toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

90 « Français » sont déjà morts dans les rangs de « l’Etat islamique » et 10.000 autres « européens » pourraient rejoindre les rangs du jihad d’ici à la fin de l’année 2015 !


90 « Français » sont déjà morts dans les rangs de « l’Etat islamique » et 10.000 autres « européens » pourraient rejoindre les rangs du jihad d’ici à la fin de l’année 2015 !

Le Premier ministre Manuel Valls a estimé dimanche 8 mars que quelques « 10.000 Européens » pourraient rejoindre les rangs de « l’Etat islamique » en Syrie et en Irak d’ici à la fin de l’année 2015, soit trois fois plus qu’actuellement !

« Il y a 3.000 Européens aujourd’hui en Syrie et en Irak. Quand on se projette dans les mois qui viennent, il pourrait y en avoir 5.000 avant l’été 2015 et sans doute 10.000 avant la fin de cette année. Est-ce que vous vous rendez compte de la menace que cela représente ? », a affirmé M. Valls, interrogé par des journalistes du journal Le Monde, de la chaîne iTélé et de la radio Europe1.

En France, 1.400 personnes, essentiellement des jeunes, sont concernées par ce phénomène d’attirance vers ce qui s’apparente à une secte barbare planétaire inspirée par l’islam, qu’elles se trouvent déjà sur place, en soient revenues ou cherchent à s’y rendre, ou en état d’opérer sous l’effet d’influences sur le sol européen sans en être sortis. Un chiffre qui a doublé en un an.

C’est-à-dire 1.400 individus ou davantage, fanatisés, aguerris au maniement des armes, s’étant délestés de toute limite humaine en s’étant transformés en psychopathes actifs de la pire espèce et prêts à tuer et à se faire tuer au nom de leur croyance.

A ce que l’on sait, « il y a déjà près de 90 français qui sont morts en terre de jihad, les armes à la main, pour combattre nos valeurs », selon le Premier ministre.  

Auxquels il faudrait y ajouter ceux morts en « opération » sur le sol européen lors d’attaques islamistes depuis une dizaine d’années.

Ce terrible constat signe un double échec : Celui de l’intégration des populations arabo-musulmanes – du moins une part importante d’entre elles – surtout issues de l’immigration maghrébine et africaine, ou que cet échec soit la conséquence d’un refus farouche de ces dites populations de s’intégrer dans leur pays d’accueil avec loyauté ; ou que cet échec soit celui des pays d’accueil du fait de leur incapacité ou de leur inhibition à porter et à transmettre les valeurs qui caractérisent les démocraties d’Europe, au point que même des jeunes « citoyens de souche » européennes quittent le giron de leur culture d’appartenance pour lui préférer, s’identifier et pour rejoindre le nouvel ordre barbare islamique.

Le désordre global, général, auquel nous sommes confrontés, qu’il soit sociétal, historique et par voie de conséquence inévitablement psychologique, c’est d’abord et fondamentalement un désordre et une crise des valeurs non assumées.

C’est ainsi que des pays comme la Belgique, l’Espagne, la France, les Pays-Bas, le Danemark ou le Royaume-Uni qui comptent de fortes proportions d’immigrés issus du Maghreb ou de l’Afrique subsaharienne  depuis deux ou trois générations, où il s’avère que ce sont également ces pays qui génèrent d’importants contingents jihadistes et qui connaissent des attentats sur leur sol.

Learn Hebrew online

Ce sont ces pays qui ont poussé la chimère du « vivre ensemble » jusqu’à sa paradoxalité et qui s’est souvent traduit, dans les faits et dans les esprits, par une incapacité, une honte, voire un reniement de leur propre culture au profit de la promotion des cultures d’importation, et ce, conjugué avec une valorisation d’une « culture de l’excuse » pour expliquer et justifier tous les rejets par ces mêmes populations de la culture du pays d’accueil.  

C’est aussi dans ces pays où l’antisémitisme fardé en antisionisme est le plus virulent et le plus développé depuis des décennies et qui est alimenté par une partie importante de la gauche et surtout à l’extrême gauche et ses affidés, de même que par les élites et les médias presque tous gauchisés et souvent fascinés et fascisés dans leur subjugation de la violence en général et de celle en particulier poussée à son paroxysme par le nouvel ordre barbare islamique ; tout cela a donc exercé une fonction facilitatrice pour tous ces égarements.

Et on ne le dira pas suffisamment, s’en prendre aux Juifs est dans la plupart des cas un symptôme avant-coureur d’effondrements plus généraux.

Confrontés à la perspective de retour de ces jihadistes ou au risque de passage à l’action violente de jeunes radicalisés, « nous sommes face à une menace particulièrement élevée en France, en Europe et dans d’autres pays », a jugé le Premier ministre, ajoutant que « cette menace est devant nous et pour longtemps ».

« Il faut une grande vigilance. Et en même temps, il faut une mobilisation de la société, des familles et aussi un message qui s’adresse à cette jeunesse, une partie de cette jeunesse très minoritaire mais qui, dévoyée, veut aujourd’hui comme projet de vie donner la mort », a-t-il estimé.

Le pire, alors que le pire s’est déjà s’installé et s’est propagé, c’est l’attente du pire annoncé et la tendance naturelle aux accommodements qui détruit tout instinct d’éthodéfense vitale, jusqu’au moment où la réalité vient nous faire regretter l’indécision. Mais il est alors déjà trop tard et le prix à payer plus élevé.

Claude Salomon LAGRANGE, pour Europe-Israël. © Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif.





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “90 « Français » sont déjà morts dans les rangs de « l’Etat islamique » et 10.000 autres « européens » pourraient rejoindre les rangs du jihad d’ici à la fin de l’année 2015 !

    1. michel boissonneault

      c’est une excellente nouvelle et je propose a tout les salauds de la photo qui eux aussi deviennent membre de EI et qu’ils soit tuer en irak ou en syrie…..
      je m’excuse que ses fantastiques guerrier , c’est fantastique martyres accomplissent le jihad car il y a 72 superbes jolie et sexy vierge qui vous attendent …….allez-y rapidement mais surtout ne jamais revenir serait encore meilleur…..quitter l’europe et l’amérique est tellement la bonne solution car il y a la démocratie , il y a des élections libre + les femmes ont des droits donc vous avez pas le choix vous devez quitter l’occident parce que le moyen-orient est l’avenir………penser-y une telle occasion ne ce produira pas longtemp

    2. capucine

      il faut les laisser partir faire le jihad mais ne pas les laisser revenir ! qu’ils assument jusqu’au bout leur idéologie quitte à finir en martyres !

    3. PINHAS

      Des soit disant martyres qui martyrisent les humains .

      Ceux sont les mêmes qui le soir de l’élection de hollande qui ont brulé le drapeau Français .

      Qu’on les laisse partir de suite .

      Que la Syrie soit leur cercueil .

    4. PINHAS

      Ceux-la même qui ont dressé leurs drapeaux mus en nous faisant comprendre qu’ils avaient gagné une bataille et cela avec l’aide de hollande .

      Voila où nous en sommes à cause de la faiblesse d’un nul .

    5. Nemo

      Je ne vois pas du tout en quoi c’est un gros souci d’être débarrassé de ces 10 000 assassins en puissance … au contraire !
      Qu’ils y aillent vite, et qu’ils y restent !

    6. PINHAS

      Si ils pouvaient se motiver un peut plus et être plusieurs millions à partir en Syrie ça nous ferait plaisir et l’air sera plus sain .

    7. alan

      @pinhas,vous pensez qu’avec sarko c’était mieux,pendant son mandat de brigand,l’immigration avait presque doublé…

    8. Laurence

      Et en plus ils vont revenir avec une formation de tueurs
      Avant de partir c’etait l’instinct au retour c’est la confirmation

      Nous allons nous amuser !!!!!!!!!!!!!!!!

    9. PINHAS

      alan , d’accord avec toi . Avec Sarko c’était idem .

      Pour ceux qui partent en Syrie qu’ils y crèvent .

      Pour ceux qui tenteraient de revenir en France espérons qu’ils seront refoulés à la frontière .

    10. Mikha

      Ils sont déjà entre 20 et 30’000 jihadistes en provenance d’Europe, simplement que ça ment à tous les étages !

      Moshé:007 Corto

    11. Schlomo Hamelekh-Europe-Israël.org Post author

      Mikha
      Prenez vous en à Manuel Valls qui met en avant ces chiffres.
      C’est vrai que d’autres estimations avancent des chiffres plus élevés.
      A Europe-Israël, nous nous sommes limités à commentés ces chiffres.

    12. Marie

      Soyons sérieux vous appelez français des arabes qui n’ont que de la haine de notre pays la France
      Arabes ils restent d’abord et rien qu’arabes
      Une loi doit les empêcher de revenir en France et les déchoir de la nationalité française au lieu de cette surveillance totalement idiote qui nous coûte d’argent
      Avec tout ce qu’on leur donne enFance on sait d’où vient les déficits des budgets eux qui se reproduisent comme des rats

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *