toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La carte des cas de radicalisation islamique signalés en France


La carte des cas de radicalisation islamique signalés en France

Voici la carte des cas de radicalisation islamique signalé en France.

carte radicalisation islamique

Lancé dans l’urgence par le ministère de l’intérieur en avril 2014 pour endiguer la multiplication des départs en Syrie, le plan national de lutte contre la radicalisation a atteint son rythme de croisière. Articulé autour d’une plate-forme téléphonique et des préfectures de département, ce dispositif permet aux services de l’Etat de faire remonter des situations ayant échappé aux services de renseignement.

Les données recueillies depuis près d’un an ont permis aux autorités d’affiner leur perception du radicalisme. Un concept que le ministère définit, dans un manuel de formation destiné aux agents de l’Etat, comme « tout discours utilisant des préceptes religieux présentés comme musulmans pour mener un jeune à l’autoexclusion et à l’exclusion de tous ceux qui ne sont pas comme lui ».

Selon les derniers chiffres officiels, 3 142 personnes ont été signalées par leurs proches ou les services publics ces onze derniers mois, dont 9 % avaient déjà rejoint la Syrie. Tous les départements sont touchés, à l’exception de la Creuse. Un quart des signalements concerne des mineurs, 35 % des femmes et 40 % des convertis. Plus les individus sont jeunes, plus la proportion de femmes et de convertis augmente.

 

Nota bene : Certaines personnes ayant été signalées deux fois, le nombre de signalements diffère légèrement du nombre de signalés.

La grande variété de ces profils a conduit le gouvernement à structurer son diagnostic autour d’un constat : quelle que soit l’origine culturelle et sociale des personnes signalées, toutes ont en commun d’être en perte de repères et en rupture avec leur environnement. Le suivi des intéressés s’est donc articulé autour d’un accompagnement social et psychologique. Une réponse qui évacue la dimension religieuse, par ailleurs délicate à traiter par les institutions d’un Etat laïc.

Source

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “La carte des cas de radicalisation islamique signalés en France

    1. Laurence

      iLS NE RENTRENT PAS EN FRANCE RETRAIT DE NATIONNALITE ET QU’ILS RESTENT OU ILS SONT C’EST A DIRE SYRIE, IRAK, ETC
      ILS SONT ALLER TUER DES GENS , ET NOUS DEVRIONS LES ACCEPTES ?

    2. José

      Laurence, on ne les a jamais acceptés, des terroristes sont passés en même temps que les réfugiés, qui eux fuient la guerre, en tout cas les vrais réfugiés, car il y a aussi des faux qui ont profité de la situation. Et d’autres terroristes se sont fais directement dans notre territoire. Dans tous les cas, personne n’a accepté les terroristes ! Par contre, s’il faut laisser entrer des réfugiés, il faut que les contrôles soient plus strictes, sinon, vaut mieux ne laisser entrer personne, mais ça n’arrangerait rien, il faut surtout supprimer ces co*na*ds de terroristes, avant qu’ils nous tuent tous !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap