toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Obama: L’Europe doit mieux intégrer les musulmans; il ne faut pas de nouvelles sanctions contre l’Iran.


Obama: L’Europe doit mieux intégrer les musulmans; il ne faut pas de nouvelles sanctions contre l’Iran.

Image à la Une : Cameron et Obama à la Maison Blanche (Photo: AP)
En conférence de presse conjointe avec le britannique Cameron, le président américain déclare que l’Europe ne doit pas «simplement répondre avec un marteau» aux attaques terroristes; les deux dirigeants exhortent le Congrès américain à éviter de nouvelles sanctions contre l’Iran.

 L’Europe doit faire plus pour mieux intégrer ses communautés musulmanes, et « pas simplement répondre avec un marteau », a déclaré le président américain Barack Obama vendredi à la suite des attaques terroristes de la semaine dernière en France.

« Notre avantage essentiel, majeur, c’est que nos populations musulmanes – se sentent américaines », a déclaré Obama à une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre britannique David Cameron.

« Il y a des endroits en Europe où ce n’est pas le cas. Et c’est sans doute le plus grand danger auquel l’Europe fait face … il est important pour l’Europe de ne pas répondre à ces problèmes, simplement avec un marteau, l’application des lois et une approche militaire. »

Obama et le Premier ministre britannique David Cameron ont promis un effort conjoint vendredi pour lutter contre le terrorisme interne suite aux  attaques meurtrières en France. Ils ont également vivement exhorté le Congrès américain à éviter la mise en œuvre de nouvelles sanctions contre l’Iran au cours des pourparlers nucléaires.

La visite de Cameron à Washington a eu lieu une semaine après le massacre de 17 personnes dans des attaques en France, ce qui a intensifié les craintes en Europe et aux États-Unis sur la propagation du terrorisme

« C’est un problème qui provoque de grandes tragédies, du chagrin et de la destruction », a déclaré Obama dans une conférence de presse commune avec Cameron. « Mais ce problème, nous allons finalement, le surmonter. »

Le Premier ministre a fustigé dans son évaluation les responsables de ces attaques, les qualifiant d’incitateurs d’un « culte de la mort, empoisonné et fanatique.

« Nous savons contre quoi nous luttons, et nous savons comment nous allons gagner », a déclaré Cameron. Il s’exprimait au moment de l’annonce par la direction de la police britannique que la rhétorique antisémite des extrémistes avec l’attaque à Paris d’un supermarché casher, les avait conduits à étudier les moyens de renforcer la protection de la communauté juive.

 Au moment où Obama et Cameron se réunissaient à la Maison Blanche, des représentants de ces deux pays rejoignaient leurs partenaires de négociation pour une nouvelle série de pourparlers nucléaires avec l’Iran. Les deux dirigeants ont vigoureusement exhorté le Congrès à éviter de prendre de nouvelles sanctions économiques contre l’Iran au cours de ces négociations, faisant valoir que cela pourrait bouleverser une délicate diplomatie.

« Pourquoi devrions – nous prendre des mesures qui pourraient compromettre la possibilité d’obtenir un accord au cours des 60 ou 90 prochains jours? » a demandé Obama, qui a dit qu’il opposerait son veto à la législation si elle lui était soumise. « Qu’est-ce qui précisément est en passe de s’accomplir? »

Les négociateurs ont fixé un délai jusqu’en mars pour parvenir à un accord cadre qui permettrait de répondre aux préoccupations internationales sur le programme nucléaire de l’Iran.

Cameron a déclaré qu’il avait appelé certains sénateurs vendredi pour les inciter à éviter de nouvelles sanctions.

Le Premier ministre est arrivé à Washington avec une demande d’Obama d’aider à convaincre les entreprises de technologie américaines de donner aux gouvernements plus d’accès aux communications cryptées que les terroristes peuvent utiliser pour comploter des attaques.

Les propositions politiques de Cameron ont suscité des inquiétudes des deux côtés de l’Atlantique quant à la perspective que ces efforts de sécurité puissent empiéter sur la vie privée, en particulier à la suite des espionnages de 2013 et des divulgations par l’ancien attaché de la NSA, Edward Snowden.

« Au fur et à mesure du développement technologique, et comme le monde bouge, nous devrions essayer d’éviter les niches susceptibles d’être créées induisant des échanges entre terroristes », a déclaré Cameron.

Obama n’a pas pris de position sur la proposition de Cameron, mais il a dit qu’il était important d’être en mesure de garder un œil sur les terroristes qui utilisent les médias sociaux et l’Internet.

« Quand nous avons la possibilité de suivre cela, d’une manière légale, et conforme à une procédure régulière, avec la primauté du droit à la surveillance, alors c’est une capacité que nous devons préserver », a déclaré Obama.

  Les Sociétés Internet américaines, soucieuses de garder la confiance des clients individuels et commerciaux partout dans le monde, ont fortement critiqué les programmes d’écoute du gouvernement révélés par Snowden, l’ancien analyste de NSA. Ils ont également publiquement soutenu la législation visant à restreindre la surveillance à l’avenir.

Israel News
AF et Associated Press ont contribué à ce rapport.

Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Obama: L’Europe doit mieux intégrer les musulmans; il ne faut pas de nouvelles sanctions contre l’Iran.

    1. Jacques

      Sauf, Obama, que les USA ont (avaient, avant vous en tout cas) une politique d’immigration nettement moins laxiste que la française. Et que là ou vous avez tout juste 1% de musulmans, nous en avons 10, 15 % voire plus. Avec en prime de nombreux prédicateurs de la haine, d’origine étrangère souvent, des financements étrangers… et une police nettement moins considérée qu’aux USA, ce qui fait qu’elle n’ose même plus intervenir dans les ghettos tenus par les voyous et/ou les islamistes.
      Les problématiques sont différentes – encore que, si Obama continue, ça pourrait arriver aux USA aussi – donc les solutions sont différentes.
      Donc si, nous avons avant tout besoin d’une politique de fermeté en France, avec expulsion et mise hors d’état de nuire prioritaire de tous les fauteurs de trouble et tous ceux qui haïssent les valeurs de la France ; politique à appuyer très probablement sur l’armée si nous voulons qu’elle soit efficace.
      Quant à l’intégration des autres, il faudra qu’elle soit acceptée -à l’école, dans l’espace public-, et cela n’ira pas sans un minimum de fermeté.

      En résumé, vos conseils : gardez-les, Obama.

    2. Patrick

      Qu’il ferme sa grande gueule ce con d’arabe d’obama!
      Qu’il s’occupe de son pays et pas du nôtre
      S’il veut plus d’arabes, qu’il les prenne chez lui. Nous n’avons aps besoin de ses conseils, ou pire, de ses ordres

    3. ali

      Ce n’est pas à nous de faire cette intégration en premier, mais à eux de s’intégrer dans le pays qui reçoit (un nombre important entrent en fraude sans papier chaque jour). Bien sur que nous devons les aider, mais les choses doivent fonctionner dans les deux sens. La religion ne doit pas interférer dans la vie public et gêner la vie sociale, ils doivent se conformer aux lois du pays et le respect en toute chose, pas l’inverse. Pourquoi font ils les difficiles et imposent ils leur croyance au en les plaçant au dessus des lois de la république..

    4. Henri

      De quoi il se mêle Obama? .Pour s’intégrer il faut être deux.et s’il est peut être inutile de le provoquer par la grossièreté, label incontournable de certains, il faut aussi refuser aussi toute dhimmitude. et résister à toute pression communautariste indue. Bref, dialoguer en position de force et non de faiblesse avec l’infinie complaisance qui a régné à gauche – et à droite- en particulier, sur les dérives à l’ordre public et qui ont fait de l’école un cauchemar ..républicain , abandonné à la racaille et l’invasion migratoire
      Iconiser Charlie, même si ce qui leur est arrivé; est révélateur d’une violence qui monte en spirale et qu’il faut stopper énergiquement , mais c’est aussi se tirer une balle dans le pied, par ce que le sujet est trop grave pour se conduire en gamins irresponsables et nihilistes,- voir les propos indécentes de Luz à l’enterrement de Charb, ce qui ne semble pas être encore nettement dit à Dreuz aussi

    5. germon

      M.Obama, quel culot de nous donner des « conseils » concernant notre politique; vous êtes un incapable dans TOUS les domaines, , vous avez entraîné les USA dans une décadence économique, sociale et morale, jamais vue depuis la mandature du cacochyme Carter. TAISEZ-VOUS;

    6. Cyrano

      Les conseilleurs ne sont pas les payeurs .Et l’IRAN il est juste à propos de parler de ce repaire de criminels , comme par hasard le juge mandaté pour l’enquête de l’explosion du centre culturel de BUENOS AIRES est mort hier peu de temps après avoir dit dans la presse locale que la présidente était impliquée dans les nouveaux accords commerciaux pétrolier avec les iraniens . Et le résultat de l’enquête passe à la trappe . Encore une fois les magouilles de marchands de tapis sur le dos des juifs . La pourriture germe en tout lieux même dans l’hémisphère sud .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap