toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour Natacha Polony les accusations d’islamophobie cache des revendications communautaires. Ahmed un nouveau martyr…


Pour Natacha Polony les accusations d’islamophobie cache des revendications communautaires. Ahmed un nouveau martyr…

Nous ne sommes pas fun de Natacha Polony que nous avons dénoncée lors d’un « On est pas couché »infâme où elle avait cloué Véronique Genest aux piloris, avec son comparse antisioniste Aymeric Caron. Cela ne nous empêche pas d’apprécier certaines de ces analyses.

Pour Natacha Polony, les accusations d’islamophobie qui ont fleuries sur la toile après l’affaire du petit Ahmed masque en réalité des revendications communautaires.

Le malaise français a depuis quelques jours un nom et un âge. Ahmed, 8 ans (1). Comme une parabole en forme de désastre médiatique qui nous raconte une société à fleur de peau, des institutions déstabilisées, des fractures qui se creusent. Parce que dans cette histoire d’un petit garçon interrogé par des policiers, l’établissement des faits a disparu derrière les nécessités de telle ou telle démonstration: celle d’une «hystérie collective» qui aurait saisi la société française après les attentats, celle d’une fermeté toute républicaine d’un gouvernement soucieux de l’unité nationale…

Comme une parabole en forme de désastre médiatique qui nous raconte une société à fleur de peau, des institutions déstabilisées, des fractures qui se creusent.

Au départ, un gamin qui déclare devant son instituteur qu’il «n’est pas Charlie» et qu’il «est avec les terroristes.» Et puis, tout s’emballe.

L’avocat de la famille dénonce sur Twitter l’audition de l’enfant pour «apologie du terrorisme», et le fonctionnement des réseaux sociaux fait le reste: embrasement, empoignades, considérations sur les excès de la justice et premiers articles reprenant la version de l’avocat. Libération précise même que l’enfant, «diabétique, aurait été privé de sa dose d’insuline».

Mise en danger de la vie d’un enfant par l’institution scolaire: on attend les dénonciations de l’État fasciste. D’autant que s’ajouteront des accusations de brimades et de gifle de la part d’un «responsable» éducatif: le «martyre» d’Ahmed incarne sur la Toile l’islamophobie délirante qui se serait emparée de la France depuis le 7 janvier.

Il faudra donc vingt-quatre heures pour que la raison revienne et pour que les journalistes fassent leur travail: recueillir le récit des uns et des autres pour établir que ce n’est pas l’enfant mais le père qui était convoqué au commissariat, que cela faisait suite à plusieurs intrusions de l’homme dans l’établissement et, selon les professeurs, à ses tentatives d’interpeller directement les camarades de son fils accusés de lui chercher des noises. La suite fait l’objet d’une enquête, mais on ne doute pas qu’elle aboutira puisque le sémillant avocat a décidé de porter plainte contre le directeur de l’école pour violences envers l’enfant.

«Le directeur, explique Me Guez Guez à la presse, lui a dit alors qu’il jouait dans le bac à sable: “Arrête de creuser, tu ne trouveras pas de mitraillette à l’intérieur.”» Faut-il préciser qu’il n’y a plus de bacs à sable dans les cours d’école pour des raisons d’hygiène, ce que confirme la représentante des parents d’élèves de l’établissement. Mais qu’importe.

Dans le brouhaha médiatique des commentateurs, on raconte l’histoire d’Ahmed, 8 ans, «convoqué au commissariat pour apologie du terrorisme». De même que l’interception de Leonarda Dibrani à la descente de son bus scolaire s’était transformée en rafle de la milice, l’audition du petit Ahmed par des fonctionnaires de police républicains devient un interrogatoire de la Gestapo: il est des journalistes qui ne tirent jamais aucune leçon de rien et des militants qui savent en user comme il convient pour servir leur idéologie et attiser les haines.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Pour Natacha Polony les accusations d’islamophobie cache des revendications communautaires. Ahmed un nouveau martyr…

    1. DANY83270

      Toute cette mise en scène de la part des Arabes fait partie du même tonneau de la comédie ordinaire de ce que nous appelons « Palywood » ; c’est devenu exactement comme à Gaza, sauf qu’aujourd’hui ça se passe en France; j’espère que les Français retiendront la leçon de cet incident pour comprendre que nous avons affaire à des individus sans foi , ni loi, qui mentent comme ils respirent ! mais en ce qui me concerne, je les connais bien parce que j’ai vécu en Tunisie; mais les pauvres Français ne se doutent même pas que de pareils individus puissent exister, si différents de nous parce qu’ils sont très éloignés des valeurs judéo-chrétiennes et républicaines ! il ne reste plus qu’à prier pour que D… sauve la France des griffes infâmes de ces vautours mais j’ai bien peur qu’il ne soit déjà trop tard !

    2. Charlie406

      Ecoute il n y a apparament rien a rajouter il faut laisser le soin au Media Francais ils sont les mieux placer pour traduire la Situation ..ils faut plaindre c est Malheureux Gosse de 8 ans …ul faut reprendre l histoire toute recente qe le HAMAS introduit dans ses Rangs des Bebe c est meme pas des Gosse de 8 ans mais de 4 ans mais bon ca concerne pas la France la France et concerner a deteriore la vie des Francais a bon Entendeur Salu

    3. sarah

      Ce soir, j’ai entendu sur une radio un journaliste de Marianne dire que l’ enfance difficile, la stigmatisation en tant que musulmans des frères Kouachi et de Coulibaly excusaient leurs crimes. Je pense en ce moment aux survivants et aux familles des victimes que ce journaliste torture en disant cela.
      Admettre, comme ce journaliste, (je l’ai déjà dit) que la souffrance permet la souffrance fait de nous des bourreaux. Autant être d’accord avec la peine de mort appliquée même à la famille et au groupe.
      Ce journaliste sera d’accord alors si des enfants violés et torturés violent, torturent et tuent à leur tour, ,une fois adultes, non pas leurs violeurs et leurs tortionnaires, mais les membres de leurs groupes, communautés, tribus..
      Des hommes m’ont fait souffrir lorsque j’étais enfant. A l’automne de ma vie, la seule « vengeance » que je me suis autorisée et que je m’autorise, s’appelle les mots. Et encore, je finis toujours par demander pardon. Alors, je demande pardon à tous ceux que j’ai pu blesser avec des mots trop durs.

    4. Schlomo Hamelekh-Europe-Israël.org

      Estelle Mehal
      Vous dites « l’école doit être sanctuarisée », tout-à-fait d’accord. Mais qui a contribué à la désanctuariser ?
      Toute l’idéologie post-soixante-huitarde, au premier chef de laquelle les enseignants. Où les enseignants de gauche qui ont pour la majorité d’entre-eux rejeté l’idée de l’instruction civique ; le refus d’exercer une autorité (auprès des élèves) de la part de ce mêmes enseignants qui rejetaient eux-mêmes l’autorité de leur hiérarchie.
      Les familles aussi bien sûr, la société en général.
      Je suis d’une génération où, à une époque, les policiers et les gendarmes rentraient dans l’enceinte d’une école. C’était exceptionnel, tous les élèves se tenaient « à carreau », craignaient l’autorité et ça valait toutes les réprimandes des parents et des enseignants.
      Vous faites part de votre crainte que « ceux-ci soient ensuite traumatisés ».
      On a jamais vu d’enfants ou de jeunes traumatisés du fait de l’exercice d’une autorité, en revanche, on assiste à toute une génération d’enfants ou d’adolescents déstructurés, ou insuffisamment structurés, sans repère ni aucune règle du fait que, nulle part, dans leur environnement, ils n’ont pas rencontré d’autorité suffisamment structurante !

    5. sarah

      Deux exemples récents et concrets pour France Info ;
      – Il y a quelques jours, « Un monde d’idées » était consacré à Tariq Ramadan, un antisioniste qui fleure bon l’antisémitisme toute la journée. Je n’ai pas écouté. : j’arrêtais le son à chaque fois.
      – Hier soir, dans « Les informés », le soi-disant humoriste, le journaliste de Marianne qui plaignait Coulibaly et les frères Kouachi, l’élu du FN étaient tous les trois antisionistes et la journaliste du Figaro était dans le ni-ni, le propre de son parti.
      Quand France Info a t-elle invité un sioniste qui fleure bon l »islamophobie toute une journée ? Jamais.
      Et tant qu’à France Inter, il ne s’attendait pas aux répliques de Marceline Londan-Ivens, une survivante d’Auschwitz, sinon il ne l’aurait pas invité. Bravo Madame. Vous avez raison : le Mufti de Jérusalem avait les mêmes projets qu’Hitler concernant l’extermination des juifs de Palestine. Il ‘y a eu moins de 10000 manifestants dans les rues de France quant trois enfants juifs et des militaires ont été assassinés en 2012.

      Je ne paie pas la redevance car je n’ai pas la télé. Heureusement. J’avais arrêté France Info il y a quatre ans. J’ai repris il y un an , je vais arrêter bientôt

      On croule sous la neige ici : thé à l’orange, lait au miel-cannelle, pain perdu avec une amie de longue date et ses petits-enfants.

    6. MOLIERE

      Sarah vous avez entièrement raison , la France est islamisée , elle est foutue . Rien ne vaut un thé à l’orange , lait et miel . Comme on dit dans l’Est ( encore un que les Bochs n’auront pas ) En attendant de dire , encore un que les muzs n’auront pas .

    7. MOLIERE

      De toutes les manières nous savons tous que c’est derrière l’amalgame ou l’islamophobie que se cachent les pires inquisiteurs . ILS FOURBISSENT LEURS ARMES ET VOUS NE VOYEZ RIEN —
      PAUVRE FRANCE TU ES FICHUE AVEC TOUS CES CHEFS PLEUTRES A LA MANOEUVRE . LA CINQUIEME COLONNE EST EN PLACE ET VOUS NE VOYEZ RIEN . RIEN NE SERT DE BOUTER L’ENNEMI AU LOIN QUAND IL EST CHEZ NOUS . NE VOYEZ VOUS RIEN .— AUX ARMES CITOYENS —

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap