toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël doit-il se préparer à vivre avec un Iran nucléaire ?


Israël doit-il se préparer à vivre avec un Iran nucléaire ?

Les faits – Après trois jours de discussions avec son homologue Mohammad Jawad Zarif à Montreux, le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a informé jeudi les chefs de la diplomatie des monarchies du Golfe de l’avancée des négociations sur le nucléaire iranien tout en tentant de les rassurer. Pour Uzi Rabi, directeur du Centre Moshe Dayan pour le Moyen-Orient et l’Afrique, Israël ne pourra pas empêcher cet accord et doit se préparer à en gérer les conséquences.

Avec les négociations sur le nucléaire, Israël ne doit-il pas se préparer à vivre avec un Iran doté de la puissance nucléaire ?

Les Etats-Unis et l’Iran se préparent à signer, en juin ou septembre, un mauvais accord même s’il reste des obstacles et des forces qui y sont opposées. Cet accord, qui permettra une détente internationale et la reprise des affaires, ne concernera que les sites nucléaires déclarés par l’Iran et pas ceux dont on suspecte qu’ils servent à un programme militaire comme Parchin. Un Iran relégitimé, à l’économie retrouvée, aura alors un tel niveau de capacité nucléaire civile qu’il pourra, le jour où il le voudra, avoir la bombe atomique. C’est le pari du guide suprême, Ali Khamenei. Israël ne pourra rien faire une fois l’accord conclu et devra s’y soumettre en se préparant à avoir un Iran doté de l’arme nucléaire. Benjamin Netanyahou a critiqué l’accord devant le Congrès pour des raisons de politique intérieure, tout en cherchant à obtenir plus de transparence sur les inspections et plus de restrictions aux activités. Mais il sait bien que l’on se dirige vers la conclusion d’un accord.

Quelles seront les conséquences d’un Iran nucléaire ?

Cela va changer le jeu régional. L’Iran n’utilisera pas son arme pour détruire des populations et n’attaquera pas Israël avec lequel il ne peut soutenir le rapport de force militaire. Mais cela donnera à Téhéran un pouvoir considérable pour que les autres acteurs de la région suivent ses positions dans les enceintes internationales et à l’Opep. Cela permettra aussi à ses alliés en Syrie, en Irak, au Yémen et au Liban d’être plus actifs, sachant qu’ils sont soutenus par une puissance nucléaire.

Barack Obama comprend t-il clairement ces enjeux et la politique iranienne ?

Obama nucléaire iranien

La France a plus d’expérience des affaires du Moyen-Orient et se montre prudente. Obama est « persuadé », quant à lui, que s’il conclut un deal, l’Iran deviendra un acteur plus modéré et sera un partenaire pour stabiliser toute la région. Il avait d’ailleurs ouvert la porte à cette coopération lors de son discours du Caire en 2009 et les diplomates iraniens le confortent dans cette idée. Il fait toutefois une erreur car l’Iran a son propre agenda et ne sera son partenaire que si ses intérêts rejoignent ceux des Américains.

Quelle est la stratégie régionale de l’Iran ?

Hezbollah Iran Nazis

Téhéran tisse patiemment sa toile. L’exportation de la révolution islamique a débuté par la guerre contre l’Irak dès 1980, l’appui à la création du Hezbollah en 1982, l’envoi d’activistes à Bagdad et Bassora en 2003. L’expansion du chiisme se fait au détriment des monarchies sunnites devenues plus faibles et qui basculent dans la paranoïa. La notion d’identité sectaire est devenue centrale au Moyen-Orient au détriment des nationalismes arabes. Les Iraniens ont gagné en influence dans quatre capitales arabes (Damas, Bagdad, Beyrouth, Sanaa), des lieux de pouvoir pour peser sur les destinées de la région.

Avec l’émergence de l’Etat islamique, l’Iran reste-t-il la principale menace contre Israël ?

Assurément. C’est un Etat structuré, intelligent, qui peut utiliser des satellites comme le Hezbollah pour continuer à harceler Israël. Avant, l’Iran était le diable incarné. Avec l’émergence de Daesh et d’Al Nosra, ce n’est plus qu’un petit diable que les Occidentaux regardent comme un partenaire potentiel pour lutter contre ces groupes terroristes. L’Iran en joue qui va tenter de couper les ailes de Daesh sans l’anéantir complètement afin de rester au centre du jeu. Dans la même logique, l’Iran n’a aucun intérêt à ce que la Syrie et l’Irak recouvrent leur intégrité territoriale. Téhéran a déjà des rapports commerciaux avec les Kurdes de Syrie et d’Irak. C’est une situation paradoxale à gérer pour les monarchies arabes. Elles ont cru bien faire en soutenant Daesh contre Bachar el-Assad afin de réduire l’influence iranienne mais se retrouvent in fine avec un monstre qui s’est retourné contre elles. Le Moyen-Orient est en cours de remodelage.

L’affaiblissement de ces Etats arrange t-il Israël ?

Dans un sens car la menace des armées conventionnelles s’est réduite. Mais il y a aussi une multiplicité d’organisations (Al Qaida, Al Nosra, le Hezbollah) pouvant ouvrir de nouveaux fronts sur le plateau du Golan via la Syrie. Elles n’ont pas les moyens de détruire Israël mais de le harceler au quotidien.

Quels sont les alliés d’Israël ?

On a toujours pensé à nos partenaires sur le mode « l’ennemi de notre ennemi peut être notre meilleur ami ». On a aujourd’hui une relation de coopération et des intérêts convergents avec l’Egypte d’Al-Sissi, la Jordanie, les Kurdes et même l’Arabie saoudite et les Emirats.

Propos recueillis à l’issue de la Conférence sur “La stratégie iranienne au Moyen-Orient” organisée à Paris par la Fondation de la recherche stratégique (FRS) et L’Europe Israel Press Association (Eipa France).

Sources:

IsraelValley

http://www.lopinion.fr/5-mars-2015/uzi-rabi-israel-doit-se-preparer-a-vivre-iran-nucleaire-21998







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Israël doit-il se préparer à vivre avec un Iran nucléaire ?

    1. Moshé_007

      Je ne vois pas « d’accord » signé d’ici 10 ans, même si l’imam barak-hussein leur fourni les USA sur un plateau en argent !

    2. yoniiii

      hi

      1) la paix n’existe pas entre un muzz et un non muzz
      c’est clairement codifier dans la sharia

      et l’histoire muzz a prouver que depius 1400ans cette regle n’a jamais changer

      donc le principe l’ami de mon ennemi est mon amie
      ne s’applique pas ici

      2) le principe de la takkya et la consideration que la mort est une gloire
      et qu’il vaut mieux mourrire en shaid que de vivre sur terre

      ses deux elements font qu’il vaut meiux pour israel d’avoir un iran non nucleariser

      donc israel doit etre pret a atomiser l’irant afin de l’empecher d’acquerire l’arme supreme nucleaire

      que de vivre avec un etat religieux faschiste muzz avec l’arme nucleaire

      mieux vaut atomiser l iran

      que de vivre avec un iran atomique militaire
      soumie aux regle decrite en haut

      by

    3. Elia

      Comment vivre avec un Iran nucléaire, régime fanatique qui ne cesse de proclamer d’effacer Israel de la carte.
      Israel est un tout petit pays, une seule bombe de ce genre peut le rayer de la carte.
      Pour vivre avec cette crainte tous les jours, il faudrait avoir un stock de médicaments tranquillisants et endormants dans sa pharmacie en permanence.
      Et je ne suis pas sur que les laboratoires soient capables de fournir une telle quantité de produits.
      En fait, Il faut que je prenne un paracétamol.

    4. Aazam-zanganeh Fereidoun

      C EST UNE BLAGUE, JOURNALISTIQUE, JE REPPETE, SI ISRAËL SOUPÇONNAIS QUE L’IRAN PREPAREAIS UN GRAM DANS LE VOIS DE BOMBE ATOMIQUE . IL Y A 10 ANS QUI BOMBARDE L’IRAN ATOMIQUE ET AIDÉE L’OPPOSITION POUR CHANGE LE RÉGIME TERRORISTE DES AYATOLLAH,. MAIS VOUS AVEZ OUBLIE QUE LA RÉVOLTE 2009, CONTRE AHMADI NEJAD AVEC PLUS DE 5000. TUÉE , LE CHEF DE MOSSAD A CE TEMPS IL DÉFENDE LE RÉGIME DES TERRORISTE DEPUIS ISRAËL DANS VOTRE JOURNAL DES-INFO., C EST LE PLESENTERIE DE LA PART ISRAËL ET USA, PUISQUE ILS SONT TRÈS CONTENT DU RÉGIME DES AYATOLLAH QUI S’ENGAGE DANS 7 PAYSE ET IL EST ENDETTÉE DE 2000.X1000. MILLIARD POUR LES ARMES,

    5. liberté

      hitler numero 2 l’iran il revendique des pays comme hitler la 3 eme guerre mondiale a deja commencé sont officialiter va pas tarder a ce montrer paroles d’un gaucher preparer vous

    6. Moshé_007

      La question posée dans le titre de cette note « Israël doit-il se préparer à vivre avec un Iran nucléaire » n’a pas vraiment de sens ; Israël est le seul pays au monde qui est préparé à un Iran nucléaire !

      Nous avons des milliers de nano-satellites que maintenant nous exportons à des fins civiles, dans les cieux, Israël est plus que prêt face au « dilemme » iranien, finalement Israël a assez averti l’occident et l’Europe contre ce danger, mais que personne ne s’inquiète pour Israël, si ça se trouve, les iraniens tirerons leurs missiles un peu partout, mais soyez certains d’une chose, ils ne tirerons pas sur Israël !

    7. Elia

      Moshé,
      Alors tu nous rassures.
      Si Natanyahou dit qu’il ne laisserait pas l’Iran obtenir sa bombe atomique, c’est pour nous plaisanter.
      d’après toi, il ne fera rien et on dormira tranquilles, alors pourquoi tout ce cirque, laissons faire n’importe quel entente avec les Usa, qu’ils aient leur bombe ou non, puisque nous sommes protégés.
      Heureusement que j’ai lu ton comment si non j’allais encore prendre un paracétamol.

    8. Moshé_007

      Elia, aucune armée arabe ou autre n’ose s’affronter à Tsahal, c’est le contraire, tous les pays arabes du golfe supplie Israël à genoux de prendre des mesures pour stopper physiquement le nucléaire iranien, qui aurait pensé il y a 2 ans que tous les pays arabes du golfe soutiennent Israël contre le hamas et éventuellement contre le hizbollah, paravents iraniens ?

      Eh bien Moshé_007 l’écrivait déjà il y a plus de 4 ans !

      Maintenant la prochaine étape consiste à faire monter la mayonnaise, non seulement vis-à-vis des pays du golfe mais de l’Europe totalement impuissante face à un Iran nucléaire !

      Autre détail, le hizbollah ne va plus agresser Israël, car ils savent, d’une part que la riposte ne sera pas du tout comme dans le passé, proportionnée et que découlera d’une intervention contre le hizbollah des attaques sur l’Iran !

      De son coté, à Lausanne, l’Iran continue de faire reculer « l’accord », maintenant ce n’est plus le 31 mars, mais le 30 juin et ça fait 12 ans que ça dure !

      De leur coté et à leur échelle, les saoudiens en première ligne ont déclaré la guerre à l’Iran et ça ne va pas s’arranger du tout du tout !

      Encore un peu de patience et le feu va faire ses ravages autour du golfe persique, un feu sans comparaison avec ce que nous avons pu voir durant les 3 dernières décennies !

      Déjà plusieurs milliers de combattants pasdarans iraniens sont revenus en Iran et ont délaissés le rais el assad, ils sont suivi par quelques 5’000 membres du hizbollah et le régime syriens perd du terrain jour après jour !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap