes invisibles…

Or, selon des chiffres plus sérieux émanant de l’ONU, on sait qu’au moins 1 000 morts sont des combattants du Hamas et du Djihad islamique. On sait également que si la moyenne du nombre de victimes civiles dans tous les conflits depuis la Seconde Guerre mondiale est de 2 victimes pour 1 combattant tué, à Gaza le ration a été de 1 civil tué pour 1 combattant tué. Ce qui démontre qu’Israël a tenté au maximum de minimiser le nombre de victimes civiles.

Mais ne comptez ni sur l’AFP ni sur la paresse des journalistes français pour diffuser ce genre d’information !

L’AFP désinforme et ment à propos de Gaza, mais ment et désinforme sur toutes informations qui concernent le Monde Arabe et l’Islam soyons en sûr…

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “La fausse mort de Martin Bouygues le « bidonnage » de trop pour l’AFP, agence spécialiste de la désinformation en tout genre

    1. kravi קרבי

      On notera toutefois la précipitation avec laquelle l’Agence Falastinienne de Propagande s’est excusée d’avoir commis cet impair.
      La permanente désinformation sur Israël — dont les deux infaux que vous citez mais il en est des milliers d’autres — ne sera jamais rectifiée. Ne parlons même pas d’excuses.
      L’AFP a le droit d’être servile avec un grand patron et méprisante envers un pays tout entier.

    2. ARDECHOISE

      M. de Lablatinière, je vous serais très reconnaissante d’éviter les fautes d’orthographe. Je suis très à cheval dessus (c’est une expression française !)
      Ainsi, il ne faut pas écrire : « les médias reprennent en cœur  » mais « en « chœur ». Le cœur n’y est pour rien…(2 fois dans votre texte)
      D’autre part, dans la phrase :.Les chiffres annoncés par l’AFP de 2 101 palestiniens tués dont 1 460 civils sont repris par tous les médias sans qu’aucun d’entre eux ne se posent la question de la … merci d’utiliser le singulier pour « ne se pose la question ».
      A part ça, j’ai beaucoup apprécié votre article.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *