toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Premier ministre belge : « La lutte contre l’antisémitisme est un échec »


Premier ministre belge : « La lutte contre l’antisémitisme est un échec »

Les autorités du pays ont rendu hommage lundi soir aux victimes de l’Holocauste lors d’une cérémonie de commémoration du 70e anniversaire de la libération des camps de concentration. « La lutte contre l’antisémitisme est un échec », a notamment déclaré le Premier ministre Charles Michel.

Sous haute sécurité policière et militaire, les sacs des visiteurs étant fouillés à l’entrée, la communauté juive rejointe par les autorités politiques et religieuses du pays ont rendu hommage aux victimes de l’Holocauste lundi soir à la grande synagogue de Bruxelles.

« Cette manifestation s’adresse aux vivants », a rappelé Philippe Markiewicz, président de la communauté israélite de Bruxelles, en ouverture.Lors de cette cérémonie, les moments de recueillement, dont la très intense prière pour les morts du « El Molé Ra’hamim », ont été entrecoupés d’allocutions du Premier ministre et des représentants du culte juif en Belgique.

« La lutte contre l’antisémitisme est un échec », a déclaré le Premier ministre Charles Michel, évoquant la « spirale dramatique de l’antisémitisme en Belgique » et citant la tuerie du musée juif de Bruxelles en mai 2014 et le cas d’une élève de l’athénée Emile Bockstael à Laeken contrainte de quitter l’établissement en raison de menaces antisémites.

« Plus jamais Auschwitz, pas une certitude »

« Une enquête menée auprès de 5.800 personnes dans l’Union européenne signale que 78% des Européens pensent que l’antisémitisme s’est aggravé ces cinq dernières années. En Belgique, 40% des juifs envisagent même de quitter le pays. Je refuse que vous vous sentiez contraints de faire ce choix », a déclaré le Premier ministre à l’attention de la communauté juive. « Plus jamais Auschwitz n’est pas une certitude », a déclaré le Pr Julien Klener, président du consistoire israélite de Belgique, signalant que « la communauté est soumise à un vrai questionnement existentiel ».

Pour le grand rabbin de Bruxelles, Albert Guigui, « il est impératif que l’événement de la shoah puisse avoir sa juste place dans la conscience historique européenne. Nous devons transmettre aux générations futures les valeurs transmises par l’Europe: démocratie et respect de la personne humaine. Notre passé deviendra-t-il le futur de nos enfants? Nous devons méditer plus que jamais cette question aujourd’hui », a-t-il conclu.La cérémonie s’est achevée au son de la Brabançonne et de l’hymne européen. En marge de la cérémonie, le président du Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB), Maurice Sosnowski, a rappelé l’importance de la Mémoire face aux négationnistes.

« On revoit aujourd’hui les mots mort aux juifs. Il est utile de rappeler que c’est par ces mots utilisés dans les années 30 que l’on a supprimé ensuite deux tiers des juifs de la planète. » Et M. Sosnowski de dénoncer un paradoxe: « nous avons toujours été favorables au vivre-ensemble, et c’est nous qui sommes mis à l’écart pour notre sécurité. »Le président de l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB), Noureddine Smaili, était également présent. « Nous devons calmer les esprits », a-t-il indiqué à l’agence Belga, signalant avoir demandé aux imams de parler de la Mémoire dans leurs prêches de vendredi dernier.Le roi Philippe et la reine Mathilde, le Premier ministre Charles Michel et une délégation de la communauté juive se rendront mardi à Auschwitz.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Premier ministre belge : « La lutte contre l’antisémitisme est un échec »

    1. mimile

      La lutte commence par la mise à l’index de l’Eglise vaticane, qui depuis 17 siècles n’a pas cessé de de fustiger les Juifs.
      même à la fin du 19e siècle, quand Théodore Hertzl à rendu visite au pape pour lui demander de soutenir le sionisme et l’idée du retour des Juifs sur leur terre, il s’est vu opposer le « NON POSSUMUS »
      c’est une déclaration du pape, après quelques années où le pape a décidé de son infaillibilité, qui veut dire : JAMAIS LES JUIFS NE RETOURNERONT A SION ET QUE L’EGLISE S’OPPOSERA A JAMAIS »
      Cette déclaration n’a jamais été abrogée !

    2. Bernard leconte

      des mots , toujours des mots , rien que des mots comme dit la chanson . Ou sont les actes ? Les châtiments ? L’Europe est occupée par l’islam ! Juifs d’Europe ét de tous pays quittez vos maisons , vendez vos commerces avant qu’il ne soit trop tard ! L’histoire est en train de se répéter ! Ouvrez grands vos yeux ! Israel est la pour vous et vous attend !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap