toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

I Robot : Israël dans la course mondiale vers l’avenir de la guerre


I Robot : Israël dans la course mondiale vers l’avenir de la guerre

 

 –

Plusieurs Etats déjà commencent à développer de véritables « robots soldats », qui pourraient être autonomes. Ainsi, l’avenir de la confrontation militaire aurait un visage inédit dans l’histoire humaine en remplaçant peu à peu les hommes par ces machines sur les champs de bataille. L’industrie militaire américaine, qui réfléchit déjà à développer des armures ultra modernes permettant de décupler la force d’un homme au point de lever un véhicule à bout de bras à la façon « Iron Man », est en effet en pointe dans la recherche et le développement de ces « robots soldats ».

Israël et sa technologie de renom a également emboîté le pas. La Russie, la Chine et la Norvège seraient eux aussi intéressés par ces nouvelles armes et comptent bien les acquérir. Nous connaissions déjà les drones, désormais, un cap risque en effet d’être franchi, celui de « l’intelligence artificielle ».

Le Pentagone manifeste un intérêt pour ce type de technologie depuis 2006. Selon Scott Hartley, ingénieur travaillant pour l’industrie militaire américaine, on devrait compter « 10 robots pour 1 soldat de l’USAF » pour 2021. Pour le lieutenant-colonel Willie Smith (USAF), cette nouveauté historique pourrait débarquer pour 2018 seulement. A terme, nous aurons probablement des champs de bataille constitués essentiellement de ces machines, le peu de soldats restant seraient alors très peu nombreux mais mieux protégés et ainsi auraient un travail « plus facile ».

Ce type de soldat d’un nouveau genre ne ressent ni la faim ni le froid. Les prototypes actuels protègent déjà les soldats des explosifs. Selon un media norvégien, le « robot soldat » pourra identifier une cible, décider de la tuer, ou pas, et tout cela sans aucune intervention humaine. Cette autonomie sera en conséquence la grande nouveauté de cette innovation par rapport à toutes les techniques existantes aujourd’hui.

A l’instar du groupe de réflexion du Global Catastrophic Risk Institute né en 2012 sur les dangers liés aux technologies émergentes, plusieurs autres ONG tirent la sonnette d’alarme sur les périls auxquels les Hommes pourraient faire face avec ces robots en cas de défaillance, ou bien tout simplement par une utilisation criminelle de ces machines. On imagine déjà en effet les gouvernements cédant au désir belliqueux, prétextant le nombre réduit de victimes chez leurs soldats, ou encore des gouvernements autoritaires pour ne pas dire totalitaires utilisant ces « robots soldats » contre leur population, ces machines étant ainsi dépourvues d’émotions et de sentiments. Une vingtaine de prix Nobels se sont déjà associés à ce combat « anti-robots », évoquant l’hypothétique « fin de l’Humanité ».  Leur revendication est l’arrêt pur et simple des recherches, comme cela fut le cas avec le clonage, avant qu’il ne soit trop tard.

Comme quoi la réalité dépasse souvent la fiction. En tout cas, cette histoire mérite le débat parce qu’après tout, qui peut nous prouver qu’il n’y aura pas un gouvernement qui, ne partageant ni  nos valeurs ni notre éthique, s’octroiera le droit de rechercher et de développer à grande échelle de telles technologies contre notre civilisation ?

© Tom pour Europe Israël News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “I Robot : Israël dans la course mondiale vers l’avenir de la guerre

    1. Maitre Huineng

      Il est déjà là… Protégé par la pratique des enseignements ZEN de Bouddha j’ai encore semé la panique parmi 10 muzz qui tenaient un expo anti-Israël à Nimes il y a 2 semaines……
      Ce n’est qu’un combat,il faut continuer le début ( Michel Colucci dit Coluche)

    2. sarah

      Dans l’innovation militaire, il faut toujours avoir plusieurs coups d’avance : le réflexe de survie de la nation israëlienne l’y aidera à coup sûr. Dans l’histoire de l’humanité, ce sont ceux qui ont su s’adapter et innover dans tous les domaines qui ont survécu.
      Alors, go Israël.

      Et quand à ceux qui sont contre, je tiens à leur signaler que les génocides et les guerres meurtrières ont été commis bien avant l’arrivée des robots. L’homme n’a pas attendu le robot pour tuer en masse.
      Par contre, les pays qui maîtriseront l’i-robot auront beaucoup d’avance sur tous les autres.

    3. alexandre

      Le prophète Joël en fait une description: Joel 2/6-10 ( 9 Ils se répandent à travers la ville, franchissent les murailles, montent dans les maisons, entrent par les fenêtres comme des larrons ).

    4. Haim

      En tant que roboticien je n’y crois pas pour deux raisons essentielles. La très faible autonomie l’impossibilité de les recharger en zone de conflit d’une part. Leur totale incapacité à réagir à une situation inattendue ces machines ne font que ce qui leur a été programmé.
      Parcontre l’arme absolue facile à être mise en service, ce économe en investissement et ultra efficace ce serait de transmettre une très faible masse aux fêtons de lumière et de projeter à la vitesse de la lumière un rayon vers les ennemis, aucun blindage aucun missile ne pourrait ainsi franchir le seuil de nos portes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *