toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

France, élections départementales : le FN en tête selon un sondage


France, élections départementales : le FN en tête selon un sondage

SONDAGE – À un mois du scrutin, le Front national est, selon un sondage Ifop, en tête des intentions de vote, le 22 mars.

Un pas de plus vers un grand bouleversement du paysage politique. Le sondage réalisé par l’Ifop pour Le Figaro à un mois des départementales vient confirmer les tendances constatées scrutin après scrutin depuis cinq ans. Avec 30 % des intentions de vote mesurées, le FN devancerait l’alliance des forces UMP et UDI (28 %), reléguant les candidats du PS à la troisième place avec 20 %. Aucune des autres propositions ne passe la barre des 10 %: EELV recueillerait 7 %, le Front de gauche 6 %, l’extrême gauche 2 %. Il s’agit toutefois d’un sondage d’intentions de vote national, qui ne tient pas compte des particularismes locaux.

«À droite comme à gauche, certains avaient imaginé que le score du FN aux européennes s’expliquait par le caractère “défouloir” de l’élection, un scrutin lors duquel le vote protestataire s’exprime le plus fortement», rappelle Jérôme Fourquet. Mais selon le directeur du département Opinion de l’Ifop, le Front national démontre aujourd’hui sa capacité à s’imposer dans tous les scrutins, «y compris les plus locaux, ceux que l’on disait traditionnellement à l’abri d’une telle poussée».

Dans un contexte de forte abstention (mesurée par l’Ifop à 57 %), les électeurs du FN se montrent d’ailleurs les plus motivés: 53 % de ses sympathisants déclarent qu’ils se rendront aux urnes, contre 45 % de ceux de l’UMP et 44 % de ceux du PS. La progression serait importante par rapport aux cantonales de 2011 lorsque le FN avait atteint 15 % en présentant des candidats dans trois quarts des cantons, soit un résultat d’environ 19 % en moyenne par candidat.

Pour la gauche, le résultat est ravageur. Si le PS semble bénéficier d’un léger regain de mobilisation – constaté au moment de la partielle du Doubs -, les intentions de vote en faveur de ses candidats sont globalement basses. C’est cinq points de moins qu’en 2011 pour le PS et le cumul des suffrages portés sur des candidats de gauche atteint 33 % contre 49 % au premier tour il y a quatre ans.

À droite, le constat est à peine meilleur: avec 28 %, les candidats UMP et UDI ne semblent pas profiter du désamour des Français pour la majorité: ils se maintiendraient à un niveau inférieur au cumul des suffrages portés sur des candidats de droite et du centre en 2011 (32 %), qui avait été le plus mauvais résultat pour des cantonales depuis 1958.

Pas d’effet Podemos ou Syriza en France

Malgré ce score en demi-teinte, la droite conserve de grandes chances d’emporter une majorité des départements à l’issue du second tour. En raison du fort niveau d’abstention et des 12,5 % des inscrits qu’il faudra réunir au premier tour, les places au second tour risquent d’être chères. «Dans ces conditions, le nombre de triangulaires sera faible, explique Fourquet. Pour se qualifier au second tour, il faudra soit arriver dans les deux premières places, soit réunir près de 29 % des suffrages. C’est à la portée du FN, mais aussi de la droite qui part la plupart du temps en alliance avec les centristes, mais cela risque d’être plus compliqué pour la gauche partie en ordre dispersé.»

Au grand dam de Jean-Luc Mélenchon et des Verts, «il n’y a pas d’effet Podemos ou Syriza en France, pas non plus de répétition de la victoire aux municipales de Grenoble, où l’alliance vert-rouge l’avait emporté sur le PS, ajoute le directeur de l’Ifop. Face au FN, la droite et le centre ont choisi de s’unir, y compris avec le MoDem, quand les partenaires du PS ont choisi de se compter». Un FN qui progresse encore, une droite qui se maintient vaille que vaille et une gauche essoufflée et divisée: «En 2002, on pouvait parler d’un accident, mais cette année, ce ne sera pas le cas», conclut Fourquet.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “France, élections départementales : le FN en tête selon un sondage

    1. capucine

      je ne suis pas étonnée par le résultat qui place MLP en tête des sondages vu la nullité des autres partis !! c’est lamentable

    2. sarah

      La seule qui ne fait pas de l’angélisme par rapport au problème de l’immigration majoritairement musulmane, c’est elle.
      Nous les juifs, nous avons déjà peur en France. Il ne peut rien nous arriver de pire.Cette peur sera partagée par les musulmans si elle prend le pouvoir et c’est une bonne chose..

    3. arié

      Entre un candidat de l’extrême gauche style Méluche, et un candidat de l’aile gauche, style Montebourge, je vote Marine Le Pen. Parce que je suis certaine que le chaos pour les juifs viendra de l’extrême gauche ou de l’aile gauche du PS. Si cela arrive pour notre plus grand malheur, je resterai et je résisterai.

    4. Pierre

      Devant une déroute annoncée aux élections départementales 2015, Manuel Valls agite un chiffon rouge devant les électeurs. Au lieu de critiquer le fond où il y aurait bien à dire, notamment la politique économique proposée par front national, il s’en prend aux personnes et joue le « Monsieur va-t’en guerre ». Cet individu est pitoyable et ressemble de plus en plus par son comportement à un ex président de la république que la France ne supporte plus.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap