toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Est-ce Israël le problème, ou est-ce que le problème ce sont les Juifs ?


Est-ce Israël le problème, ou est-ce que le problème ce sont les  Juifs ?

Au lendemain de l’assassinat d’un homme juif devant la synagogue de Copenhague par un membre de la « Religion de la paix », le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dit, « cette vague d’attentats devrait continuer. Les Juifs méritent sécurité dans tous les pays, mais nous disons à nos frères et sœurs Juifs, Israël est votre maison. » Natan Sharansky fait écho à l’appel de Netanyahu, déclarant : « Il n’y a pas d’avenir pour les Juifs en Europe occidentale. »

En réponse, les dirigeants européens ont rejeté les dires de Netanyahu. « Nous savons qu’il y a des doutes et des questions dans l’ensemble de la Communauté juive » a déclaré le Président Français François Hollande (qui a été élu avec plus de 93 pour cent de voix musulmanes).

« Je ne vais pas juste laisser passer ce qui a été dit en Israël, conduisant les gens à croire que les Juifs n’ont plus un lieu sûr en Europe et en France, en particulier. »

Loading...

La même semaine, des pierres tombales juives ont été graffitées à la bombe et vandalisées par centaines en Lorraine.

Mais sans aucun doute, les antisémites européens vont prétendre maintenant que Netanyahu a simplement démontré pourquoi l’Europe doit rejeter ses Juifs : Parce qu’Israël est tellement horrible. Au moins, voilà ce qu’un tribunal allemand dans la ville de Wuppertal a conclu après la condamnation de deux arabes-palestiniens allemands de mettre le feu à une synagogue. La Cour de Wuppertal a précisé que les hommes cherchaient simplement à attirer l’attention « sur le conflit de Gaza. »

En d’autres termes, les Juifs sont juste une proie équitable à cause d’Israël.

Mais c’est précisément l’inverse qui est vrai : Israël est une proie équitable parce qu’il est juif. C’est le sale petit secret de la politique anti-israélienne : C’est presque entièrement une politique antisémite.

C’est pourquoi les musulmans ont attaqué des synagogues juives à Paris pendant la guerre de Gaza : Parce qu’Israël est une doublure pour les Juifs, pas l’inverse. Si Israël, avait été un pays musulman, le reste du monde l’aurait vu comme un phare, une lumière d’espoir pour l’avenir d’une religion entière.

Parce qu’Israël est juif, les musulmans le ciblent pour le détruire, et le reste du monde exprime son agacement pour la mauvaise habitude d’Israël de tenter de survivre.

Loading...

Le monde autre qu’américain hait Israël parce qu’il est juif. Ce n’est pas détester les Juifs à cause d’Israël. Israël n’est simplement qu’une excuse facile.

Ironie du sort, les musulmans radicaux, en ciblant les Juifs dans le monde entier, renforcent la nécessité d’un Etat d’Israël.

Leur argument semble être qu’Israël est un « cancer » nationaliste juif inutile ; pour prouver cet argument, ils suggèrent de tuer des juifs partout sur la planète, ne laissant aucun endroit sûr pour les Juifs, à l’exception d’Israël.

Loading...

Et donc les Juifs immigrent en Israël, nombreux.

Les gouvernements européens peuvent critiquer Netanyahu, tous lui en veulent pour sa soi-disant brusque exclusion de tolérance européenne, mais est-ce que la prétendue tolérance a moins de signification quand les Juifs suédois abandonnent les villes entières, alors que les autorités ouvrent le chemin aux musulmans radicaux ?!

Les gouvernements européens peuvent condamner la guerre de Gaza, mais les Juifs voient cette guerre comme s’il s’agissait d’un exercice d’auto-préservation juive, une fois de plus les européens ont tenté d’arrêter cet instinct de conservation.

Contrairement aux européens, les américains continuent de se tenir aux côtés d’Israël parce que l’Amérique est fondée sur des principes judéo-chrétiens.

L’Amérique comprend le judaïsme, et donc comprend Israël, pas l’inverse.

La formule est simple : L’amour des Juifs induit d’aimer Israël.

Par contre la Haine des Juifs entraine la détestation d’Israël.

S’opposer à une action israélienne ne peut pas être de l’antisémitisme, mais elle a bien sûr une connotation de défense de l’ordre du jour des antisémites.

Source : Par Ben Shapiro, ©Copyright malaassot.com





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Est-ce Israël le problème, ou est-ce que le problème ce sont les Juifs ?

    1. Père Desbois

      Regarder la vidéo du père Desbois sur le site Akadem!!!!!!!!!!!!!
      « Les antisémites n’ont pas besoin d’Israel »

    2. Sid

      Je veux juste rectifier… C’est en Alsace que le cimetière à été saccagé et les autorités ont précisé qu’il n’y avait pas de Tag, mais que les pierres tombales avaient été cassées en grand nombre (250 sur 400 tombes).
      C’est absolument inacceptable et rien ne justifie de tels actes.
      Mais restons dans la vérité. La photo présentée dans l’article, ne peut être prise à Sarre-Union, d’ailleurs les images qui ont passé aux informations n’ont rien à voir avec celle-ci. Les pierres tombales sont bien en place… là !

    3. Christian De Lablatinière

      Sid ce sont des images d’illustration ! Mais au lieu de vous préoccuper de l’illustration occupez vous des faits qui sont d’une gravité suffisante

    4. Robert Davis

      Le problème c’est l’inexistence d’une contre propagande qui tienne la route et j’en ai assez de le répéter.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *