toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéos] Syrie : Les 4 « gugusses » parlementaires, selon Nicolas Sarkozy, sont rentrés de Syrie… Retour sur une « amitié » génante


[Vidéos] Syrie : Les 4 « gugusses » parlementaires, selon Nicolas Sarkozy, sont rentrés de Syrie… Retour sur une « amitié » génante

Les 4 parlementaires, qualifiés de « gugusses » par Nicolas Sarkozy, sont rentrés de leur voyage en Syrie. Il fût un temps où le dictateur syrien, Bachar Al Assad, était l’ami de Nicolas Sarkozy…

Moi, personnellement, je n’y serais pas allé ». Nicolas Sarkozy a évoqué jeudi 26 février le voyage en Syrie de quatre parlementaires français, les qualifiant de « gugusses »

« On ne peut pas empêcher quatre gugusses de faire ce qu’ils veulent » Nicolas Sarkozy

En marge d’une visite à l’hôpital Necker à Paris, l’ex-chef de l’Etat a affirmé: « Moi, personnellement, je n’y serais pas allé. Mais dans une démocratie, on ne peut pas empêcher quatre gugusses de faire ce qu’ils veulent« . L’UMP va-t-elle prendre des sanctions contre les deux élus UMP faisant parti du quatuor ? Nicolas Sarkozy a haussé les épaules, signifiant que non.

Quant à lui, François Hollande a « condamné » l’initiative des parlementaires français auprès du « dictateur » Bachar al-Assad.

Loading...

Nicolas Sarkozy a longtemps chouchouté le dictateur syrien, pourtant mis au ban des nations, avant d’être l’un de ses plus virulents détracteurs.

L’ambiance est tendue, ce 15 juin 2008, quand les émissaires de Nicolas Sarkozy entrent dans le bureau de Bachar al-Assad à Damas. Un mois plus tard, le dictateur, si longtemps persona non grata à Paris, doit assister au défilé du 14-Juillet.

Sarkozy a couvé l’homme de Damas comme personne

Cette conversation révélée par Wikileaks en apporte une preuve accablante : avec les tyrans arabes, Nicolas Sarkozy s’est renié, abandonnant sans combattre les grands principes brandis pendant la campagne électorale. A sa décharge, avec Moubarak, Ben Ali et Kadhafi, il n’a pas été le seul chef d’Etat occidental à se compromettre. Mais le cas de Bachar al-Assad est différent. C’est le président français – et lui seul – qui a organisé le retour en grâce du Syrien, chef de l’un des pires régimes de la planète, dans la communauté internationale.

Depuis, pendant plus de trois ans, contre l’avis d’une grande partie du Quai d’Orsay, il a couvé l’homme de Damas comme personne, le recevant à plusieurs reprises avec tous les honneurs. En dépit des condamnations d’opposants, des tortures dans les prisons, des massacres.

Nicolas Sarkozy a clairement demandé le départ du président syrien

Nicolas Sarkozy a clairement demandé le départ du président syrien le 3 janvier 2012 lors de ses voeux aux Armées. « Il doit laisser son peuple décider seul de son destin« , a estimé l’ancien chef de l’Etat.

L’Union avant tout

Bachar al-Assad était alors considéré comme un partenaire essentiel de la France engagée dans la construction de son projet d’Union pour la Méditerranée.

Learn Hebrew online

 

2010 – Le dégel des relations

En 2010, François Fillon avait également effectué un déplacement à Damas afin de parler économie avec le dirigeant syrien. Il figurait ainsi comme le premier chef de gouvernement français à se rendre en Syrie depuis 1977.

 

2011 – L’attaque contre la France

Mais un an plus tard, l’amitié de la France avec la Syrie est rompue. Le Premier ministre dénonçait à l’Assemblée nationale le silence de l’Onu concernant la répression des opposants. François Fillon intervenait après plusieurs attaques, attribuées au pouvoir, de l’ambassade de France.

 

Le Quai d’Orsay résigné

Cet été, c’est le ministre des Affaires étrangères qui commentait l’entrée en vigueur du multipartisme en Syrie. Alain Juppé n’y croit pas et parle de « provocation ».

Loading...

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “[Vidéos] Syrie : Les 4 « gugusses » parlementaires, selon Nicolas Sarkozy, sont rentrés de Syrie… Retour sur une « amitié » génante

    1. Azereg

      A partir du moment où les « 4 gugusses » n’ont pas été reconnus comme cellule terroriste, il est aberrant qu’ils soient mis à l’index de cette manière.
      Si ce sont des traîtres de retour de Syrie, qu’on les arrête !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *