toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’islam reste l’islam – par le Père Henri Boulad


L’islam reste l’islam – par le Père Henri Boulad

Le Père Henri Boulad apporte ici un texte magnifique de précision et de brièveté sur l’islam qui reflète si bien nos cheminements de pensée. Jean-Patrick Grumberg

Vivace, tenace, coriace, pugnace… et en même temps fossilisé, momifié, nécrosé, embaumé… l’islam reste l’islam, obstinément fidèle à ses origines, à ses textes fondateurs, à ses options historiques.

Entre les islams – soufi, mystique, libéral, ouvert, modéré, éclairé – et l’islam sunnite orthodoxe officiel, pur et dur, radical et intransigeant, c’est ce dernier qui l’a toujours emporté, s’imposant par la force, la menace, la coercition, la violence… envers et contre tout, envers et contre tous.

Les musulmans modérés sont légion, mais l’islam modéré n’existe pas

Les musulmans modérés sont légion, mais l’islam modéré n’existe pas. C’est un vœu pieux, un rêve, une utopie relevant du « wishful thinking » (NDLR: vœu pieux). Il représente une projection de ce qu’on voudrait qu’il soit – et qu’il aurait pu être – si toute tentative de réforme n’avait pas été systématiquement bloquée à partir du 9° siècle, si tout effort de réflexion critique (Avicenne, Averroès, Farabi, Al-Kindi…) n’avait pas été étouffée dans l’œuf.

Loading...

Le mythe d’une Andalousie ouverte et libérale est à revoir à partir de la réalité historique. Les magnifiques propos de certains intellectuels musulmans contemporains, s’efforçant de promouvoir un « islam des lumières », sont fort louables, mais elles n’expriment les positions que d’une élite infime qui ne fait pas le poids face à l’immense masse des musulmans dévots accrochés à leurs certitudes. Elle ne parvient pas à s’imposer face à un Azhar pétrifié dans son dogmatisme et son intransigeance.

C’est aujourd’hui « l’heure de vérité » pour l’islam. Deux scénarios sont envisageables : ou bien un terrible affrontement à la Huntington avec l’occident et le reste du monde… ou bien un effondrement et une implosion, tels qu’annoncés par Hamed Abdel-Samad.

Si tout dialogue avec l’islam a tourné court jusqu’à présent, c’est qu’un tel dialogue a soigneusement évité d’aborder les vraies questions ou s’est systématiquement heurté à un mur.

Entre l’islam mekkois, considéré comme spirituel et mystique, ouvert et tolérant… et l’islam médinois radical fanatique et conquérant, le choix a été fait il y a plus de mille ans. Et ce choix semble malheureusement irréversible.

Lorsque l’intellectuel soudanais, Cheikh Mahmoud Taha, a suggéré il y a plus de vingt ans un retour à l’islam mekkois des origines, il a été pendu sur la place publique en plein centre de Khartoum.

J’ai l’impression que les jeux sont faits – hélas ! – et que l’islam est dans l’impasse la plus totale. Son apparente vitalité aujourd’hui pourrait bien ne représenter que les derniers soubresauts d’un moribond.

Learn Hebrew online

© Henri Boulad, sj, Le Caire, 23 février 2015 pour Dreuz.info.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “L’islam reste l’islam – par le Père Henri Boulad

    1. sergio

      Excellente analyse du Père Boulad , concise et clarifiante !….
      Je partage ce point de vue depuis un certain temps ; l’ islam est une bête blessée à mort qui vit probablement ( pendant combien de temps ?….) ses derniers moments dans de terribles et meurtriers soubresauts ….

    2. robert haim

      L’Islam va mourtir dans le linceul qui le vet et dans l’ignorance qui l’habite
      quand Est-ce que les européens vont ouvrir les yeux,la peur les rend lache
      et pleutre,a quelle sauce le deshonneur seront ils plonges.AM ISRAL HAI

    3. Jacques

      3 Estelle Mehal

      Oui oui bien sûr, les chrétiens mènent la guerre sainte contre les autres religions partout dans le monde, commettent attentats et assassinats de masse plus cruels les uns que les autres sur la terre entière, voulant soumettre par le glaive toute l’humanité à son idéologie obscurantiste et moyenâgeuse !…

      Vous avez comme un problème de perspective, vous.

    4. Robert Davis

      Que l’islam modéré n’existe pas, je crois que nous sommes tous d’accord même lka gauche au pouvoir qui ne l’avoue pas par crainte d’être critiqué pour avoir ouvert les vannes de cette immigration là. Là où je ne suis pas entièrement d’accord c’est sur l’infime minorité ou alors par…la majorité de cette infime minoirité dont je ne suis pas sûr qu’elle soit vraiment à 100% de notre côté. Croyez-vous vraiment que Avaroès et les autres étaient ravis d’être expulsés d’Espagne? Bien sûr nous ne pouvons pas savoir ce qu’il en pensait ou alors peut-être quelque historien qui pourrait en savoir quelque chose? ce serait interessant de le savoir mais il n’est pas connu pour ses opinions politiques…

    5. geo

      J’ai envie de dire, aujourd’hui notre France perd toutes ses valeurs, humaines, morales, sociales, religieuses. Nos politiques font n’importe quoi, ils n’ont plus aucune morale, aucun honneur, acceptent l’inacceptable.
      Nos dirigeants élève une religion plus que tout, délaissant la chrétienté et nos églises, les chrétiens baissent les bras devant la montée de l’islam en France. Que font tous les responsables de la foi chrétienne? JE ME LE DEMANDE!
      Il ne s’agit pas d’être en guerre contre des hommes, mais contre des mouvances et mentalités, qui mettent en danger notre nation et ses fondements!
      Nous devons aimer tous les hommes. Faut-il pour cela, approuver ce qui est en dehors de la foi chrétienne(haïr son prochain, ne pas respecter les femmes, ne pas respecter les lois d’un pays etc.), si nous le faisons, alors nous renions cette même foi et nous sommes pas meilleur que les autres.

    6. Ciavaldini

      Nos hommes politiques perdent tout leurs repères, parce que ce sont en grande majorité des franc maçons à l’idéologie nauséabonde, ils s’en foutent des religions …Pour eux que la france devienne musulmane leur ait complètement égale.

    7. David Belhassen

      Je salue le courage du Père Boulad, mais je récuse son analyse et la distinction factice et artificielle qu’il fait entre un islam mecquois soit-disant « ouvert et tolérant » et un islam médinois « radical fanatique et conquérant ».
      L’islam médinois n’est que la mise en pratique logique, rigoureuse et cohérente des principes et fondements théoriques de l’islam mecquois. Toute lecture attentive du Coran le démontre amplement.

    8. DANY83270

      « l’islam est un cadavre en putréfaction qui gît en plein air et qui n’en finit pas de contaminer tous ceux qui s’en approchent ; la seule manière d’échapper à son infection mortelle, c’est de l’enterrer profondément dans les entrailles de la terre pour l’oublier définitivement » ; c’est ce qu’en pensait le fondateur de la Turquie moderne et laïque Mustafa Kemal Atatürk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *