toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Raid israélien contre des éléments du Hezbollah dans la partie syrienne du Golan


Raid israélien contre des éléments du Hezbollah dans la partie syrienne du Golan

Un mois après une précédente attaque contre des cibles ennemies en territoire syrien, les hélicoptères des forces aériennes israéliennes ont tiré des missiles sur le territoire de la Syrie ce dimanche, sur le Golan, précisément sur une cellule du Hezbollah qui planifiait de tirer des roquettes sur Israël depuis le village d’Amal dépendant du gouvernorat de Quneitra, non loin de la ligne de séparation entre la partie syrienne du Golan et la partie libérée par Israël.

C’est ce que rapportent des Médias libanais (la télévision libanaise Al-Manar et le réseau de télévision « Al Mayadeen » affilié au Hezbollah et que confirme une source israélienne de sécurité.

S’exprimant sous le couvert de l’anonymat, la source israélienne n’a pas précisé ni l’identité des cibles, ni la nature exacte de l’attaque qu’elle aurait réalisée et se refuse pour l’heure à tout commentaire.

« Un nombre de combattants et des forces de la Résistance islamique, avec le général Mohammad Ali Allahdadi, ont été attaqués par des hélicoptères de Tsahal alors qu’ils étaient en « visite » dans la zone de Quneitra. « Ce général courageux et des membres du Hezbollah sont tombés en martyrs », ont indiqué les « Gardiens de la révolution » dans un communiqué publié sur leur site internet, Sepahnews.

En fait, c’est en plus de six membres du Hezbollah, six militaires iraniens, dont un officier des Gardiens de la révolution (Pasdaran), qui ont péri dimanche dans le raid israélien contre Kuneïtra, affirme une source proche du Hezbollah.

Le commandant militaire Mohammad Issa, un des responsables du dossier Irak-Syrie -, ainsi que le fils d’Imad Moughnieh, qui lui-même était un des dirigeants du Hezbollah libanais et fut tué le 12 février 2008 lors de l’explosion d’une bombe posée dans sa voiture à Damas en Syrie.

Le général Allahdadi « était parti en Syrie comme ‘’conseiller’’ pour aider le gouvernement et la nation syrienne dans son combat contre les terroristes takfiris (extrémistes sunnites, ndlr) et salafistes », expliquent les « Gardiens de la révolution » dans leur communiqué. Cette attaque a tué au moins 6 miliciens du Hezbollah qui s’apprêtaient à attaquer Israël, dont un membre important de la hiérarchie militaire.

Des drones israéliens étaient présents dans la zone, toujours selon cette source de sécurité.L’Iran a confirmé la mort d’un général des Gardiens de la Révolution, l’armée d’élite de la République islamique, dans le raid.

Il s’agit d’un des coups les plus durs portés au Hezbollah depuis le début de la guerre en Syrie, où il combat les rebelles aux côtés du régime de Bachar el-Assad.

Learn Hebrew online

Des membres de l’ASL (Armée Syrienne Libre) implantée sur le Golan syrien  et l’armée syrienne s’affrontent non loin de la ligne de démarcation, et des obus tombent régulièrement sur le territoire libéré par Israël, sans qu’il apparaisse toujours clairement si ces tirs sont intentionnels ou s’il s’agit de retombées des combats entre soldats et rebelles syriens.

Rappelons qu’officiellement la Syrie est toujours en état de guerre avec Israël.

C.-S. L, pour Europe-Israël.

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif.





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Raid israélien contre des éléments du Hezbollah dans la partie syrienne du Golan

    1. Estelle Mehal

      Israel doit passer par des médiateurs chrétiens comme le General Michel Aoun qui a un accord avec le Hezbollah au lieu de faire des bombardements « préventifs » en Syrie

    2. CSL-Europe-Israël.org Post author

      Estelle Mehal,
      Votre proposition est peut-être bien intentionnée, mais hélas surtout pour le Liban, celui que vous proposez comme « médiateur », le général Aoun, a non seulement trahi son pays le Liban en le livrant pieds et poings liés à la Syrie, mais encore il a trahi ses frères maronites pour faire alliance avec le Hezbollah.
      Donc, merci pour votre suggestion, mais Israël fera sans, autrement.

    3. Etoi2334

      L’armée israélienne est sûrement mieux informée que nous tous. Si seulement on avait les mêmes renseignements en France, on aurait peut être évité ce qui vient d’arriver. Mais rassurez-vous, nous avons TAUBIRA, l’espoir fait vivre !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *