toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Derrière l’islam de France, les Frères musulmans et autres organisations islamistes internationales


Derrière l’islam de France, les Frères musulmans et autres organisations islamistes internationales

Dans un entretien au Figaro Magazine, Alain Juppé déclare à propos de l’islam :

« Il ne faut pas céder à la tentation de l’amalgame entre un islam de France respectueux des valeurs républicaines et un fanatisme islamiste d’un autre âge (…) Le conseil français du culte musulman, qui est une bonne initiative de Nicolas Sarkozy, ne marche pas bien (…) Il faut le réformer pour qu’il joue mieux son rôle, par exemple dans la formation des imams »

Sur son blog, Bernard Antony commente et analyse ses propos :
« Comme son mentor et modèle de jadis, notamment en pratique démagogique, Jacques Chirac, Juppé, certes pas nul en tous les domaines, a le don de formuler des lieux communs, souvent avec la suffisance qui le caractérise. Sur la question de l’islam, la superficialité de ses jugements a toujours été consternante (…)
Ses propos du jour sont dans la même ligne de déni de réalité. Bien sûr, tout le monde s’accorde, et nous aussi, sur l’erreur et l’injustice que l’on commettrait en « amalgamant » tous les musulmans, c’est à dire en les faisant tous partisans ou complices du jihâdisme et du terrorisme.
Mais pour autant, comment ne pas voir que dans ce qu’il appelle « l’islam de France » les Frères musulmans et autres organisations islamistes internationales sont de fait les plus organisés et de plus en plus nombreux ? Chez nous elles n’invitent certes pas au jihâd ni au terrorisme comme elles le font par exemple en Egypte. Leur travail consiste simplement à éduquer, structurer, encadrer l’oumma en France. Car il n’y a pas d’oumma de France !
L’oumma,« la communauté des croyants », est la valeur fondamentale de l’islam, supérieure à toutes les autres. Elle n’est pas seulement le principe d’unité de croyance, d’appartenance religieuse. C’est la réalité matricielle, globalisante, totalitaire. Le musulman n’existe que par elle et à travers elle, sans les distinctions apportées par le christianisme entre le spirituel et le temporel et surtout la valeur et l’autonomie de la personne humaine.
Il y a bien sûr en France, comme ailleurs dans le monde musulman, quelques intellectuels désireux de sortir l’islam de son carcan liberticide de toute libre analyse. Mais ce ne sont pas forcément ceux qui, habiles dans l’art de la taqiya , se plient volontiers au discours des « valeurs de la République » (…) Pour ceux-là, sans précipitations et sans fanatisme, sous le couvert de ces valeurs de la République, l’important n’est-il pas d’implanter toujours plus le« Dar el islam » ? Les valeurs de la République ? Mais oui : celles d’une république islamique !
Enfin, Juppé ne pèse pas du tout l’immense erreur commise hier par son rival d’aujourd’hui, Nicolas Sarkozy, avec la création du Conseil Français du Culte Musulman.
Le cardinal Lustiger, sur cela, manifesta alors avec raison son opposition à« faire ainsi de l’islam une religion d’État » en la dotant de surcroît d’un clergé qui n’avait jamais existé dans la tradition sunnite.
Quand on a un minimum de connaissance de la réalité de l’islam et de ses organisations, on pèse combien est illusoire et même absurde le désir de Juppé que ce conseil puisse « mieux jouer son rôle dans la formation des imams ». car s’il y a, redisons-le, une commune conscience d’appartenance à l’oumma, les rivalités des écoles juridiques d’interprétation de la charia, des confréries, des solidarités tribales et des stratégies d’implantation des organisations financées par différents États sont âpres.
Il est prévisible que l’élaboration de cette formation sera l’occasion de nouvelles querelles au sein du conseil que préside le recteur Boubakeur qui ne tient le peu d’influence qu’il a que par l’appui des gouvernements. »




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Derrière l’islam de France, les Frères musulmans et autres organisations islamistes internationales

    1. sarah

      Les hommes politiques sont des ignorants : il n’y a que le pouvoir qui les intéresse et ils sont prêts à se coucher pour un poste de ministre.
      Si demain, il y avait des manifestations importantes , disons, contre les asiatiques, ils seraient de façon feutrée et policée contre les asiatiques
      Si demain, il y avait des manifestations importantes contre les juifs israëliens et les juifs peu ou prou sionistes tout simplement, ils seraient de façon feutrée et policée contre les israeliens et les juifs même ceux qui sont peu sionistes : on l’a vu dans les manifestations pro-Hamas l’été dernier. Il n’y a eu qu’UNE vois qui s’est un peu élevée contre le « Mort aux juifs ».
      Pour la religion musulmane, c’est différent : ils font dans leurs pantalons par rapport à l’islam parce qu’ils ont ont la trouille bleue de cet islam radical, alors ils lèchent tout ce qu’ils peuvent.
      Je n’assimile absolument pas tous les musulmans à l’islam radical mais aucun politique ne veut voir et dénoncer clairement l’islam dévoyé qui veut faire disparaître les valeurs de la République.. On nous dit 10 % de radicalisés, ce n’est rien, mais cela fait quand même 600000, plus que la population de français juifs, juifs qu’ils abattront en premier et pousseront à l’exil. Et je pense qu’il y a 2 à 3 fois plus que ces 600000 intégristes violents..

      « La peur n’évite pas le danger ». A recopier cent fois. Et le danger, il est là et bien réel. Et ce sera pire dans quelques années.
      On me classe bien sûr dans les oiseaux de mauvais augure.
      Onfray que je connais depuis qu’il a écrit « La Passion de la Méchanceté » (il osait dire tout ce que les autres ne voulaient pas dire : « Sade est un criminel sexuel », ce en quoi je l’applaudis), donc depuis peu, a sorti dans une émission plus que médiocre une partie des sourates anti-juives et anti-infidèles du Coran. Je vous conseille cette émission pour une fois.
      A la fin de l’émission, il dit que depuis trente ans, tous les pouvoirs nous ont fait croire qu' »on est parce qu’on a » et c’est cela le drame de notre société. Ceux qui m’ont élevé m’ont toujours dit le contraire ; « On a parce qu’on est. » J’ai faite mienne cette devise .

    2. ladsous michel

      la prise en considération d’un danger, passe par le fait de ne pas mélanger
      son ou ses intérêt pour juger, or nos politicien, ont avant tout le souci de leur carrière, de leur élection, de leur durée, enfin pour la plupart .comme la gamelle est importante pour le brave toutou, l’élection est vitale pour les « représentants »…du peuple…..alors voila le résultat…bien vu Sarah..moi je trouve que cette gauche nous conduit au désastre. humain, et économique.

    3. français pas naif

      Jupe est un islamo-collabo collabo. Il a remis une médaille d’honneur à un frère musulman et à dit que l’immigration était une chance pour la France.

    4. dorylée50

      Juppé, le meilleur d’entre eux (je vous laisse imaginer le pire) comme tous ses complices de l’UMPS et jusqu’à la gauche de la gauche n’ont toujours rien compris à la République française LAÏQUE, laquelle ne reconnaît ni ne salarie AUCUN CULTE ! AUCUN donc pas l’islam non plus. Dès qu’un politicard de bas étage, l’espèce la plus répandue chez nous, se mêle de réformer un culte c’est qu’il le reconnaît donc il viole les lois de la République qu’il imigine représenter. De quoi je m’occupe, Juppé ? Est-ce que Quaradawi va se mêler de notre découpage électoral ou préconiser de raccourcir la durée du mandat du maire de BORDEAUX ? Si vous vous morfondez dans la mairie, allez au ski ça vous rafraîchira les idées mais cessez de nous exaspérer avec vos  » padamalgam  » selon lesquels il ne faut pas amalgamer les meurtres et les meurtriers et ne pas dénoncer les assassinats pour ne pas stigmatiser les assassins !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *