toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentat islamiste à Tunis : 22 morts et 42 blessés dans l’attaque du Musée du Bardo, les deux terroristes tués


Attentat islamiste à Tunis : 22 morts et 42 blessés dans l’attaque du Musée du Bardo, les deux terroristes tués

L’intervention des forces de l’ordre aux abords du Musée du Bardo, à Tunis, s’est terminée mercredi 18 mars vers 15 h 30. Au moins deux hommes armés ont attaqué ce mercredi un musée à Tunis et fait 22 victimes et 42 blessés, d’après le dernier bilan humain provisoire.

Les deux terroristes islamistes ont également été tués, et 42 personnes ont été blessées, dont des Français.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris.

L’assaut s’est produit en fin de matinée à proximité du Musée du Bardo, mitoyen du Parlement. Selon des témoins, des assaillants armés de kalachnikovs auraient d’abord pris pour cible un bus de touristes avant de pénétrer à l’intérieur du musée. L’Assemblée voisine a aussitôt été évacuée. Une vingtaine de personnes auraient également été blessées, certaines grièvement, selon une source du service d’aide médicale urgente.

Le périmètre du Parlement et du Musée du Bardo était complètement bouclé en début d’après-midi par les forces de l’ordre, tandis que retentissaient les sirènes des ambulances évacuant les blessés.

S’exprimant devant la presse, le guide qui avait accompagné un groupe de touristes sortant du Bardo, Wafel Bouzi, a témoigné avoir aperçu sur le parking un « jeune homme de 25 ans, normalement vêtu, sans barbe », qui tenait une kalachnikov. « Il la manipulait,  je pensais qu’il jouait avec, puis il a ouvert le feu. » M. Bouzi a ajouté que son groupe était composé de touristes hispanophones.

Cette attaque est la première opération terroriste d’envergure frappant le cœur de Tunis depuis le « printemps tunisien », qui avait abouti au départ du dictateur Zine El-Abidine Ben Ali, en janvier 2011.

Péril djihadiste

La capitale n’avait pas été épargnée par des troubles — l’assaut de l’ambassade américaine par des militants salafistes le 14 septembre 2012 ; les assassinats des personnalités de gauche Chokra Belaïd, le 6 février 2013, puis Mohamed Brahmi, le 25 juillet 2013 —, mais l’assaut de mercredi visant directement des étrangers est le premier du genre.

Il confirme un péril djihadiste que les responsables sécuritaires du pays sentaient venir à la faveur du chaos qui ravage la Libye voisine, mais aussi en raison de la permanence de foyers extrémistes dans la région du mont Chaambi, à la frontière avec l’Algérie. « Nous nous attendions à ce qu’il y a une action d’un degré élevé » en Tunisie, a ainsi déclaré le président tunisien, Beiji Caïd Essebsi, en évoquant la situation libyenne.

Cette attaque survient alors que le scénario politique et institutionnel semblait s’être stabilisé après les incertitudes qui avaient suivi le départ de Ben Ali. Après la victoire au scrutin législatif d’octobre 2014 de la coalition anti-islamiste Nida Tounes, le chef de celle-ci, Beiji Caïd Essebsi, âgé de 88 ans, a été élu président de la République en décembre. Un gouvernement d’union nationale a été formé dans la foulée. Dominé par le parti Nida Tounes, il comprend également une participation minoritaire du parti islamiste Ennahda, qui avait dirigé l’exécutif en 2012 et en 2013.

Learn Hebrew online

Cette réconciliation entre deux camps antagonistes qui s’étaient jusqu’alors âprement combattus avait été louée à l’étranger comme une transition exemplaire. C’est probablement cette exemplarité que les terroristes ont voulu frapper mercredi au cœur de Tunis.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Attentat islamiste à Tunis : 22 morts et 42 blessés dans l’attaque du Musée du Bardo, les deux terroristes tués

    1. MisterClarvoyant

      La révolution du Jasmin et le Printemps arabe, encore une manipulation des gauchos-intellos qui tourne au massacre, quand ne tuent pas des touristes ou des juifs, se tuent entre-eux

    2. Yéochoua

      Vous avez remarqué que les pays les moins stables, Libye et Irak, sont ceux où les occidentaux sont intervenus. Non pas que je sois contre l’intervention occidentale, mais il faudrait peut-être assurer un suivi, un « service après vente », et arrêter de penser que la réalité serait un film avec un happy end dès que le dictateur visé est destitué.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *