toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Deux dirigeantes kurdes de Kobané ont rendu hommage aux victimes parisiennes du terrorisme islamiste


Deux dirigeantes kurdes de Kobané ont rendu hommage aux victimes parisiennes du terrorisme islamiste

 

 

En un geste historique, une délégation de Kurdes de Syrie s’est rendue dans les locaux de Charlie Hebdo et à l’Hyper Cacher.

Ce mercredi 11 février, deux femmes incarnant les combattants kurdes de Syrie ont pris une initiative historique : En visite à Paris depuis quelques jours pour célébrer la victoire à Kobané contre l’Etat islamique, Nassrin Abdalla, commandante à Kobané même des YPJ (Unités féminines de protection) et Asya Abdellah, co-présidente du PYD (Parti de l’union démocratique) sont allées rendre hommage aux victimes des terroristes islamistes en se rendant dans les locaux de Charlie Hebdo puis à l’Hyper Cacher.

Elles étaient accompagnées d’une importante délégation de responsables kurdes appartenant au même courant politique. Il s’agit là d’un geste sans précédent, à double titre. Tout d’abord parce que pour la première fois un mouvement constituant une force majeure au Moyen-Orient, une force dont, faut-il le rappeler, les militants sont de culture musulmane, affirme ainsi clairement sa défense de la libre expression de la presse, y compris si celle-ci «blasphème» à l’égard de l’islam.

Loading...

Ensuite parce que ce même mouvement s’engage avec éclat aux côtés des Juifs tombés sous le feu des tueurs antisémites.

La dimension de la démarche accomplie par les deux dirigeantes kurdes est historique pour une autre raison encore : On sait en effet que le PYD, qui encadre les forces des YPJ, est l’organisation sœur du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), principale formation des Kurdes de Turquie. Or le PKK reste inscrit par les Etats-Unis et l’Union européenne sur la liste des organisations terroristes. En allant dans les locaux de Charlie Hebdo et à l’Hyper Cacher, le PYD et donc le PKK témoignent de leur reconnaissance des valeurs universelles que sont les droits de l’homme.

« Ceux qui ont assassiné à Paris ont la même mentalité que ceux qui ont attaqué Kobané et la zone kurde syrienne, le Rojava » a déclaré la délégation. Les responsables du combat des Kurdes de Syrie parlent sans détour, pas de « Je suis Charlie, mais pas d’échappatoires hypocrites qui, au nom du fameux « pas d’amalgame », évitent de nommer précisément la menace : Le terrorisme islamiste.

Ils connaissent malheureusement trop bien le danger mortel que constitue l’Islam politique, sous la bannière duquel des hordes de fanatiques se sont lancés dans une épuration ethnique et religieuse qui a déjà fait des milliers de morts et des centaines de milliers d’exilés contraints de quitter l’Irak et la Syrie.

De même, ces combattants kurdes savent-ils parfaitement ce qu’ils doivent, dans le combat victorieux à Kobané contre Daech, à l’intervention aérienne de la Coalition, et plus précisément à l’aide américaine et européenne.

Une puissance nouvelle est en train de changer la donne au Moyen-Orient : Les Kurdes ouvrent la voie vers la démocratie dans une région sinistrée par les dictatures nationalistes et islamistes.

Learn Hebrew online

Aux Occidentaux de reconnaître explicitement le PKK et le PYD comme des alliés.

Des alliés qui ont proclamé dans une démarche à la symbolique puissante leur soutien à liberté d’expression et au rejet de l’antisémitisme.

Ils donnent un exemple précieux dans une partie du monde gangrenée par l’obscurantisme religieux et la haine des Juifs.

Loading...

Illustration : Dominique Sopo, le président de SOS Racisme, Patrick Pelloux, éditorialiste à Charlie Hebdo, Nassrin Abdalla, commandante à Kobané des YPJ (Unités féminines de protection) et Asya Abdellah, co-présidente du PYD (Parti de l’union démocratique). Hommage, ce mercredi 11 février 2015, aux victimes de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher. Photo : Blaise Cueco.

Source : La Règle du Jeu, par Bernard Schalscha

 





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Deux dirigeantes kurdes de Kobané ont rendu hommage aux victimes parisiennes du terrorisme islamiste

    1. yoniii

      hi

      hum… hum…

      quand un peuple est faible , en possition de faiblesse
      soumis a un autre ennemi bestiale … etc

      alors ont peut tendre sa main vers d’autre alliée ( israel ) en cas de necessité

      bien ….

      mais l’histoire humaine des guerre , des conflit ,
      l’histoire religieuse de l’islame
      de meme que les loi sharriatique

      nous demontre que ce que X peut vous dire en position d’assiége
      pour justifier une alliance .

      ce ne sera peurt etre pas la meme chose
      losrque ce meme X , sera en position de force

      les amie d’un jour , peuvent devenir ou redevenir vos ennemi de demain

      la sharria dit clairement ;  » il n’existe pas de paix possible entre un muzz est un non muzz  »
       » seul de fausse paix , des paix fictive , takkyaite , peuvent existé »

       » depius 1400ans ses regle , lois sharriatique non pas etaient modifié , donc elles sont toujours en vigueure  »

      losrqe qu’ il y aura une veritable paix sharriatique dans la sharria , dans les lois religieuese de l’islam

      ou la sharria dira reéllment sans utiliser le principe de la tromperis de la takkya
      mais bien dans la realité juridique et religieuse

      quand l’islame dira je faix une veritable paix , une veritable reconnaissance d’israel et du peuple juifs

      alors avec cette allier la , la paix , et l’alliance sera possible

      parce ce sera une veritable paix , une veritable recobnnaissance et donc une veritable alliance

      mais , a mon sens tous cela n’est pas encore d’actualité

      donc par prudence , il faut donc etre mefiant , prudent
      et ce garder d’etre trop naif ,
      et donc de ce mettree dans une situation de faiblesse

      ce qui de fait pourrrer nous couter la vie
      en cas d’erreur

      oui a une allience
      mais avec toutes les mesure de securité qui vont avec

      by

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *