toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Djihad mondial et Gigaterrorisme


Djihad mondial et Gigaterrorisme

Dans son essai L’Europe et le spectre du califat (Editions Les Provinciales), l’historienne Bat Ye’or, éminente spécialiste de l’islam, de la dhimmitude et du califat, avait évoqué, dès 2010, l’émergence d’un califat au travers des réseaux de l’Organisation de la conférence islamique (OCI). En 2014, l’Etat islamique en Irak et au Levant, l’EIIL (ou en anglais Islamic State of Iraq and al-Sham : ISIS), a annoncé le rétablissement du califat et est désormais dénommé Etat islamique (EI). Ce califat sunnite est dirigé par le chef de cet Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, devenu le nouveau calife, « successeur du prophète dans l’exercice du pouvoir politique ». Un califat qui s’étend d’Alep, au nord de la Syrie, à Dyiala, dans l’est de l’Irak.

Sur son blog, l’excellente analyste Véronique Chemla a récemment publié un entretien avec Bat Ye’or intitulé « Interview de Bat Ye’or sur le califat et l’Etat islamique » (voir sources en bas de page). Dans cette interview, Bat Ye’or répond avec lucidité à de nombreuses questions sur l’Etat islamique (EI), l’Organisation de la Coopération islamique (OCI), la politique arabe de la France et de l’Europe de De Gaulle à aujourd’hui, le rôle néfaste d’Obama, la situation difficile pour Israël, etc. Je ne peux que recommander vigoureusement la lecture intégrale de cette interview (voir sources en bas de page).

Dans cet entretien récent, Bat Ye’or déclarait entre autres (extraits ; voir sources en bas de page) : « En 2010 j’évoquais l’aspiration latente à la restauration d’un califat qui manifesterait la puissance mondiale de l’islam et son unité. J’écrivais que l’OCI semblait reconstituer au XXIe siècle ce califat du fait qu’elle se proclamait le représentant et protecteur de l’ensemble des musulmans, l’oumma. Je citais aussi le livre d’Ali Mérad qui faisait la même analyse et constatait une possible reconstitution du califatsous forme de structure associative comme celle de l’OCI ».

Bat Ye’or : « L’Etat islamique se maintient grâce au soutien de pays membres de l’OCI, notamment le Qatar. L’EI est intégré à l’OCI du moment que certains pays membres de l’OCI approuvent cette stricte application de la charîa et lui apportent financement et soutien. L’OCI compte 56 pays, certains s’opposent à l’EI dont l’Iran et la Syrie, et d’autres le soutiennent. Il est difficile, surtout pour un esprit occidental, de comprendre les manœuvres déroutantes des politiques arabes. Le Qatar accepte des dérogations à la charîa et néanmoins soutient une organisation guerrière, l’EI, appliquant rigoureusement les lois djihadistes », conclut Bat Ye’or (fin des extraits ; voir sources en bas de page).

De son côté, sur Islamisme.fr et sur Les 4 Vérités, Guillaume de Thieulloy écrit (extraits remaniés et commentés ; voir sources en bas de page) : Laurent Artur du Plessis vient de publier un nouvel ouvrage sur son sujet de prédilection, la géopolitique (« Le Djihad à la conquête du monde », éditions Jean-Cyrille Godefroy, janvier 2015 ; voir sources en bas de page). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cet ouvrage n’est pas réjouissant. Mais il remplit une mission salutaire : nous réveiller pendant qu’il en est encore temps. Ou, plus exactement, tenter de réveiller les oligarques assoupis et gavés de privilèges qui prétendent nous gouverner.

Guillaume de Thieulloy : La thèse de Laurent Artur du Plessis, qui est, hélas, extrêmement vraisemblable, c’est que la suite sera pire, comme le dit le bandeau affiché sur la couverture du livre. En d’autres termes, que les attentats de New York en 2001 ou de Paris en 2015 ne sont que les signes avant-coureurs d’une véritable guerre mondiale du djihadisme contre le monde civilisé et malheureusement trop souvent décadent et mûr pour la soumission (Note de Michel Garroté : de 2001 à 2014, la France a abondamment véhiculé la thèse conspirationniste sur le 11 Septembre ; depuis l’attentat de Paris en janvier 2015, la France a abandonné cette thèse conspirationniste). C’est ce que Laurent Artur du Plessis appelle le gigaterrorisme : gigaterrorisme, non pas au sens où les cellules terroristes seraient nécessairement parties prenantes d’un réseau gigantesque. Mais au sens où le nombre de morts devient gigantesque, comme lors des événements du 11septembre (Note de Michel Garroté : pas autant que lors des attentats du 11 septembre 2001 ; excepté les chrétiens en terre d’islam massacrés par centaines de milliers).

Guillaume de Thieulloy : Désormais, même des loups solitaires peuvent créer de gros dégâts, mais tous ne sont pas des loups solitaires et tous sont évidemment connectés à la toile djihadiste internationale, non pas nécessairement pour y prendre des ordres ou des armes, mais pour y donner le maximum de résonance à toutes leurs actions mortifères. Laurent Artur du Plessis commence par présenter la nébuleuse djihadiste internationale. Ce qui est d’autant plus utile que la grosse presse mélange tout et je n’ose pas dire, pratique l’amalgame. Al-Qaïda n’est pas l’État islamique, qui diffère des Frères musulmans. Pourtant, tous sont parties prenantes de l’islam radical – avec des stratégies différentes et parfois opposées.

Guillaume de Thieulloy : Et l’islam radical, redisons-le encore une fois, n’est pas une aberration sans aucun rapport avec l’islam. Au contraire, il prend progressivement le contrôle de l’ensemble du monde musulman. Après ce tableau d’ensemble, Laurent Artur du Plessis expose la situation de l’Occident, et tout spécialement de la France, face à cet ennemi protéiforme. Et il conclut, hélas avec raison : « Les djihadistes ont désigné l’Occident comme leur ennemi. Ils veulent sa destruction. L’objectif final des djihadistes, une fois installés à la tête des appareils d’État du monde musulman, sera de lancer l’assaut terminal contre l’Occident. Lui n’en a pas pris conscience ».

Guillaume de Thieulloy : Au contraire, nous refusons avec obstination, ou plutôt, nos élites refusent pour nous, de désigner l’adversaire et de réfléchir aux moyens de séparer la masse des musulmans des islamistes radicaux. Or, ces moyens existent bel et bien : il suffit de regarder Al-Sissi à l’œuvre contre les Frères musulmans en Égypte pour s’en convaincre. C’est précisément avec leur mantra padamalgam que ces élites de pacotille empêchent tout travail de réflexion. Et, à terme, forcent les musulmans pacifiques à soutenir les radicaux.

Guillaume de Thieulloy : Or, l’Europe compte sur son sol 40 millions de musulmans environ. Si nous en faisons une 5e colonne acquise aux islamistes radicaux, qui, par ailleurs, ont pris le contrôle de nombreux États à la faveur du funeste printemps arabe, nous n’avons aucune chance de l’emporter. Si nous étions capables de dire ce qui, dans l’islam, nous semble contraire à nos valeurs, en exigeant des musulmans présents sur notre sol de choisir entre le coran et nos valeurs, nous aurions des chances sérieuses d’en faire des alliés, comme le furent naguère les harkis en Algérie. Il est vrai que le sort que la France officielle réserva aux harkis ne plaide pas en notre faveur.

Guillaume de Thieulloy : Ces valeurs problématiques pour l’islam sont bien connues : dignité de la femme, liberté de conversion, dignité du non-musulman. La moindre des choses serait que nos dirigeants les défendent et exigent des imams présents chez nous de les défendre. Au lieu de quoi, ils insultent notre civilisation, baisent les babouches des islamistes radicaux et leur fournissent des armes au Proche-Orient, conclut Guillaume de Thieulloy (fin des extraits remaniés et commentés ; voir sources en bas de page).

Michel Garroté, 20 mars 2015

Sources :

http://www.veroniquechemla.info/2014/12/interview-de-bat-yeor-sur-le-califat-et.html?m=1

http://www.veroniquechemla.info/2014/12/interview-de-bat-yeor-sur-le-califat-et.html

http://www.islamisme.fr/le-djihadisme-mondial-et-la-soumission-de-nos-elites/

http://www.islamisme.fr/islamisation/www-les4verites-com/

http://www.amazon.fr/Le-Djihad-%C3%A0-conqu%C3%AAte-monde/dp/2865532607





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Djihad mondial et Gigaterrorisme

    1. robert davis

      La gauche ne veut pas se battre raison pour laquelle elle fait tous les efforts nécéssaire pour détourner le regard de tout ce qui demande un effort de défense. Selon son dogme la défense est à bannir donc elle joue avec les mots pour se faire. Tous les euphémismes et autresz dénis sont utilisés pour éviter d’avoir à se battre. A ce petit jeu la btaille est perdue d’avance si on ne balaye pas ces politiciens qu’il faut remplacer par de vrais leaders qui se battent et qui le font en avant de leurs troupes,pas des gauchistes qui se défilent saut pour crier « à mort les Juifs » et tous ceux qui veulent se défendre. Par contre quand il faut attaquer les…riches pour leur soutirer leurs biens la gauche est toujoiurs partante notamment pour vandaliser. Si elle se heurtait à des soldats qui leur tirent dessus sans compter leurs balles,ils iraient se cacher au fond de trous de rats de leur espèce.C’est aux politiciens couards à donner les ordres nécéssaires sinon l’armée ne peut rien faire.Sauf un bon Putsch.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap