toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

(Vidéo) Interview de Boris Cyrulnik à propos des terroristes islamistes : « C’est la même mécanique que pour les nazis »


(Vidéo) Interview de Boris Cyrulnik à propos des terroristes islamistes : « C’est la même mécanique que pour les nazis »

VIDÉO – Le neuropsychiatre Boris Cyrulnik estime que les terroristes islamistes sont volontairement façonnés selon une mécanique identique à celle qui a amené au régime nazi

De passage à Bordeaux vendredi pour la parution de son dernier livre « Les âmes blessées » (Odile Jacob) et la commémoration de la rafle des juifs, le neuropsychiatre Boris Cyrulnik a participé à l’émission « Point de vue » sur TV7 Bordeaux (à voir aussi sur le site de TV7). Il y a longuement commenté l’actualité, le dramatique attentat de Charlie Hebdo et la prise d’otages de Vincennes. En voici les principaux extraits.

Comment expliquez-vous une telle violence au nom d’une religion ?

Cela s’est déjà vu dans le passé. Cela existe depuis longtemps. On met la haine dans des quartiers en difficulté, on repère les enfants, on leur offre des stages de formation. Ce sont des groupes politiques qui utilisent le terrorisme comme une arme. Quand la haine est semée, on repère les enfants les plus faciles à fanatiser et on les envoie au sacrifice. Cette organisation est financée par les gens du pétrole et de la drogue, qui ont des intentions politiques sur le Moyen-Orient et l’Occident.

C’est un peu la théorie du complot ?

Ce n’est pas une théorie. Cela a déjà été fait. L’inquisition chrétienne relève du même processus. Le nazisme est parti de la belle culture germanique allemande, et en quelques années a mis le feu au monde. Des slogans sont entrés petit à petit dans la culture commune. La population s’est soumise à une représentation dépourvue de jugement. La société s’est imprégnée de ces idées.

Que faire aujourd’hui ?

On peut faire de cette tragédie une solidarité ou un massacre. Les musulmans français sont en danger. Ils risquent d’être agressés. 99% des arabes tués dans le monde le sont d’ailleurs par d’autres arabes. Ces phénomènes se sont produits dans l’histoire et se reproduiront.

Ces terroristes sont donc formatés et ne sont pas fous ?

Ce ne sont  pas des fous, ni des monstres. Ce sont des enfants normaux et en détresse, façonnés intentionnellement par une minorité qui veut prendre le pouvoir. Ces enfants sont abandonnés, en difficulté psychosociale et éducative, et il faudrait d’abord les éduquer. Ils le sont par les réseaux sociaux qui sont une arme pour façonner ces jeunes. Internet véhicule une représentation facile de la réalité, une pensée paresseuse à l’origine de toutes les théories totalitaires. Avec une minorité d’hommes formés, payés et armés, manipulés et fabriqués, on peut détruire une civilisation. Cela a été fait. L’inquisition et le nazisme l’ont fait

En disant cela vous déresponsabilisez aussi ces terroristes ?

C’est un risque. Je pense aussi que l’on a toujours un espace de liberté. Mais je veux parler de la responsabilité de nos gouvernants qui ont abandonné culturellement les gosses de nos quartiers et les ont soumis à des manipulateurs. L’Allemagne nazi était très cultivée, mais la base de la société ne l’était pas du tout. C’est exactement la même chose dans les pays du Moyen-Orient.

Est-ce la même mécanique dans la tête d’un nazi et d’un fondamentaliste islamiste ?

Oui, clairement. C’est la même méthode. Freud disait les mots désignent des choses au début, puis des choses qui ne sont pas là et c’est la fonction du symbole, et enfin ils finissent par ne plus rien désigner du réel. A ce moment-là, on se soumet à un slogan. Quand une culture ne permet pas la rencontre et le débat, on est des proies et internet démultiplie le pouvoir de ces manipulateurs.

Source : Journal Sud-Ouest, interview de Boris Cyrulnik par Bruno Béziat





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “(Vidéo) Interview de Boris Cyrulnik à propos des terroristes islamistes : « C’est la même mécanique que pour les nazis »

    1. abraham

      (Vidéo) Interview de Boris Cyrulnik à propos des terroristes islamistes : « C’est la même mécanique que pour les nazis »

      Cela est vrai ! Mais comme pour le nazisme l’Europe libre attendra la dernière minute et l’homme ou la femme providentiel pour prendre les dispositions qui s’imposent. Entre-temps la bête immonde aura pris une telle proportion que l’Apocalypse sera au rendez-vous. L’U.E devra réagir vite le temps nous est compté. L’heure tourne !

    2. dieudonné jm

      On peut craindre en effet que les réactions soient tardives , comme le dit Abraham. Il faut dire aussi qu’il y a une grande confusion intellectuelle et une tendance à s’échapper dans des plaisirs faciles, à se laisse gangrener par le défaitisme . Oui, le temps nous est compté…

    3. ladsous michel

      depuis des années, il semble venir cet air empoisonné qui à fait entrer les nazis dans l ‘histoire, il est là et les islamistes font avec les musulmans ce que l’hitlérisme à fait avec les allemands et d’autres peuples européens, une utilisation de l’ignorance et de la médiocrité.les musulmans devraient réfléchir à ce qui s’est passé ensuite, l’histoire sera aussi sanglante, car les politiciens ont la même envergure hélas…….

    4. Marie-Claire Raymond

      Suite aux dernières tragédies J’ai voulu réentendre une entrevue de 2007 à la télévision belge avec Boris Cyrulnik. J’avais besoin de l’entendre pour m’apaiser. Je viens de trouver cette entrevue sur le Net et vous en remercie. Ce qui m’apaise chez ce grand humaniste c’est sa détermination à comprendre le monde avec une ouverture de 360 degrés.
      Si son message pouvait être entendu mais surtout écouté !!! Le monde en serait changé.
      Merci monsieur Cyrulnik de me garder dans l’espoir.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap