toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Témoignage: Du sionisme à l’Alyah, itinéraire d’une jeune femme française juive


Témoignage: Du sionisme à l’Alyah, itinéraire d’une jeune femme française juive

TEMOIGNAGE

Voici le témoignage de Marie Laure qui nous évoque son parcours depuis Meaux jusqu’à Jérusalem. L’itinéraire du sionisme à l’Alyah.

du sionisme à l'Alyah

du sionisme à l’Alyah

Depuis ma tendre jeunesse, je pense, rêves et vis Israël. C’est curieux pour une petite fille qui vit en France, purement intégrée dans la société française mais avec un Cœur dans un pays lointain.

Et oui moi la petite Marie Laure Teboul de Meaux quitte sa campagne française pour venir habiter en Israël il y a 15 ans déjà. Un pas difficile pour une fille qui avait tout ce dont elle désirait en France [vie sociale, professionnelle et familiale épanouie]!

Déjà enfant, je me considérai israélienne avant tout, même avant d’avoir mis les pieds en Israël. Le déclic s’est fait pour moi à l’Age de 16 ans où j’ai enchaine les volontariats civils au sein de l’armée israélienne. A ce moment, j’ai découvert la vie de jeunes de mon âge en Israël, une vie tellement différente de ma vie posée en France, d’un coup j’ai voulu tout quitte mais la attention stop parental, tu pourras partir après tes études uniquement!

Pas de problème, je rentre a la faculté, je me documente, lis tout ce que je trouve sur Israël, pars en Israël à chaque vacances et la après 5 ans d’attente je contacte l’agence juive pour faire mon Alya!! Mon cœur est plein de joie, je ne fais que sourire, je sais que je prends la bonne décision!

Nous y voilà, décembre 1999 1 mois avant mon alya, les fêtes de départ se multiplient et je réalise que cela arrive, cela devient dur, je vais quitter ma famille, quand vais je les revoir? Comment faire sans eux, seule dans un pays dont je ne connais pas la langue mais mon cœur me dit tu fais le bon pas.

Le 16 janvier 2000, je monte dans l’avion à Orly. Arrivée en Israël dans la soirée, j’embrasse le sol d’Israël et je me dis ça y est, je l’ai fait!!!!!! Un taxi nous emmène dans notre oulpan mehonot à Jérusalem, je partage ma chambre avec deux autres filles. Chacune vient d’un pays diffèrent, chacune raconte la raison qui l’a pousse à venir, pour moi c’est mon idéal sioniste qui ne m’a jamais quitté.

Et la commence la période de l’oulpan chaque matin on apprend l’hébreu, l’après-midi je m’occupe d’enfants, le soir on sort tous, Une ambiance unique, les amis deviennent la famille, on se soutient dans les moments difficiles, on se réjouit dans les moments heureux, on vit au jour le jour pendant 5 mois d’oulpan que l’on ne pourra jamais oublie!

Puis arrive le moment de se quitter, chacun doit trouver son appartement, son travail, au début je vis 1 mois chez une copine, puis 1 mois chez des amis. Puis tout va vite, avec une copine de l’oulpan on trouve un appartement puis un travail chez Honigman en tant que charge de mode et de sourcing.

Je veux m’intégrer dans la vie israélienne, alors je ne fréquente que des israéliens, parlent hébreu 24/24, travaille en hébreu. Je sors, fais des connaissances, il y a des moments de cassures ou le salaire n’est pas assez élevé donc dur dur chaque jour, puis pas assez d’amis et puis je persévère, ne jamais baisser les bras, toujours allez de l’avant!

Je décide après 1 an, de passer des vacances avec la famille pour se refortifier puis là je réalise que je suis pressée de rentrer à la maison! Et oui ma maison est en Israël plus en France! C’est là où je me sens bien, je me sens chez moi.

Les années passent, je me forge une carrière dans le milieu de la mode en Israël, au début pour femmes, puis pour enfants, puis je passe mon temps “ a la kav” entre Israël et la Chine.

Puis commence pour moi une nouvelle vie, je me marie, puis je deviens la maman de deux enfants splendides, tous deux des sabras, sof sof mon rêve est réalisé ! Et la commence une vie de famille bien remplie d’un bonheur maximum.

Je me suis trace mon chemin en Israël grâce à ma passion pour ce pays et cette vie qui ne ressemble à aucune autre. Mais enfin je me sens chez moi, libre d’exister comme je suis juive et sioniste!

© Marie Laure Rabanyan pour Europe Israël





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Témoignage: Du sionisme à l’Alyah, itinéraire d’une jeune femme française juive

    1. michel boissonneault

      oui ma Belle tu est a la maison , tu est en Israel , je te souhaite le bonheur et merci d’avoir partager ton beau témoignage avec nous…vive les sionistes

    2. FONTES

      Que Dieu te benisse et qu’il te donne toujours du courage pour aimer, de ton coeur et de ton ame,, ton beau pays Israel. Que les autres juifs se trouvant en France puissent suivre ton exemple. Israel a besoin de tout son peuple pour qu’il puisse etre defendu toujours contre ses ennemis. Que Dieu donne Israel toujours du courage, et etre toujours meilleur parmi les autres nations du monde. Amen!.
      Psaumes 40:5 >

    3. Hilda Hanna Atlan

      Cette personne a beaucoup de courage car elle n’a jamais baissé les bras et a réalisé ses rêves. C’est un exemple pour tous. Avoir le courage de réaliser ses rêves coûte que coûte est pour moi le but même de la vie et peu importe ce que les autres en pensent. Israël est plus facile à vivre pour les retraités, c’est certain. Donc les actifs doivent s’armer de courage sachant que rien n’est impossible lorsqu’on a la volonté.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap