toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentat en Tunisie : «La Libye voisine est devenue l’épicentre du terrorisme»


Attentat en Tunisie : «La Libye voisine est devenue l’épicentre du terrorisme»

L’attentat contre le Musée du Bardo à Tunis est l’attentat le plus meurtrier dans ce pays depuis plus de dix ans. Pour Jean-Charles Brisard, président du centre d’analyse du terrorisme, la Tunisie, qui partage sa frontière avec la Libye en proie au chaos, est devenue une cible de choix pour les djihadistes.

Pourquoi avoir visé le Musée du Bardo, en plein centre de Tunis?

Jean-Charles Brisard Le Musée du Bardo, haut lieu du tourisme tunisien, n’était pas forcément la première cible. Il semblerait que les terroristes visaient en premier lieu le Parlement, situé juste à côté, et où était justement débattu un nouveau projet de loi anti-terroriste. Ils se seraient ensuite ravisés pour aller attaquer le musée.

Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi, a indiqué qu’il s’attendait à une attaque. Pourquoi?

Plusieurs attentats ont été déjoués ces dernières semaines dans ce pays où la réponse politique au terrorisme reste fragile. Les attaques visant les forces de l’ordre se multiplient (une soixantaine de soldats et policiers ont été tués depuis 2011, ndlr). La menace provient de la Libye voisine. Ce pays est devenu l’épicentre de la menace terroriste en Afrique du Nord, un sanctuaire pour les groupes armés tels que l’État islamique, les salafistes d’Ansar al-Charia, le groupe djihadiste Al-Mourabitoun de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar (qui a revendiqué l’attentat qui a fait cinq morts à Bamako, ndlr), ou encore la brigade tunisienne d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi), Okba Ibn Nafaâ, très actif en Tunisie.

Loading...

Ce groupe pourrait-il être à l’origine de l’attentat en Tunisie?

Oui. Okba Ibn Nafaâ, qui compte une centaine de combattants, est implanté en Tunisie depuis 2012. Bien organisée, cette brigade a déjà lancé de nombreuses attaques contre les policiers tunisiens. Elle a d’ailleurs appelé hier dans un message audio à mener des attaques contre le pays. Jusqu’à présent, leurs opérations étaient concentrées dans la région du mont Chaambi, à la frontière algérienne. La Tunisie revêt une importance particulière pour cette organisation qui veut s’implanter dans la région, jusqu’au Sahel. Ce serait pour eux le prolongement d’une stratégie et l’envie de démontrer qu’ils peuvent, eux aussi, frapper fort.

Comme un défi à l’État islamique?

Cette attaque peut en effet avoir été perpétrée dans un contexte de concurrence avec Daech pour la suprématie dans cette zone. Deuxième hypothèse: cette attaque peut aussi avoir été lancée par l’État islamique dans une volonté d’étendre le conflit au-delà de la Libye où il a un ancrage important. Un grand nombre de djihadistes tunisiens est parti en Irak et en Syrie. Ils seraient environ 3000 – le premier contingent étranger présent dans la zone – et quelque 500 d’entre eux seraient de retour en Tunisie (après avoir été entrainés à commettre ce genre d’attaques).

L’instabilité en Libye risque-t-elle de gangréner le reste de la région?

En Égypte (pays limitrophe de la Libye), les attaques contre les forces de l’ordre sont déjà quasi-quotidiennes. La Libye étant devenu l’épicentre du terrorisme, c’est vraiment l’ensemble de la région qui est menacé.

Loading...

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Attentat en Tunisie : «La Libye voisine est devenue l’épicentre du terrorisme»

    1. abraham

      Attentat en Tunisie : «La Libye voisine est devenue l’épicentre du terrorisme»

      Ces islamistes qui veulent détruire l’économie tunisienne et ainsi voguer sur les ruines de leur pays. Ces personnages barbares ,cruels, pervers aidés par la Turquie islamique. Ce pays rêve de reconstruire son empire et d’écraser sous sa botte de fer les états Arabes qui l’ont trahi lors de la grande guerre 14/18. La Turquie pourra ainsi d’un même mouvement imposer son idéologie intégriste, sa puissance militaire aux peuples Arabes et mater le peuple kurde qui bordent ses frontières. C’est le but de toutes les manœuvres en sous-mains depuis la prise du pouvoir par les partis intégristes de l’islam en Turquie. L’occident devait aider les forces laïques à prendre électoralement le pouvoir dans ce Grand pays actuellement gouverné par des individus si petits !

    2. Nemo

      Je ne sais pas pourquoi mais j’ai du mal à croire que les terroristes qui ont mené cet attentat venaient « de Lybie ».
      L’alibi de la Lybie me parait un peu gros.
      Je parierai plutôt pour des terroristes « locaux », bien brainwashés par l’internationale islamo-nazie.

    3. Dorilée50

      Pour ce qui est du chaos en Lybie, il faut remercier la France de Sarko & BHL. Quand à la Tunisie  » traumatisée  » par le terrorisme islamique il faut se souvenir que, sitôt débarrassée de Ben Ali, elle a organisé des élections libre qui ont mis au pouvoir Ennhadha, parti islamiste.
      Dieu se rit des hommes qui pleurent les effets dont ils chérissent les causes…

    4. Kikounache

      Si la Libye est devenu « l’épicentre du terrorisme » on peut dire merci à Sarko et à son copain BHL !… Mais on peut tout de même s’étonner que nos dirigeants actuels renouvellent aujourd’hui la même erreur en voulant déboulonner Bashar El Assad qui, tout comme l’était Khadafi pour la Libye, reste lui aussi le seul rempart contre l’invasion islamo-arabe dans sa zone !

    5. Nemo

      Il se confirme que les auteurs de l’attentat de Tunis sont bien des tunisiens « de souche », formés sur internet, exactement comme les auteurs des attentats en France.
      Ces propos ne sont donc qu’une manoeuvre du gouvernement tunisien qui a du mal à accepter de reconnaître que le serpent niche partout, même chez ses concitoyens ….

    6. DANY83270

      Beaucoup de Juifs s’inquiètent pour la Tunisie et j’en suis surpris !

      Maintenant qu’ il n’y a plus de Juifs en Tunisie, les terroristes s’en prennent aux musées et aux touristes et quand il n’y aura plus de touristes, ils s’attaqueront sans doute aux oiseaux et quand il n’y aura plus d’oiseaux ils s’attaqueront aux sauterelles …..

      La Tunisie, au bord du gouffre, ne tardera pas à demander le secours de la France qui a exercé son Protectorat jusqu’en 1957, date à laquelle elle a été expulsée par le Président Bourguiba , alors que ce pays ait été bâti de toutes pièces grâce au travail des Français pendant plus d’un siècle.

      Mais, l’Histoire se répète et la sécurité n’existe plus au Maghreb et voilà que la Tunisie aura de nouveau besoin de la France pour la protéger; nul doute que ses dirigeants auront le culot d’appeler une fois de plus la France à la rescousse pour la sauver !

      Et la France de Hollande qui n’a pas de dignité, s’empressera de porter secours à ceux qui n’ont pas hésité à expulser la France en jetant dehors ses ressortissants qui se sont retrouvés du jour au lendemain sur le pavé de Paris et de Marseille en 1958.

      Je suis né en Tunisie et je peux témoigner que lors de l’indépendance de ce pays les Français ont subi des vexations inimaginables de la part des Tunisiens qui venaient dans la rue leur cracher au visage et leur marcher sur les pieds pour les faire dégager plus vite.

      Alors que les Tunisiens se débrouillent avec leurs terroristes et ne viennent surtout pas nous demander une fois de plus de sacrifier nos militaires pour sauver leurs bédouins et leurs oasis ainsi que leurs dattes.

      Il ne faudrait pas oublier que les Tunisiens ont refusé récemment le débarquement sur leur sol des touristes juifs venus en croisière, ce qui est bien la preuve de leur antisémitisme viscéral.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *