toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’ Égypte s’est engagée à acheter 24 avions de combat Rafale à la France


L’ Égypte s’est engagée à acheter 24 avions de combat Rafale à la France

Cette fois-ci semble être la bonne. Comme espéré par la France, l’Égypte s’est engagée ce jeudi à acheter 24 avions de combat Rafale, en plus d’une frégate et de missiles. Le contrat de 5 milliards d’euros a été confirmé par François Hollande. Il sera signé lundi au Caire.

« L’avion de combat Rafale remporte son premier contrat à l’export », a salué le chef de l’Etat, François Hollande, dans un communiqué. « La signature interviendra le 16 février au Caire. J’ai demandé au ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, de signer au nom de la France », précise-t-il. Plus tôt dans la journée, Le Monde, avait affirmé qu’un accord de vente, pour un montant avoisinant les 5 milliards d’euros, avait été paraphé ce jeudi par les deux parties, dans l’attente d’une signature officielle avec le président Abdel Fattah al-Sissi.

Jean-Yves Le Drian avait indiqué dimanche dernier que les discussions entre la France et l’Egypte étaient « bien avancées » mais « pas conclues ». « Je prends beaucoup de précautions (…) j’espère que ça se fera », ajoutait-il. « Les choses se présentent très bien », a déclarait pour sa part  jeudi soir Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères. Cet accord en passe d’être finalisé est évidemment une victoire pour le groupe Dassault Aviation, qui n’avait jusque-là jamais réussi à exporter son appareil, utilisé par l’armée française aussi bien en Afghanistan qu’en Libye, au Mali ou en Irak.

Une vente en un temps record

Cette première vente à l’exportation du Rafale a été menée en un temps record. Tout commence, selon le ministère, en septembre dernier lorsque M. Le Drian rencontre le président égyptien au Caire, qui évoque pour la première fois l’acquisition de Rafale et de frégate multi missions.

Au retour, Le Drian mandate une équipe de négociation autour des industriels impliqués,Dassault Aviation, MBDA pour les missiles et DCNS, ainsi que son cabinet. En novembre, lors d’une visite à Paris, M. al-Sissi précise ses intentions : 24 Rafale et une frégate. Puis il indique en janvier dernier sa volonté d’aller vite et invite Le Drian à inaugurer avec la frégate le deuxième canal de Suez, le 2 août prochain. L’affaire est finalement bouclée cette semaine. Vendredi dernier, les Egyptiens donnent leur accord et acceptent de soumettre le projet d’accord au président al-Sissi, qui donne son feu vert définitif ce jeudi.

D’autres contrats ?

Dans la soirée, le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, a remercié l’Egypte de sa « confiance » pour l’achat du Rafale et les autorités françaises, qui ont apporté au Rafale « le soutien politique sans lequel il ne peut y avoir d’exportation militaire ».

L’échec de la vente au Brésil, récemment, avait été un coup rude. Mais selon les experts, cette première vente pourrait bien ouvrir la porte rapidement à d’autres marchés étrangers. Outre un méga-contrat de 126 appareils avec l’Inde, la vente de 36 Rafale est actuellement en négociations avec le Qatar, et des discussions avec les Emirats Arabes Unis entamées en 2008 se sont transformées en feuilleton mais pourraient encore aboutir. Dassault Aviation attend également que la Malaisie lance un appel d’offres pour l’acquisition de 16 avions de combat.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’ Égypte s’est engagée à acheter 24 avions de combat Rafale à la France

    1. capucine

      deux douzaines de rafales plus une frégate , ça me parait beaucoup !!
      je me demande si l’ Egypte tiendra parole et signera l’accord et le chèque
      à la France ? il ne faut pas se réjouir trop vite ….
      et si l’ Egypte changeait d’avis comme d’autres pays l’avaient fait bien avant !!

    2. pactole

      L’Egypte a sûrement besoin d’avions de chasse pour se défendre, et surtout montrer la Force. En voyant ce que les Rafale infligent à l’EI, et la façon que ça énerve les Djihadistes tout devient évident…. En France quand un Rafale vous passent en rase motte au-dessus de la tête, ça vous donne la chair de poule, alors chez les Chameliers, ils doivent se pisser dessus de trouille….

    3. alexandre

      Rafale rime avec affaler. Quand est-ce qu’Israël va refaire ses propres avions? Il ne faut plus compter sur l’oncle Sam.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap