toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Au Moyen-Orient les Etats Unis sont considérés comme alliés des terroristes


Au Moyen-Orient les Etats Unis sont considérés comme alliés des terroristes

Par Khaled Abu Toameh —

Image à la Une : Le ministre saoudien des Affaires étrangères – L’occident couvre et même encourage les crimes des Frères musulmans en Egypte.

De nombreux Égyptiens et des modérés arabes ainsi que des musulmans ont été choqués d’entendre que le département d’Etat américain a récemment accueilli une délégation des Frères Musulmans. Ils étaient tout aussi choqués quand une Cour européenne a décidé de retirer le Hamas de la liste du bloc des groupes terroristes.

« Deux jours seulement après la visite controversée, la fraternité musulmane appelait à une guerre contre leurs collègues égyptiens. » — Linda S. Heard, Expert du Moyen-Orient, Gulf News.« 

Les frères musulmans cherchent à revenir dans l’arène politique par la porte américaine et les attentats terroristes. La politique américaine semble être retors et peu fiable. »— Ezzat Ibrahim, chroniqueur, Al Ahram.
« [Le Président égyptien renversé] Mohamed Morsi, avant son élection, a décrit les Juifs comme les descendants de singes et de porcs. En anglais, les frères musulmans ont dit une chose et en arabe quelque chose de complètement différent. » — Mohamed Salmawi, chroniqueur égyptien

Loading...

Alors que le gouvernement égyptien fait la guerre aux frères musulmans et d’autres groupes islamiques radicaux, l’Administration américaine et certains Européens continuent à entraver les efforts de lutte contre le terrorisme.

De nombreux Égyptiens et des modérés arabes et des musulmans ont été choqués d’entendre que le département d’Etat américain a récemment accueilli une délégation des frères musulmans. Ils avaient été tout aussi choqués quand une Cour européenne a décidé de retirer le Hamas de la liste du bloc des groupes terroristes.

L’accueil des leaders des Frères Musulmans au Département d’Etat a outragé le Président Abdel Fattah Sisi d’Égypte, qui mène une guerre sans merci contre l’organisation depuis l’an dernier.

« Si la maison blanche avait voulu offenser certains de ses plus proches alliés arabes et visé à alimenter leurs soupçons, c’est réussi », a écrit Linda S. Heard expert du Moyen-Orient. « S’il y a un complot, il se déroule, » a-t-elle ajouté. « Deux jours seulement après la visite controversée, la fraternité a appelé à une guerre contre leurs collègues égyptiens. »

Une déclaration publiée par les frères musulmans,dit  » il incombe à chacun d’être conscient que nous sommes dans une nouvelle phase d’un processus , où nous convoquerons ce qui est caché, notre force, où nous rappellerons la signification du djihad et préparerons nous-mêmes, nos épouses, nos fils, nos filles, et celui qui marchera sur notre chemin dans une lutte longue et sans compromis et au cours de cette étape, nous demanderons des martyrs. »

Le gouvernement égyptien a condamné l’accueil des leaders des frères musulmans par le département d’Etat. Même de ministre des affaires étrangères l’Égyptien Shoukry a dénoncé cet accueil déplacé du Département d’État, disant: « les frères musulmans ne sont pas un parti politique, mais selon la loi égyptienne, qui doit être respectée, il est désigné comme une organisation terroriste ».

Learn Hebrew online

La date de la réunion entre responsables du département d’Etat et les dirigeants des frères musulmans n’aurait pas pu être pire pour beaucoup d’Egyptiens — elle a eu lieu peu après que les terroristes islamistes aient tué 31 soldats et blessant 45 autres dans une série d’attaques dans la péninsule du Sinaï.

Bien que le groupe terroriste de l’État islamique ait pris part à ses attaques, Sisi a tenu pour responsables lesFrères musulmans. « L’Égypte mène une guerre contre le groupe clandestin le plus puissant durant les deux dernières décennies, » dit-il.  «Cette organisation a des armes secrètes, des pensées secrètes et des forums secrets.»

Des Chroniqueurs égyptiens et des rédacteurs en chef ont également attaqué l’Administration américaine pour ses liens avec les frères musulmans.

Loading...

« L’Administration américaine continue de compromettre ses relations avec l’Egypte par l’apaisement aux Frères musulmans », fait remarquer le chroniqueur Ezzat Ibrahim.  » Les Frères musulmans cherchent à revenir dans l’arène politique à travers la porte américain et les attentats terroristes. La politique américaine semble être hypocrite et peu fiable. »

Un autre chroniqueur égyptien, Mohamed Salmawi, a lancé une attaque cinglante contre l’Administration américaine; il l’accuse de tromperie et de partialité. Il a déclaré que la réunion entre responsables américains et des dirigeants des frères musulmans expose les politiques en trompe-l’œil de l’Administration américaine envers les groupes terroristes islamiques.

« L’Administration américaine dit que c’est la lutte contre ces groupes à la maison pendant qu’elle les soutient à l’étranger, » a écrit Salmawi. « Cette réunion a des indications graves car elle montre que Washington n’a pas abandonné sa politique de deux poids deux mesures envers le terrorisme islamique.

Salmawi a également contesté l’Administration américaine de fermer les yeux sur l’hypocrisie et le double langage des Frères musulmans. « Un des leaders des frères musulmans, par exemple, a dit au monde qu’il accueille les Juifs d’Israël, » a-t-il ajouté. « Mais ce même dirigeant a annoncé devant le peuple égyptien qu’ils devraient marcher par millions pour libérer Jérusalem de l’occupation des Juifs. [le Président déchu] Mohamed Morsi, avant son élection, a décrit ces Juifs comme les descendants de singes et de porcs; en arabe et en anglais, les Frères musulmans ont dit une chose de complètement différent. »

Said Lindawi, un éminent expert égyptien en affaires internationales, a déclaré que la réunion des dirigeants des Frères musulmans avec des fonctionnaires du département d’État signifie que l’Administration Obama a donné un feu vert à l’organisation pour mener des attaques terroristes contre l’Egypte

« L’Administration américaine a refusé de reconnaître les frères musulmans comme un groupe terroriste,» dit-il. « Les américains continuent d’insister pour que les frères musulmans ne soient pas responsables des attaques terroristes en Egypte ».

En embrassant les Frères musulmans, l’Administration américaine a envoyé le mauvais message aux modérés arabes et musulmans. Il s’agit d’un message qui dit que Washington estime qu’il y a de bons et de mauvais terroristes.

À en juger par les réactions de colère des Égyptiens, il est devenu évident que les arabes et les musulmans les plus modérés ne voient plus les Etats-Unis comme un allié dans la guerre contre les groupes terroristes islamiques. Ce qui est encore plus troublant, c’est qu’ils considèrent les Etats-Unis comme un allié et un ami des terroristes.

http://www.gatestoneinstitute.org/5179/US-Terrorists-Ally

Adapté par Mordeh’aÏ pour malaassot.com 

reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif ©Copyright malaassot.com







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Au Moyen-Orient les Etats Unis sont considérés comme alliés des terroristes

    1. dorylée50

      Et en France, le grand chef de la  » Police  » déclare que  » PRÔNER LE DJIHAD N’EST PAS UN DÉLIT « …On n’a pas le derrière sorti des ronces.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *