toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

CGQDI: Soutien à Mme Anne Gravoin, épouse du Premier Ministre Manuel Valls


CGQDI: Soutien à Mme Anne Gravoin, épouse du Premier Ministre Manuel Valls

Plus on y pense, plus les propos de Roland Dumas, allègrement repris par tout ce que la France peut compter de déchets antisémites, nous révulsent. Voilà une épouse d’homme politique qui a une carrière remarquable dans un domaine admirable et dont on n’entend absolument pas parler dans la sphère politique. Après le divorce et le remariage de Sarkozy pendant son mandat, les frasques de DSK et les turpitudes présidentielles débouchant sur une scène de ménage la plus grotesque possible pour un Président de la République, l’asbence des feux de la rampe politico-médiatique de l’épouse de Manuel Valls, apparaissant seulement dans une élégance discrète quand nécessaire, était tout à fait bienvenue.

Il fallait que des imbéciles aussi pathétiques que suffisants tiennent un concile de débilité graveleuse pour convoquer devant leurs préjugés racistes Mme Gravoin au seul et unique motif qu’elle est juive…

De la même façon que seul Dreyfus pouvait être le traître parce qu’il était juif, Anne Gravoin se voit accuser d’être la seule raison pour laquelle le Premier Ministre de la République Française pourrait se préoccuper de la montée de l’antisémitisme, simplement parce qu’elle est juive. Personne n’aurait entendu parler d’Anne Gravoin si elle n’avait pas été juive. Mais elle est juive et dans l’esprit de certains, elle n’existe que pour participer au complot sioniste.

Dans un splendide élan de racisme, d’imbécillité crasse et transfert sur autrui de ses propres travers, Roland Dumas réduit Manuel Valls à une marionnette de sa femme et réduit Anne Gravoin à son judaïsme, en lui prêtant un rôle digne du Protocole des Sages de Sion. Comment, en une phrase d’interview, montrer qu’on est, et qu’on a toujours été, indigne d’être français.

Loading...

Chère Madame Gravoin, nous doutons bien que vous ne lirez pas ces lignes, mais soyez assurée du soutien, apolitique et citoyen, et de la simple compassion humaine des Goys qui défendent Israël, face à cette volée de bêtise infâme qui vous frappe et que rien ne saurait justifier.

Ces Goys Qui Défendent Israël







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 305 thoughts on “CGQDI: Soutien à Mme Anne Gravoin, épouse du Premier Ministre Manuel Valls

    1. sarah

      Je lui rends la monnaie de sa pièce :il a traité les calaisiens d’alcooliques parce que c’est un département pauvre. Il vaut mieux s’enivrer que de coucher à 15 ans avec sa prof.

    2. ethan

      Je dis au revoir à la page.
      Je me suis réveillée tôt ce matin : au Québec, tout commence à bourgeonner et je ne veux rien rater du printemps.

      Madame, j’ai grandi en petite fille pauvre : ma mère a quitté mon père après le traumatisme qu’elle avait subi et auquel j’ai assisté à 4 ans. Mon père l’avait entraînée dans des aventures algériennes dont elle a payé le prix fort.
      De retour en France, c’était la misère dans ce taudis dans lequel je vivais avec elle et ma mère n’osait rien demander à personne par fierté : j’ai eu si souvent faim et si souvent froid dans cette bicoque. Je n’ai jamais eu de cadeaux d’anniversaire, ni d’argent pour Hannoucca, je n’avais que deux robes d’été et deux pulls pour l’hiver et je n’ai vu la plage qu’à l’âge de vingt ans avec des copines.
      J’ai quand même réussi à faire des études d’infirmière par vocation. De là où je sors, je trouve que j’ai réussi et j’en suis fière.

      Mon amour pour la communauté juive et pour Israël prenaient tout l’espace dans mon coeur et mon esprit mais, avec l’élection de « Pas mon Président », la petite fille d’autrefois a resurgi : si je me souvenais très bien qu’elle avait hurlé quand un salaud avait saccagé sa mère, je me suis souvenue depuis qu’elle avait connu la famine et le froid piquant de Janvier, qu’elle avait pleuré le soir quand de salles gosses s’étaient moqués de ses vêtements. Les livres qu’elle prenait à la bibliothèque l’ont sauvée surtout « Les Misérables » de Victor Hugo et « Germinal » d’Emile Zola, l’auteur aussi de l’article « J’accuse » paru dans l’Aurore et qui a bien aidé Dreyfus.

      La petite fille d’autrefois est devenue une femme de 60 ans : elle ne hurle plus et ne pleure plus. Si « Pas mon Président » défait nos acquis sociaux et s’en prend aux pauvres, je deviendrai une « Gavroche » même si je dois mourir sur les barricades. Cet été, je viens pour les vacances et je resterai.

    3. sarah

      Deux hommes de droite à l’Economie : courrez les pauvres et les ouvriers.
      Un médecin à la Santé : un patron quoi et je parle de ce que je connais.
      Seule bonne nouvelle : Collomb à l’Intérieur. Il n’aura pas les épaules : nous pourrons donc manifester, décorer les banques et faire des feux d’artifice dans les usines des grandes multinationales comme à GM et S dans la Creuse.

    4. sarah

      J’aime toujours Israël et mon peuple mais j’ai fait une place au chaud dans mon coeur pour la petite mendiante que j’ai été et tous les petits mendiants de la terre.

      PS : Je fais plein de fautes d’étourderie en vieillissant (prenAIT, saLes gosses,…) : je vous jure sur la tête de ma fille que je n’en faisais quasiment pas avant. Ma fille n’a pas eu faim et froid, a reçu des cadeaux, de l’argent et j’ai fait pour elle et je fais toujours des gâteaux d’anniversaire à thème à présent pour mes petits-enfants que je décore moi-même. Rien que le fait que mon enfant ait été à l’abri du besoin, pour moi, c’est une grande victoire.

    5. sarah

      Merci Pinhas mais je n’aime pas faire des fautes d’orthographe aussi bêtes.

      Dans ma onzième années, ma vie et celle de ma mère s’est améliorée : mon institutrice de CM2 que je n’ai jamais oubliée même si elle est à présent décédée, s’est inquiétée de ma maigreur et de mon dénuement vestimentaire en plein hiver. Avec beaucoup d’amour, elle est parvenue à me faire parler et à lui expliquer mes conditions de vie catastrophique; elle s’est démenée ensuite pour que nous ayons des aides alimentaires, des vêtements et un appartement dans une cité. Pour moi, cet appartement, c’était du luxe : eau chaude avec salle de bains digne de ce nom, chauffage, meubles du Secours Catholique et une petite radio.
      Une voisine de l’immeuble qui avait la télé nous invitait deux filles et moi à venir regarder les films les soirs où il n’y avait pas d’école le lendemain et les samedis soirs, elle nous faisait même un gâteau ou des beignets qu’elle nous servait avec de la limonade. Je crois que ma passion pour la pâtisserie vient d’elle.
      J’ai commencé à revivre à cette époque. A chaque fois que je pense à ces femmes, surtout à mon institutrice, j’ai le coeur plein de reconnaissance et de gratitude et je pense qu’elles ont fait pour une petite fille malheureuse bien plus que des Présidents de la République. Elles ont changé ma vie comme le dit la très jolie chanson de Goldman.

      Je voulais que vous ne restiez pas sur une note triste.

    6. sarah

      Les journalistes se plaignent que « Pas mon Président » verrouille sa communication et celle de son gouvernement.
      Ces journalistes me font penser à ces call girl de luxe qui couchent avec des hommes riches et de pouvoir désirant secrètement qu’ils deviennent un jour leurs compagnons pendant quelques années et qui se réveillent un matin avec la gueule de bois parce qu’elles sont évincées et se rendent compte alors qu’elles n’étaient que le coup d’un soir ou de quelques soirs.

      Les journalistes ont érigé « Pas mon Président » en objet de désir ces six derniers mois et beaucoup de français, malheureusement, se sont laissés prendre à ce charme préfabriqué. Maintenant, ils vont en baver pendant cinq ans.
      « Pas mon président » s’enorgueillit d’être devenu Président en 9 mois alors que d’autres hommes politiques essaient depuis des années : il ne va quand même pas comparer la nourriture d’un fast-food au repas que prépare amoureusement une grand-mère pour ses petits-enfants avec de bons produits. Lui, c’est la nourriture de Mac Do fabriquée rapidement par des médias débiles.

      Je voterai à gauche le 11 et 18 juin et comme les socialistes sont en perte de vitesse, ce sera France Insoumise pour que les pauvres et les smicards aient une chance de ne pas être broyé par le patronat parce que je me souviens que j’ai été pauvre moi aussi.
      FI est anti-israëlien, voir antisémite, mais comme je l’ai dit : Israël est une grande fille, souveraine, solide, puissante qui ne se laissera pas faire et nous, juifs du monde, avons ce pays comme terre d’accueil si nous sommes en danger dans le nôtre. La plus belle mission du Mossad est d’exfiltrer ces juifs comme leurs agents l’ont fait l’an dernier au Yémen.

    7. sarah

      Madame, dites à votre mari, je nous en prie, de ne faire partie de la basse-cour de « Pas mon Président » qui caquète comme des poules devant le coq.

      Je viens en France très bientôt (le billet est moins cher avant la mi-juin) et je resterai jusqu’à début septembre. Au lieu d’aller à la montagne ou à la plage, je participerai à toutes les manifestations contre la réforme du Code du Travail par ordonnances. J’ai une petite maison dans le Sud-ouest où je vivais il y a 18 mois encore et j’ai une amie qui a de la famille dans la banlieue parisienne : je monterai jusqu’à Paris s’il le faut pour manifester.

      « Pas mon Président » veut détruire les lois du travail qui protègent les salariés, alors j’espère que les français ne seront pas trop anesthésiés et ne préféreront pas leurs vacances aux manifestations. Qu’ils prennent exemple sur ce qui se passe au Vénézuela : 50 jours de manifestations, près de 50 morts et les vénézuéliens sont prêts à tenir le triple pour faire tomber leur gouvernement; ils ont la foi, ils ont le courage, ils ont le souffle de l’espoir.

      Ps :Mes petits-enfants ont des grands-parents paternels très présents donc il n’y a pas de problème de garde.

    8. sarah

      Une petite fille de huit ans, Saffie Rose, qui avait le même âge et la même joie de vivre que Myriam Monsenego a été assassinée lâchement par un terroriste islamiste dans l’attentat de Manchester lundi et depuis deux jours, des souvenirs douloureux et angoissants me reviennent en mémoire.
      Pour toutes les victimes, j’aimerai laisser ce poème très émouvant de W. H. Auden :

      Arrêtez les pendules, coupez le téléphone,
      Empêchez le chien d’aboyer pour l’os que je lui donne,
      Faites taire les pianos et sans roulement de tambour,
      Sortez le cercueil avant la fin du jour.

      Que les avions qui hurlent au dehors
      Dessinent dans le ciel ces trois mots : Il Est Mort,
      Nouez voiles noirs aux colonnes des édifices,
      Gantez de noir les mains des agents de police.

      Il était mon Nord, mon Sud, mon Est et mon Ouest,
      Ma semaine de travail, mon dimanche de sieste,
      Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson,
      Je croyais que l’Amour jamais ne finirait : j’avais tort.

      Que les étoiles se retirent ; qu’on les balaye ;
      Démontez la lune et le soleil,
      Videz l’océan et arrachez la forêt ;
      Car rien de bon ne peut advenir désormais.

      Ce terrorisme qui s’attaque à des citoyens, à des innocents dont des enfants, ce terrorisme low-cost, fast-food est le plus lâche et le plus ignare de la terre. Au moins du temps de l’IRA, il y avait des codes, une stratégie, une organisation méticuleuse, une très longue préparation et on ne s’attaquait en général qu’aux hommes politiques, aux haut-gradés militaires ou policiers.
      Maintenant, tout est à l’image de la société : rapide, mal fait, barbare, irréfléchi, inintelligent, paresseux, et sans aucune règle.

    9. sarah

      Propos plein de lucidité de Morissey, un chanteur de rock britannique natif de Manchester :
      « Theresa May dit que de telles attaques «ne nous briseront pas», mais sa propre vie est vécue dans une bulle à l’épreuve des balles et, évidemment, ce n’est pas elle qui identifiera les jeunes corps dans les morgues de Manchester…
      Les politiciens nous disent qu’ils n’ont pas peur, mais ils ne sont jamais les victimes. Quelle est la facilité de ne pas avoir peur lorsque l’on est protégé de la ligne de tir. Les gens n’ont pas de telles protections. »

      Je dis juste que si c’est ma fille ou un de mes petits-enfants qui sont tués, je trouverai la faille et je ferai exploser la bulle. JE NE FERAI PAS MOI DU TERRORISME LOW COST.
      Tout au long de ma carrière, j’ai entendu bien trop de fois les hurlements des parents dont les enfants avaient été assassinés par toutes sortes de salauds : je deviendrai une bête intelligente si un des miens étaient tués.

    10. sarah

      Après avoir pratiqué l’épuration ethnique des Juifs dans les années 50-60, les musulmans radicaux d’Afrique du Nord pratiquent l’épuration ethnique des Chrétiens : 29 coptes dont de nombreux enfants ont été abattus sauvagement en Egypte avant-hier et il ne se passe pas un mois sans que des dizaines d’entre eux soient massacrés avec des pouvoirs qui ne font quasiment rien pour arrêter cette barbarie. Cela s’appelle des crimes contre l’humanité mais là, aucun dirigeant et surtout pas Macreux, n’osera le dire. Par contre, pour stigmatiser des français juste parce qu’ils sont pieds-noirs, il est le premier : si l’un d’eux lui réduit un jour considérablement son espérance de vie, il l’aura bien mérité.

      Ps : J’aime mes pays (la France et le Canada) mais je n’aime pas l’Etat – et surtout ceux qui les représentent en ce moment. J’ai lu cette phrase dans un roman de James Patterson dont le personnage principal est Alex Cross. Je lis de tout parce que les livres ont été mes fidèles compagnons d’enfance et d’adolescence.

    11. sarah

      Madame, je viens de me souvenir d’un livre dont le titre est « La raison du plus faible » de Jean-Marie Pelt que votre époux pourra lire les soirs de défaite.
      Je vous laisse le bon résumé que j’ai trouvé sur le Net :
      « Alors que l’on s’apprête à célébrer en 2009 le cent cinquantième anniversaire de la théorie de l’évolution fondée par Darwin dans L’Origine des espèces, ce nouvel essai de Jean-Marie Pelt s’emploie à récuser la fameuse « loi de la jungle » qui, dans une nature réputée « cruelle », serait le seul moteur de l’évolution. Il montre qu’il existe une raison du plus faible : tout au long de l’histoire de la vie sur terre, des premières bactéries jusqu’à l’homme, là où les plus gros et les plus forts n’ont pas su résister aux grands cataclysmes et aux changements climatiques, ce sont souvent les créatures les plus humbles qui ont survécu. C’est aussi parmi les plus faibles que sont nées les plus belles histoires de solidarité, par la symbiose. C’est enfin chez les plus vulnérables que l’ingéniosité adaptative a développé ses plus belles inventions.
      Notre société humaine, livrée à un esprit de compétition exacerbé, où les « tueurs » de la guerre économique sont venus renforcer les rangs des guerriers dans la lutte pour le « toujours plus », est promise aux mêmes cataclysmes, financiers ou nucléaires, si elle n’entend pas cette leçon de la nature qui fait de l’égoïsme la maladie mortelle des plus forts et de la solidarité la force indéfectible des faibles.
      Dans cet ouvrage fourmillant d’anecdotes puisées au cœur du monde végétal et animal, Jean-Marie Pelt s’en donne à cœur joie pour nous raconter l’extraordinaire énergie des petits, réputés faibles… »

      Le peuple juif, Madame, résume à lui tout seul cette raison du plus faible parce que, malgré les persécutions, les tentatives d’extermination et la Shoah, il a survécu.

    12. sarah

      Pourquoi, Madame, je vous ai parlé de ce livre hier. Je vais vous le dire : ce sont les bougies allumées, en l’occurrence celles d’Hanoucca, qui m’ont fait penser à ce livre.

      La candidate d' »En Marche » pour la huitième circonscription des Français de l’Etranger dont Israël fait partie, s’est émue en 2015 qu’il y avait quelques bougies d’Hanoucca (fête juive qui ne dure que huit jours par an) sur une table dans un espace public de l’aéroport de Roissy : elle trouvait cela inadmissible parce ces quelques bougies, pour elle, trahissaient le principe de laïcité à la française.
      Pourtant, Macreux, son chef, est pour le voile dans toutes les rues de France 365 jours sur 365 et les burkinis sur les plages de Mai à Septembre. Il y aurait donc en France une islamo-laïcité mais pas de catho-laïcité et encore moins de judéo-laïcité ?

      Il se trouve que j’ai commenté vertement sur ce site mais ailleurs le tweet de cette candidate parce que j’adore les bougies allumées même si je suis une juive laïque non-croyante: elles sont le symbole de toutes les religions, elles sont toujours présentes lors des commémorations des victimes mortes tragiquement dans toutes sortes de catastrophes et en premier lieu, les attentats et surtout leurs flammes fragiles qu’une petite bise ou un souffle peuvent éteindre représentent pour moi la vie, sa faiblesse et sa force à la fois (une flamme peut déclencher aussi un incendie). J’ai tenu dans mes bras tout au long de ma carrière tellement de bébés prématurés, d’enfants et de personnes âgées malades qui luttaient pour vivre que je sais totalement depuis que la faiblesse est une force; je le savais déjà parce que petite, j’avais lutté moi aussi pour rester en vie mais ce sont dans ces chambres d’hôpitaux que j’en ai pris totalement conscience.

      Personne ne peut me dire depuis que les forts sont les puissants, les bien-portants, les riches, les jeunes et accessoirement « mignons » comme « Pas mon Président ». Les dinosaures ont disparu après qu’une météorite ait percuté la terre : les plus petits mammifères genre mulots ont survécu et le roseau ne se déracine pas contrairement au chêne dans la fable de Jean de La Fontaine.
      Monsieur Macron, un grand cataclysme peut être aussi une révolte mieux une révolution : vous n’y survivrez pas.
      Personne aussi et surtout pas une candidate « En Marche » ne m’empêchera d’allumer des bougies pour Hanoucca et de mettre ainsi de la lumière dans le froid et la nuit de Décembre sur le devant de mon portail ou même dans la rue.

      PS : Une jolie petite chanson où la bougie est comparée au bonheur. « Il est où le bonheur » de Christophe Maé.

    13. sarah

      Une jolie chanson et deux belles scènes de bougies dans deux films :
      – pour un enterrement quand la reine Amidala meurt dans Stars War VI avec des bougies qui s’élèvent dans le ciel comme en Asie.
      – pour une déclaration d’amour quand le démineur sikh fait découvrir à la lueur de la bougie les peintures du plafond d’une église à l’infirmière canadienne en Toscane dans « Le patient anglais ».

    14. sarah

      Sur la forme, je suis choquée que Macreux ait parlé en anglais en s’adressant au Maverick de Trump : au Québec, nous les francophones, nous nous battons pour préserver la langue française et c’est misérable de voir un « Président » français l’abaisser. S’il croit ainsi séduire les américains, il se trompe complètement : les américains dans leur grande majorité ne savent probablement pas qui il est.
      Lors d’un micro-trottoir à New-York par une chaîne de télévision française, en 2010, 9 New-Yorkais sur 10 ne savaient pas qui était Sarkozy. Les américains se fichent de la France comme de leurs premières brassières mais ce Macreux est tellement imbu de lui-même qu’il s’imagine qu’il est connu du monde entier :pauvre type.
      Sur le fond, ces dirigeants de pays qui vous disent la main sur le coeur qu’ils vont respecter les accords de Paris dont le Président chinois, un dictateur communiste libéral à la mode légère mais dictateur quand même et le très nationaliste Premier ministre indien, me font penser à un gang de mafieux qui vous jurent par tous les grands dieux qu’ils ne vont plus voler, escroquer, trafiquer le la drogue et tuer.
      Je vous donne un exemple concret : en Octobre 2014, lors de l’affaire Rémi Fraisse à Sivens, le Vice-Président de la Région Midi-Pyrénées, une région que je connais bien, était d’EELV : il s’était élevé avec une grande virulence à la possibilité même d’un bassin de rétention d’eau pour les agriculteurs dans cette région du Tarn et il avait été très mal à l’aise quand des internautes avaient publié l’immense piscine dont il disposait dans sa propriété (lol); une piscine dans un pays où on ne peut l’utiliser que quatre mois par an maximum est un sacrilège contre la nature. Faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais : avec les hommes politiques, nous sommes toujours dans la même rengaine, pour le peuple, la lampe à pétrole et pour eux, l’électricité.

    15. sarah

      …avait publié la photo de l’immense piscine…

      Je m’étonne que les politiques s’étonnent et feignent de découvrir à propos des embarcations fragiles des Comoriens que Macreux est contaminé par l’esprit de la classe « supérieure » dont il est issu. Ils ont vite oublié, dans cette société de l’info continue qui est une émergence d’un fast-food médiatique, les alcooliques et tabagiques du Nord-Pas de Calais, les ouvriers de Lunel qui n’ont qu’à travailler pour se payer un costard, les illettrés de Gad et les employés de Whirpool aux main sales. Avec une telle mémoire de poisson rouge, ils ont tous appelé à voter pour lui et ils vont peut-être se réveiller et se rendre compte que, derrière le sourire Ultra-Brite, se cache un sale type qui méprise les petites gens : je l’avais compris et c’est pour cette raison que j’ai voté blanc.

    16. sarad

      Je ne vois absolument pas ce qu’il y a de fabuleux, de formidable, d’admirable dans le fait de singer le slogan « Make America great again », dont presque tous les journalistes et politiques s’accordent à dire qu’il a de forts accents nationalistes quand il est prononcé par Trump, et de le détourner en « Make the planet great again » : même si cela s’adresse à la planète, cela reste un slogan nationaliste.

      Pourquoi d’ailleurs plus grand si ce n’est pour l’opposer au plus petit ? Pourquoi pas plus solidaire, plus confiante, plus éduquée, plus pacifique, plus heureuse??? Parce que ces gens-là n’aiment que les grands même s’ils écrasent les plus faibles, que les riches même si leurs biens ont été acquis malhonnêtement, que les « beaux » alors que cela ne dépend que de leur naissance, et en ce qui concerne Macreux, que les jeunes : il devrait faire gaffe quand même car certaines de mes connaissances pieds-noires pourraient faire en sorte qu’il le reste à jamais.

    17. sarah

      J’ai dit que je voterai France Insoumise malgré le côté très anti-israëlien, voir antisémite, de ce parti mais je ne le ferai pas car j’ai eu comme une piqûre de rappel de leur chef Mélenchon : il a accusé d’assassinat le seul homme politique qui trouve encore grâce à mes yeux, Bernard Cazeneuve.
      Cette nuit-là, à Sivens, une bande de manifestants dont tous n’étaient pas pacifistes, loin de là, jetaient toutes sortes de projectiles dont certains hautement inflammables sur des gendarmes, qui dans une nuit d’encre et dans un endroit isolé, ont pris peur et ont lancé des grenades défensives : malheureusement, l’une d’elles s’est coincée entre le sac à dos et le dos du jeune Rémi et a explosé. Bernard Cazeneuve a pris connaissance de ce drame quelques heures après les faits : cela ne fait pas de lui un assassin mais Mélenchon n’est pas comme le vin, il ne se bonifie pas avec les années. Il est toujours dans la diffamation, dans la violence verbale, dans l’insulte comme quand il traitait la communauté juive d’agressive lors des Universités d’été du FG en 2014. Après un énième attentat à Londres pour la deuxième fois en 3 mois et après Manchester, Le Caire où 29 coptes ont été massacrés, Kaboul, comment devrait-il traiter la petite partie, je dis bien la petite partie, de la communauté musulmane qui verse dans le terrorisme ou qui l’approuve ? il ne dira rien car ce sont ses électeurs.

      J’ai fait la grasse matinée puis j’ai préparé un « brunch » pour ma petite famille. La politique me dégoûte trop; la semaine prochaine, je viens en France pour voir mes amis et manifester si les français sortent de leur profond coma mais je n’irai pas au bureau de vote pour accomplir mon devoir électoral. J’avais donné une procuration à une amie avant que je change mon adresse pour le Canada en Novembre dernier : elle votera blanc pour moi.

    18. sarah

      Pour nous, juifs français installés en Amérique du Nord dont les parents pieds-noirs ont fui le Maghreb vers la France, Israël et parfois même le Canada dans les années soixante, l’ennemi a un nom : Roland Lescure dont le fond de pension a dû ruiner et mettre à la rue des tas de personnes.
      Nous savons pêcher, nous aussi, dans des bateaux qui ressemblent aux kwassa-kwassa et si nous n’arrivons pas à attraper le gros poisson, nous attrapons le plus petit.

    19. sarah

      Je viens d’aller consulter les résultats de toutes les circonscriptions des Français de l’Etranger : je vois que les 20 % qui sont allés voter (vive les 80 %) sont aussi anesthésiés que ceux de France et d’Outre-Mer parce qu' »En Marche » est « premier » (c’est un bien grand mot quand il n’y a qu’un électeur sur 5 qui a mis un bulletin dans l’urne) partout. Le seul qui s’en tire avec les honneurs, c’est Meyer Habib : j’espère que beaucoup de franco-israëliens se réveilleront et iront voter au deuxième tour pour le faire gagner.

    20. sarah

      Je viens de lire que les électeurs franco-israëliens n’étaient pas au courant que leurs bureaux de vote fermaient à 18 heures au lieu de 19 h et qu’un certain nombre d’entre eux, arrivés à 18 h 30, n’ont pas pu voter et que la majorité présidentielle donc « En Marche » a également caché aux franco-israëliens que le scrutin avait lieu le 4 juin au lieu du 11 juin. Bande de mafieux mais Israël fera invalider le vote si jamais leur niaise de candidate gagnait.
      Madame Drory est contre HUIT JOURS de bougies d’Hanoucca dans la sphère publique en France alors qu’Emmanuel Macreux, son chef, est pour le voile 365 JOURS SUR 365 dans toutes les rues de France et le burkini QUATRE MOIS PAR AN OU TOUTE L’ANNEE sur toutes les plages françaises car avec ce genre de « maillot de bain », les femmes peuvent aller à la plage même au Groenland.

    21. sarah

      MODIFIER LE CDI EN FAVEUR DU PATRONAT ET LES FRANCAIS RESTENT DANS LE COMA;
      LA LISTE DES MORTS TUES PAR DES TERRORISTES S’ALLONGE ET LES FRANCAIS RESTENT DANS LE COMA.

      MANIFESTEZ FRANCAIS CONTRE MACREUX ET SA REFORME DU CODE DU TRAVAIL ET CONTRE LE TERRORISME . SORTEZ DE VOTRE LETHARGIE MERDE.
      SINON CELA SIGNIFIE QUE VOUS ETES DEJA MORTS. PARFOIS, JE LE CROIS.

    22. sarah

      « thask force » est un programme américain TEMPORAIRE qui vient en aide aux forces sur le terrain lors de missions d’urgence : il se termine quand la mission prend fin. De plus, les Services de Renseignements américains sont indépendants du Président des Etats-Unis pas comme en France où ils sont à la botte du Président.

      LA « THASK FORCE » DE MACREUX (ET ON NE PARLE PAS FRANCAIS POUR EPATER L’AMERICAIN QUI SE FOUT DE LUI COMME DE LEURS CROTTES DE NEZ) C’EST DU MARKETING COMME D’HAB, C’EST DE L’AFFICHAGE PUBLICITAIRE, C’EST DE LA MERDE.

    23. sarah

      Madame, j’ai retrouvé la France avec bonheur : ce pays reste pour moi une belle histoire d’amour. Je repartirai voir le Québec en Septembre (sur la chanson de Charlebois).

      Macreux a dit qu’un parti hégémonique est un hold-up de la démocratie or « En Marche » va devenir ce parti tyran et brigand dans cinq jours même si je compte aller voter. Pourtant qu’il se rassure, les français, j’espère, seront alors de formidables Robin des bois et réaliseront le casse du siècle avec un ou plusieurs Albert Spaggiari . Il ne me reste, il ne nous reste, que l’espoir et cette espérance dans l’histoire du monde a quelquefois soulevé des montagnes

      Ps : J’ai toujours aimé les grands voleurs qui font preuve de génie et les voleurs au grand coeur qui redonnent aux pauvres ce que les riches leur volent et bien sûr, « sans armes, sans violence, sans haine » comme l’avait écrit l’équipe du casse de Nice sur le mur de la Société Générale.
      Mdame, je vous ma petite filmographie comme d’habitude. :Voilà deux titres de films que j’aime : « Robin des bois, le prince des voleurs » avec Kevin Costner, Morgan Freeman et Alan Rickman , excellent dans le rôle du méchant shériff et « Haute Voltige » avec Sean Connery.

    24. sarah

      Madame, j’ai retrouvé avec bonheur la France et la maison que j’ai dans le Sud-Ouest pour trois mois : j’aime toujours ce pays même si parfois, ses habitants me déçoivent. En septembre, je repartirai au Québec revoir mes petit-enfants et affronter l’hiver avec eux.

      Macreux a dit qu’un parti hégémonique à l’Assemblée Nationale est un hold-up en démocratie : pour une fois, je lui donne raison or son parti tyran va disposer de plus de 400 sièges sur 577 dimanche à l’AN même si j’ai décidé d’aller voter pour son adversaire dans ma circonscription.
      Dans ce Nottingham moderne que sera la France avec son despote de shérif, j’espère que des Robin des bois se lèveront pour rétablir l’équilibre et réaliser le casse du siècle « sans armes, sans violence, sans haine » comme écrit sur le mur de la Société Générale en 1976. Casse du siècle désigne aussi les opposants à la politique économique d’un Etat ou d’une entreprise; cela me va.

    25. sarah

      ..d’une GRANDE entreprise parce que j’ai du respect pour les petites entreprises…

      PS : Petite filmographie : « Robin des bois, prince des voleurs », le meilleur de tous les films sur cette légende, « Haute voltige » pour Sean Connery et Catherine Zeta-Jones.
      Petite musicographie : « Je reviendrai à Montréal » de Charlebois et « Revoir Montréal » de Barbelivien.

    26. sarah

      Les projections sondagières nous avaient promis plus de 400 députés « En Marche », ce sont finalement 308 qui iront à l’Assemblée Nationale. UN GRAND BRAVO A TOUS LES FRANCAIS QUI SE SONT DEPLACES POUR ALLER VOTER CONTRE LREM.

      Dans le Sud-Ouest où je passe mes longues vacances d’été, nous préservons quelques bastions. Et dans la première circonscription de la Somme, François Ruffin, le réalisateur du film réaliste et caustique « Merci patron » a gagné. A partir d’aujourd’hui, nous entrons en résistance contre les lois scélérates anti-ouvrières et anti-classes populaires et moyennes qui risquent d’être voté à l’AN.

      J’ai été une petite fille pauvre : je ne pensais pas qu’un jour, un « Président » ferait réapparaître toutes les cicatrices bien dissimulées de la très grande misère de mes onze premières années et me donnerait ainsi l’envie de me battre pour les miséreux avec force.

      Ici, comme Ruffin, je n’ai pas la discipline de groupe. Ce site se positionne à droite économiquement; je suis à gauche sur les questions économiques. Mais je demeure pro-israëlienne à jamais puisque je lie le sort du peuple juif tout au long des millénaires à la plus grande des misères et un lieu où vivre, (une terre, une chambre, une maison) est la première sécurité du pauvre avec la nourriture.

    27. sarah

      Madame, je suis partie dix jours avec une amie dans une fourgonnette aménagée en camping car pour deux personnes dans les Pyrénées espagnoles : nous avons parcouru de belles routes de montagne et admiré de beaux paysages. Mon amie avait emmené des bocaux de conserve de légumes et de confits de volaille qu’elle fait car nos retraites ne nous permettent pas de manger souvent aux restaurants. Nous avions peu, voir rien, mais nous étions heureuses car la beauté des paysages, les baignades dans les lacs ou les rivières, les petites randonnées, les rires le soir, les lectures sous la couette, les discussions jusqu’à 1 heure du matin ne s’achètent pas. « Nous étions riches de tout mais ça ne s’achète pas » comme dit une très jolie chanson de Goldman et si nous avions croisé le roi d’Espagne ou de France (si, si, il y en a un) bien que je pense que celui d’Espagne est beaucoup plus humble et a beaucoup moins de pouvoirs que celui de France, nous lui aurions dit comme Diogène de Sinope,le précurseur du cynisme qui vivait de manière totalement démuni, à Alexandre Le Grand : Ote toi de mon soleil. »

      C’est en rentrant que nous avons appris la mort de Simone Veil : je retiens plus toutes les souffrances de sa vie (son passé de déportée, la mort de sa soeur à 30 ans avec son neveu qui était encore un bébé, la mort de son deuxième fils à 54 ans) et la joie de vivre qu’elle a quand même gardé que ses combats bien que la loi IVG a permis d’arrêter les avortements clandestins mais aujourd’hui, certaines femmes utilisent cette liberté comme moyen de contraception : c’est l’infirmière qui parle.

      Et pour finir, je dirai : le rien est plus important que le tout car le rien est la promesse de tout alors que le tout ne promet plus rien.

      J

    28. sarah

      Jupiter, Zeus pour les grecs, a ouvert la boite de Pandore libérant ainsi tous les maux de la terre ou plutôt a contraint Pandore à le faire mais ce qui est du pareil au même ; ce qui me fait doucement rire quand on compare Macreux à Jupiter.

    29. sarah

      Madame, ce n’est pas la peine que je vous dise que cela ne me satisfait pas du tout que votre mari soit apparenté à LREM, vous le savez déjà : il n’a pas la même vision de la laïcité, du voile, de l’islamisme, de l’immigration que le chef de ce parti alors je ne vois pas ce qu’il va faire dans cette galère à côté d’un Macreux et de députés « En Marche » qui n’osent pas prononcer le mot islamisme et terrorisme islamiste, qui adulent le voile et piétinent la laïcité, qui voient dans l’immigration tolérance et ouverture. Cela me peine qu’il ne défende pas plus les seules convictions qui faisaient que j’avais une certaine foi en lui. Aujourd’hui, cependant, il s’est élevé contre la suppression du Secrétariat d’Etat pour les victimes d’attentats et je suis tout à fait d’accord avec lui : c’est cracher sur les tombes de ces victimes et sur leurs familles que de songer à faire disparaître ce Secrétariat d’Etat et c’est faire peu de cas du terrorisme mais hypocritement, demain , Macreux va aller larmoyer à Nice.

      NB : Mercredi, nous étions trois pèlerins à manifester contre la réforme du Code du Travail dans la petite ville près du village où j’habite : lamentable là aussi.

    30. sarah

      Supprimer le Secrétariat d’Etat pour les victimes d’attentats, c’est comme cracher sur les tombes des victimes et sur leurs familles : cela n’empêchera pas Macreux, ces ministres et les députés « En marche » d’aller larmoyer cet après-midi à Nice : c’est une honte.

      Madame, je n’apprécie pas du tout que votre mari s’est apparenté à LREM, vous le savez : il n’a rien de commun sur la laïcité, sur le voile, sur l’islamisme et sur l’immigration avec ce mouvement car Macreux et les députés de ce parti ignorent le terme islamisme et terrorisme islamiste, adulent le voile et piétinent la laïcité, et sont ouvert à l’immigration quand on sait que tous les auteurs d’attentats -ceux qui ont fait des morts- de cette dernière décennie sont tous issus de l’immigration: j’appelle ça donner un permis de tuer des français.

      Votre époux doit avoir plus confiance en lui pour affirmer ces convictions : j’ai approuvé son désaccord sur la suppression du Secrétariat d’Etat pour les victimes d’attentats et il faut qu’à l’avenir, il trouve l’assurance nécessaire pour dire ses pensées même s’il doit ne plus à être apparenté à un mouvement qui tolère le massacre des français -et les juifs français par rapport à leur nombre ont payé le prix fort- par sa politique en faveur de l’islam (rupture du jeûne du ramadan en deux fois cette année : aucun président n’avait fait autant) et de l’immigration surtout maghrébine en France.

      Aujourd’hui, jour de fête nationale, j’aurai être présente sur la tombe de Myriam Monsonego mais elle est enterrée en Israël avec Gabriel et Arié : je suis certaine au moins qu’ainsi, des jeunes issus de l’immigration ne viendront pas briser leurs sépultures ou uriner et déféquer sur leurs tombes car c’est ainsi que cela se passe quand des juifs français tués dans des attentats sont enterrés en France. La plaque en verre commémorative pour Ilan Halimi a été brisée l’année dernière dans une ville qui compte beaucoup de « ces chances » pour la France comme le dirait Macreux.
      Ma fille pour me consoler hier soir m’a fait une belle surprise : elle et mes petits-enfants viennent quinze jours en vacances cet été en France. Les jolies plages françaises du Sud-Ouest et celles de la Catalogne espagnole raviront mes petits amours : cela les changera des « plages » canadiennes.

    31. sarah

      Dimanche, pour la 75éme commémoration de la rafle du Vel d’Hiv’, je suis certaine que Macreux autorisera des manifestations d’islamo-gauchistes dans lesquelles on criera « Mort aux juifs ». Le Premier Ministre israëlien n’aurait pas dû venir dans un pays où l’antisémitisme règne en maître et où le Président veut accueillir ceux qui dans 5, 8 ou 10 ans voudront tuer des juifs français : c’est comme mettre des serpents dans le jardin où jouent les enfants.

    32. sarah

      Dernière victime en date de l’antisémitisme musulman qui est un tabou pour nos gouvernants : SARAH HALIMI mais là aussi, justice, Etat, médias mettront plus d’un demi-siècle (et encore) avant de reconnaître cet antisémitisme si la France n’est pas devenue un pays musulman dans 50 ans, ce que je crains au rythme de l’immigration afro-magrébine et du taux de fécondité des mêmes immigrées , le double des française de culture judéo-chrétienne
      .
      Les musulmans maghrébins ont pratiqué l’épuration des juifs maghrébins des années 50 aux années 70 : moi-même, ma mère qui avait suivi mon père, ma famille paternelle (ma famille maternelle vient de l’Europe de l’Est) l’avons vécu dans notre chair et voir tout cela recommencer en France à cause de l’immigration maghrébo-musulmane est comme un cauchemar. Gageons que macronistes et gauchistes laisseront faire et que droite et extrême-droite se tairont : dans ces conditions, ce n’est vraiment pas la peine que l’Etat commémore le souvenir de la rafle du Vel d’Hiv. Les juifs parviendront très bien à se souvenir eux-mêmes sans toute cette bande d’hypocrites médiatico-juridico-politiques

      PS : séquence nostalgie : j’écoute « Elle imagine » de Nacash bien que j’étais une petite fille passe-partout en France (cheveux châtains, yeux noisette) heureusement parce que ma mère m’interdisait de dire que j’étais juive une fois rentrée : il ne fallait pas rajouter au malheur d’être miséreuse au malheur d’être née juive. L’exil, mes grands-parents et mes parents l’ont connu, je l’ai connu, ma fille l’a connu aussi et je suis certaine que mes petits-enfants le connaîtront : nous sommes le peuple migrateur, c’est par ailleurs le titre d’un très beau documentaire sur les oiseaux.

    33. sarah

      Madame, je reconnais quand un Président a raison même quand je ne suis pas d’accord sur ses positions économiques, sur ses positions sur la laïcité, sur l’immigration et l’islamisme et Emmanuel Macron a dit que l’antisionisme est une forme réinventée de l’antisémitisme : seul votre époux l’avait dit jusqu’à présent et aucun autre Président ne l’avait fait. Je l’en remercie donc car pour moi, cet antisémitisme est le plus pernicieux et celui qui tue des juifs en France.

      PS : Vous étiez à Carcassonne le 13 juillet, vous êtes native de Montauban et votre conjoint est catalan. Vous devez donc être d’accord avec moi : le Sud-Ouest de la France où j’ai vécu longtemps et où j’y suis pour les vacances avec le pays catalan français et espagnol sont la plus belle région du monde. Salvador Dali, le grand peintre du surréalisme, avait dit : « La gare de Perpignan est le centre du monde » : j’ai visité le musée qui lui est dédié à Gérone.

    34. sarah

      Monsieur Luc Carvounas a dit : « Quand Defferre a fait 5 %, les Valls et les Hamon de l’époque ne sont pas partis. »
      Je voudrais dire à ce Monsieur, ce que Defferre a dit en 1962 à propos des rapatriés d’Algérie : « Il faut les pendre, les fusiller, les jeter à la mer… jamais ma ville n’en accueillera. » Ma mère revenait saccagée d’Algérie avec moi : elle n’a jamais oublié cette crevure. Sa famille avait connu les horreurs de Vichy, elle et sa petite fille étaient de nouveau rejetées par la France; dans leur pays aussi, elles n’avaient le choix qu’entre le cercueil et la valise. Nous avons connu ensuite, je l’ai déjà dit, une vie de misère dans une bicoque : en plus de l’exil, ma mère avait quitté mon père suite au drame qu’elle avait subi en Algérie et à l’époque, peu de femmes avaient un métier.
      C’est pour ces raisons que j’ai parfois la haine contre la France et contre ces hommes qui blessent parce qu’ils ne savent pas de quoi ils parlent.

      PS : Le musée de Dali est à Figuères à 50 kms au nord de Gérone :c’était il y 21 ans, j’avais visité la région avec ma fille à peine adolescente et je m’étais un peu perdue en route. Le surréalisme ne m’intéressait pas vraiment car j’ai une âme de romantique : une amie m’avait conseillé de visiter quand même ce musée et j’ai été agréablement surprise.

    35. sarah

      Il n’a pas fallu huit jours à Macron pour trahir : s’il était si attaché que cela à la sécurité d’Israël comme il l’a dità la conférence de presse lors de la 75ème commémoration de la rafle du Vel d’Hiv pourquoi n’a t-il pas défendu les portiques de détection de métaux à Jérusalem ??? Le Quai d’Orsay, cet Etat dans l’Etat, a encore fait à sa guise avec la bénédiction de Macron. Encore un traître qui se cache derrière une apparence de bon samaritain : j’ai été trompée à mon grand regret mais le peuple juif plus que tout autre a eu l’habitude tout au long des millénaire de ces traîtres : nous en ressortons plus fort.

      PS : Mes petits-enfants sont là pour mon plus grand bonheur :15 jours de vacances avec eux à fêter deux non-anniversaires comme dans « Alice aux pays des merveilles » thème fête foraine et Fée Clochette en plus de la plage et des petites balades en montagne.
      Madame, ma petite-fille ressemble tellement à Myriam Monsonego à 4 ans: c’est un bonheur et un chagrin à la fois.

    36. sarah

      Madame, attendons-nous à ce que 15 millions de réfugiés (dont 7 millions de culture musulmane baignés dans l’antisionisme : ce sont les juifs français qui vont être rassurés) arrivent en France dans les deux ans à venir.
      Comment je parviens à ce chiffre : je calcule juste le dixième des populations éthiopiennes (102 millions) et soudanaises ( 52 millions entre le Soudan du nord et le Soudan du sud) que le Sauveur de la République française ira chercher dans des centres administratifs (hotspots) installés par ses soins au nord du Tchad et au nord-est du Niger. Tous les éthiopiens et tous les soudanais ont droit au statut de réfugiés et il y a bien un dixième d’entre eux qui choisiront de venir en France et ce que Dieu promet, Dieu doit l’offrir.
      Et encore, je n’y rajoute pas les Somaliens, les Centrafricains, les Syriens, les Irakiens, tous ces pays en guerre dont les habitants ont doit au statut de réfugiés. Va t-il faire une sélection entre eux tous ? C’est impossible car le Sauveur tomberait sous le coup de la discrimination.

      Macron était fourré dans les robes des curés de 11 à 17 ans et s’est fait baptiser à l’âge de 12 ans : forcément, il a fini par croire qu’il était Jésus. Il est dogmatisé, voire endoctriné, par cette attitude christique qui conduit à l’intégrisme et à l’utopisme. Mais le Christ multipliait le pain pour nourrir le peuple tandis que Macron multiplie les réfugiés pour déstabiliser la nation, voir l’anéantir : c’est dangereux.

      Vous avez une fille de 25 ans, Madame, et des moyens financiers : qu’elle aille vivre dans un pays où le chef est moins atteint par la folie sacrée que celui de la France et vos beaux-enfants sont franco-espagnols : Mariano Rajoy, chef du gouvernement espagnol, a la tête sur les épaules et les pieds sur terre et la Catalogne espagnole est si jolie entre mer et montagne (et les petites infantes d’Espagne les plus adorables d’Europe).
      Quant à moi, je repars au Canada en Septembre combattre les grands froids avec mes petits-enfants, mon unique fille et mon gendre et j’en suis bien heureuse : j’en viens à aimer l’hiver.

    37. sarah

      Pourquoi Macron se prend pour le Christ :
      1- Il porte le même prénom que lui Emmanuel qui veut dire en hébreu « Dieu avec nous; »
      2- Jésus rencontre Dieu à 12 ans dans le Temple, en fait la synagogue mais comme les chrétiens disaient que les Juifs avaient tué le Christ jusque dans les années 60, le nom de synagogue a été effacé. En effet, le Pape, en 1965, à la fin du concile Vatican II, a reconnu que le peuple juif n’était pas un peuple déïcide; il en a fallu du temps : presque 2000 ans et bon nombre de chrétiens sont encore antijudaïques en 2017 surtout les plus croyants.
      3- Jésus s’adresse à tous même aux pêcheurs, ce qui explique que l’Emmanuel contemporain a accueilli Trump et Netanhyahu avec grand faste.

      Mais je voudrais lui dire que s’il avait bien lu les Evangiles, il aurait su :
      1- Que Jésus haïssait le commerce : épisode des marchands du Temple où il brise tous les étals des commerçants, c’est la seule fois où il est violent.
      2- Il n’a pas vraiment de compassion pour les étrangers et la parabole qui le démontre est mal connue ou mal comprise par les chrétiens : c’est la parabole de la Cananéenne où parce qu’elle est étrangère, Jésus refuse de guérir la fille de cette femme.
      3- Jésus pour pas mal de croyants, pour les incroyants comme moi et ceux qui ne sont pas chrétiens comme moi également (juive laïque) est un rebelle et non un consensuel comme lui.

      Dernière chose, la doctrine chrétienne a été façonnée en doctrine anti-juive au premier Concile de NIcée en 325 (puis aux autres conciles) , par l’Empereur Constantin 1er : Pâques juives et Pâques chrétiennes se fêtaient ensemble à cette époque et Constantin voulant accabler les Juifs d’avoir tué Jésus et voulant donner la primauté totale aux chrétiens, a décidé de rompre tous les liens entre judaïsme et christianisme.
      Le côté très religieux de Macron (pas toujours en accord avec les Evangiles, je l’ai expliqué plus haut) explique qu’il a des affections inconscientes et incontrôlables avec l’Islam, avec le voile, avec l’ouverture des frontières, moins avec les juifs à cause probablement de ce vieux fond d’antijudaïsme des croyants chrétiens.

      PS : Je préfère la chanson d' »Emmanuelle » de Pierre Bachelet qui a connu plus d’un seul amour.

    38. sarah

      Madame, le stalinisme antisémite au pouvoir dans la RSSM (république socialiste soviétique de Moldavie de 1924 à 1940) qui a poussé à l’exil vos grands-parents maternels est le même qui va contraindre, aujourd’hui en 2017, au départ beaucoup de vénézuéliens : une dictature de gauche radicale s’est mise en place au Venezuela; d’ailleurs, peu de gens savent qu’en son temps, Hugo Chavez avait tenu des propos anti-judaïques violents envers son opposant de droite aux élections, cet opposant ayant le malheur, pour Chavez, d’avoir des racines juives. Dans son fils spirituel, Maduro, le chavisme continue sa montée en puissance et arrive à son paroxysme et ce type de socialisme sectaire depuis 1917, au moment de la Révolution Russe, n’a amené que la dictature, le goulag, réplique des camps de concentration, la famine et la guerre.
      J’apprécie que votre époux ait réagi fermement à ce qui se passe au Venezuela là où Macron a attendu plusieurs semaines : ce Macron a cette volonté quasi-christique de toujours essayer de concilier l’inconciliable mais à force de vouloir atteindre cet objectif, on finit par perdre son âme. Winston Churchil avait dit aux Européens, dont les Français, qui avaient conclu des accords avec l’Allemagne nazie à l’aube de la Seconde guerre Mondiale : « Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous aurez la guerre et vous aurez le déshonneur ». Macron ressemble étrangement à Daladier.
      Madame, je soutiens tous les vénézueliens qui se battent en ce moment pour préserver la démocratie : je ne suis pas croyante mais il m’arrive d’adresser mes supplications à une essence « céleste » pour le peuple juif et aujourd’hui, pour le peuple vénézuélien également.

      PS : Puisqu’il faut continuer de vivre (Paul Valéry avait dit, je crois : « Le vent se lève, il faut tenter de vivre. »), après le goûter sur le thème de la fête foraine la semaine dernière, cet après-midi, nous en faisons un sur le thème Fée Clochette » avec Peter Pan et Crochet (il faut penser aux garçons) : mes petits-enfants et ceux de mes deux amies barcelonaises. Nous avons fait les gâteaux et les décors nous-mêmes.
      Mes petits-enfants reprennent l’avion avec leur mère samedi mais je les revois en Septembre. Madame, un jour, vous aurez le bonheur, j’espère, d’avoir des petits-enfants.

    39. sarah

      Le candidat s’appelait Henrique Capriles, né de mère juive (son nom de famille est Radonski), ce qui fait de lui un juif : Chavez l’avait traité entre autres d’apatride, insulte commune pour désigner les juifs, et bien évidemment de sioniste : je n’oublie rien. La gauche radicale a toujours été antisémite depuis un siècle en prenant aujourd’hui les oripeaux de l’antisionisme.
      ChurchilL avec deux L bien sûr.

    40. sarah

      Madame, j’envoie un Joyeux Anniversaire à votre époux.
      J’ai vu que vous assistiez en tant que violoniste à un concert de Véronique Sanson, chanteuse que j’apprécie beaucoup : j’écoute toujours entre autres « Ma révérence » (certainement une de ses plus tristes chansons), « Seras-tu là » de Michel Berger, « Vancouver » et une des dernières qui est très belle sur sa mère « Et je l’appelle encore ».

      Mes petits-enfants et ma fille sont retournés hier au Canada : Septembre arrivera vite et je les rejoindrai. J’ai fredonné « Comme toi » de Goldman à ma petite-fille dans l’aérogare qui raconte l’histoire d’une petite fille juive polonaise déportée : Madame, je ne croyais pas qu’en 2012, en France, une autre fillette du même âge serait assassinée parce qu’elle était juive; avec les meurtres de Myriam Monsonego et de Gabriel et Arié Sandler, les parents juifs ne peuvent même plus croire en la phrase de la chanson « Mais elle n’est pas née comme toi ici et maintenant. »

      PS : La gauche extrémiste n’a pas fini de nous effrayer : la Corée du Nord est l’autre dictature communiste avec une vision apocalyptique.

    41. sarah

      Madame, je vous présente tout d’abord mes condoléances pour la mort de votre ancien conjoint et père de votre jolie fille Juliette.

      Il y a huit jours encore, les petits-enfants d’une de mes deux amies barcelonaises qui vit dans la banlieue de Barcelone (l’autre habite dans le Sud-Ouest de la France à 30 kms de mon ancienne maison qui est devenue celle de mes vacances) s’amusaient, riaient autour d’un goûter sur le thème de Clochette et de Peter Pan et hier soir, j’ai eu très peur pour eux avec cet attentat à Barcelone mais, heureusement, j’ai eu de bonnes nouvelles rapidement.

      Le terrorisme islamiste, Madame, ne nous laissera jamais tranquille où que nous soyons et ce n’est pas avec les dirigeants que la France et l’Europe ont en ce moment qui revendiquent « l’ouverture sur le monde et sur les religions, surtout l’Islam d’ailleurs même radical » (je parle surtout de ce cul-béni de Président français avec sa tête de premier communiant qui s’appelle Emmanuel comme Jésus ), la tolérance envers les autres peuples même dans leurs dérives, le multiculturalisme à tout prix et à n’importe quel prix, c’est-à-dire au prix de la mort de leurs concitoyens, que le terrorisme islamiste va diminuer : au contraire, il va exploser et il a de très belles années devant lui.

      Alors, je me demande quelquefois, quand je suis assaillie par l’angoisse, la peur et la douleur, si le temps des années 60, celles de JFK, ne doit pas revenir. Attaquer la tête des Etats pour faire comprendre à ces dirigeants la douleur qui vous dévaste quand vos proches meurent ou risquent la mort sur les trottoirs, dans les écoles, dans les commerces de Toulouse, de Paris, de Nice, de Berlin, de Londres, de Barcelone, de New-York, du Caire (pour les coptes), etc.. parce que protégés, eux et leurs familles, par de nombreux gardes du corps, retranchés dans leurs quartiers qui sont autant de tours d’ivoire, ils ne comprennent rien aux malheurs des citoyens lambda, vous savez, ce dont Macron dit que ce sont des gens qui ne sont rien.

      PS : Beaucoup moins grave mais tellement pathétique : il y un an, Emmanuel et sa femme utilisaient la carte people à fond et à tout bout de champ pour gagner les voix des français et à présent qu’il est « Président », il dépose plainte contre les photographes qui passent sur le trottoir de son lieu de villégiature. Ca en dit long sur ce couple : deux belles saloperies.

    42. sarah

      Je rentre demain au Canada revoir mes petits-enfants; j’échapperai aussi au grand déballage judiciaire des complices du tueur palestinien (il était de cette nationalité car il avait plus d’affection pour les enfants de cette nationalité que pour les enfants français jusqu’à tuer, donc il n’a jamais été français) de Toulouse et de Montauban.

      Je viens de relire le texte « Myriam est morte et c’est de ma faute » sur CGQDI et je vous laisse cette phrase :
      « Myriam Monsonego est morte le 19 mars 2012 vers 8 heures du matin dans l’école dont son papa Yacoov était le directeur. Que le nom de son tueur soit à jamais effacé de la mémoire des hommes. »

      Je porte sur moi une des photos de Myriam et si, un jour, je dois rendre justice en son nom, je ne le ferai pas à l’encontre du menu fretin mais envers tous ces antisionistes capés, politiciens, journalistes, intellectuels, qui à cause de leur bave et leur venin mortels ont été et sont des pousses au crime complices de cette barbarie anti-juive. Je regardera sa photo juste avant pour que le souvenir de la vengeance reste intact.

    43. sarah

      Madame, dites à votre époux qu’il est le gardien du peuple juif, notre sentinelle, qu’elle est là toute sa destinée et que c’est la plus belle.
      Les français juifs voient en lui un phare au milieu de la tempête, une aile quand ils ne peuvent plus voler, un pont au dessus de l’abîme, un rempart face aux ennemis, un refuge quand ils ne savent plus où aller et une épaule dans la douleur.

      Mélenchon, comme je l’ai dit au commentaire 20, est un antisémite sous couvert de l’antisionisme, il est constamment dans la diffamation et dans la violence verbale mais nous savons qu’il trouvera toujours sur sa route votre époux pour ne rien laisser passer.
      Et quand à Macron, je n’arrête pas de le dire ici, il est suffisant, imbu de lui-même, il a l’esprit de classe, il est non laïc et cupide recherchant lui aussi à préserver l’électorat des français aisés pour lui, plus pauvres pour Mélenchon, issus de l’immigration récente.
      Pourquoi mais pourquoi donc, votre mari s’est apparenté LREM : il vaut mieux mille fois être seul que mal accompagné.

      Autre chose plus réjouissante : ma petite-fille me demande quand la neige arrivera et je lui fredonne : « Jour de neige » d’Elsa. Nostalgie quand tu nous tiens.

    44. sarah

      Madame, je vous souhaite tout le bonheur du monde pour votre 52ème année avec quelques jours de retard certes mais j’aime fêter avec mes petits-enfants quelquefois les non-anniversaires comme dans « Alice »..
      J’ai lu que vous aviez joué sur le violon d’un déporté lors d’un concert en Israël et que vous aviez découvert au cours du même séjour comment avait été exterminée une partie de votre famille dans la Bessarabie sous contrôle soviétique. Et j’ai appris que votre tante, la soeur de votre mère, avec ses parents, donc vos grands-parents, s’étaient réfugiés en Suisse pendant la Seconde Guerre Mondiale suite à des dénonciations.

      Vos larmes m’ont émue, Madame : j’ai beaucoup pleuré moi aussi, petite fille à cause des traumatismes et de la misère que j’ai vécus et particulièrement lors du saccage de ma mère en Algérie en 1962 lorsque j’avais 4 ans et pour continuer de vivre, j’ai dû trouver en mon âme un endroit comme un minuscule boudoir (à la fois une petite pièce et un délicieux petit gâteau) agréable et doux où il y aurait de la paix et de la joie : c’est cela qui m’a permis et qui me permets encore de survivre plus d’un demi-siècle après..
      Je vous laisse trois jolies citations pour adoucir les chagrins et les peines :
      La première est de Joseph Campbell : « Trouve un endroit à l’intérieur de toi où il y a de la joie et utilise cette joie pour brûler ta douleur. »
      La deuxième est de Robert Sabatier : « Le rire sucre les larmes. »
      Et la dernière de Stendhal dit : « Les larmes sont l’extrême sourire. »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *