toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Plusieurs villes sont au bord de l’émeute » « On se laisse insulter plus que d’habitude pour éviter une provocation » confie un policier.


« Plusieurs villes sont au bord de l’émeute » « On se laisse insulter plus que d’habitude pour éviter une provocation » confie un policier.

Dans son numéro du 15 janvier, l’hebdomadaire Valeurs Actuelles a recueilli des témoignages qui font froids dans le dos :
  •  » Un professeur de collège de l’Essonne raconte : « En classe, lors d’un débat sur le terrorisme, plus de la moitié des élèves trouvaient normale la fusillade de Charlie Hebdo ! Pour eux, les dessinateurs ont cherché la mort en insultant l’islam ».
  • A Savigny-sur-Orge, des collégiens maghrébins ont arraché les autocollants « Je suis Charlie » des mains de leurs camarades et ont empêché qu’on les colle sur les cahiers ou cartables.
  • A Châteauroux, un élève est passé à tabac par trois adolescents après avoir publié sur Facebook des messages rappelant les valeurs de la république.
  • Une enseignante parisienne évoque sa journée mouvementée au lendemain contre l’attaque de Charlie Hebdo: « Un de nos élèves était ravi d’apprendre la fusillade de Montrouge. Ce gamin, d’origine Tchétchène, a été viré de son précédent bahut pour avoir voulu y monter une filière jihadiste! Et je suis prof en collège, pas en lycée. Donc à ceux qui pensent encore que le problème commence en prison: non, pour certains, il commence en primaire! » . Et les parents ou grands frères n’y sont pas étrangers.
  • Un policier de Seine-Saint-Denis raconte: « On marche sur des oeufs. C’est très chaud. En patrouille, tout peut partir en vrille à la moindre anicroche. Plusieurs villes du département sont au bord de l’émeute. Pour éviter tout débordement les ordres sont clairs: vigilance, mais aussi souplesse… Autrement dit, on se laisse insulter plus que d’habitude, on se fait discrets, pour éviter qu’ils prétexte une « provocation ». On a même laissé des jeunes fanatiques empêcher une distribution de tracts appelant à une marche silencieuse »
  • A Romans-sur-Isère (Drôme), Bilel, 25 ans, a été arrêté, le 9 janvier, en possession de deux fusils à pompe. Dans son téléphone portable, un SMS explicite: « Prévoie (sic) l’arme, on s’en prend à la région Rhône-Alpes, on prend la relève. »
  • Le même jour, à Toulouse, Mohamed élève de terminale au lycée Berthelot, déclare qu’il va « faire le djihad et faire sauter le lycée ».
  • A Corbeil-Essonnes, Mohamed, 22 ans, dénonce la « transe » qui a saisi le pays : « ils ont le dass (sida, NDLR) dans leur tête ceux qui ont manifesté! » Pour lui, ces élans émotionnels sont d’autant plus idiots que la tuerie de Charlie Hebdo repose sur un complot »

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 16 thoughts on “« Plusieurs villes sont au bord de l’émeute » « On se laisse insulter plus que d’habitude pour éviter une provocation » confie un policier.

    1. naftali

      c’est hallucinant ce que disent les policiers la,mais que faut il faire avec cette engence? PAUVRE FRANCE!!!! moi perso je bouge pas d’ici,la france m’a tout donné,ces les racailles qui doivent bouger,allez un billet simple pour la syrie.tout les pays ont leur diaspora(grec,libanaise,armenienne……)et nous a ce rythme yaura que les usa ou israel,c’est quoi cette folie?moi je bouge pas quitte a crever,ils gagneront pas!!!! par contre je jette pas du tout la pierre a mes freres qui font leurs aliya ils ont leurs raisons kol hakavod c’est tres noble,mais israel pour diverses raisons a besoin de la diaspora.shabat shalom!

    2. robert haim

      Pour degager les prisons de France,il faudrait un aller simple pour le pays d’origine a quiconque bafoue la loi de France ,telle est la sanction pour ceux qui ne veulent pas s’integrer,aucun immigre d’avant 1981 italien,espagnol polonais voire des pays du Maghreb n’avait que pour seule revendication la recherche du travail dans le respect des lois francaises,
      ce qui se passe actuellement est inacceptable >>>>>>

    3. Jacques

      Tiens, moi qui croyais que les policiers avaient pour mission de protéger les honnêtes gens et de mettre les voyous au pas… on m’aurait menti ?

      Laisser les gens qui ne demandent rien d’autre que de vivre en paix, normalement, se faire insulter, racketter, agresser par les racailles islamoïdes, laisser même les forces de l’ordre se faire humilier par les mêmes racailles, de la part de ceux qui nous gouvernent, présents et passés, c’est innommable. Et qu’ils le veuillent ou non, un jour cela se paiera.
      Ils ont oublié que comme le rappelait Zemmour, ainsi que tous les historiens sérieux, la France est le pays de la Révolution – en plus d’être celui des guerres civiles – et à la Révolution, que s’est-il passé pour les « élites » ?…

    4. Alice

      j’habite le sud de Paris, nous avons choisi le quartier pour ses écoles , quartier à priori sans histoire sauf les « secteurs » où sont implantés des hlm , ascenseurs dégradés , ordures jetées par les fenètres , incivilités et insécurité dans les écoles qui progressivement se vident en favorisant les écoles privées … donc pas de doute LE PROBLEME vient d’une catégorie – plutot 2 – de population , arabo-musulmans et africains !

    5. Moutier Albert

      Vous n’avez pas honte de relayer la propagande d’extrême-droite de ce torchon, habitué des grossières manipulations mensongères?
      Au nom de quoi faites-vous cela? Avez-vous oublié qu’hier encore, ceux-là même qui s’en prennent aux musulmans aujourd’hui en France, s’en prenaient aux juifs?
      Affligeant…

    6. Schlomo Hamelekh-Europe-Israël.org

      Moutier Albert
      Vous commettez plusieurs erreurs.
      La première, c’est d’insinuer qu’Europe-Israël relaierait « la propagande d’extrême-droite ». Vous ne démontrez rien. Tout sauf ça !
      La seconde, qui est une erreur conceptuelle, et même si l’on ne se reconnaît pas dans la ligne éditoriale de « Valeurs actuelles », c’est de considérer que ce média est « d’extrême droite ». Je vous défie de nous donner une définition conforme aux Sciences politiques de ce qu’est « l’extrême droite ».
      La troisième, qui découle des précédentes, est de prétendre que « ceux qui – lesquels au fait ?! – s’en prennent aux musulmans aujourd’hui en France, seraient les mêmes qui s’en prenaient aux Juifs »
      Outre le fait que vous avez une vision manichéenne de la politique, vos amalgames et votre confusion intellectuelle sont affligeants et n’éclairent en rien la situation.
      Que vous soyez de gauche, c’est votre affaire. A moins que vous ne puissez pas vous défaire de votre sectarisme, vous faites preuve d’une grande ignorance !

    7. Moutier Albert

      Pardon?!?
      Valeurs actuelles est un média d’extrême droite, je ne vais pas me fatiguer à le démontrer, c’est un fait indiscutable et notoire, au moins en France. Dans cette article, vous « relayez » bien leurs ‘témoignages’ choisis qui ont de fortes chances d’être bidonnés, ce qui est dans leurs habitudes.
      Je ne vais pas non plus me fatiguer à vous rappeler le lourd historique antisémite de l’extrême-droite en France, et qui a fondé le FN, et pourquoi ils s’en prennent depuis une dizaine d’années aux musulmans, en cachant désormais leur haine des juifs sous le tapis.
      Par ailleurs, ce n’est pas manichéen que de constater que la nature profonde de l’extrême-droite en France, l’unique ‘pensée’, est la xénophobie, que ce soit envers les juifs ou les musulmans.
      Et enfin vous me croyez « de gauche » parce que je ne suis pas d’extrême-droite, en me taxant d’avoir « une vision manichéenne »?! Bravo!
      Je passe sur le « sectarisme », à ce point c’est tellement ridicule…

    8. Slipman

      @Alice > et vous ne vous êtes jamais dit que c’était plutôt la pauvreté que la couleur de peau qui favorisait les mauvais comportement ? ce que vous dites est honteux vis à vis de l’écrasante majorité de « noirs et arabes » qui font leur vie sans embêter personne.

    9. Schlomo Hamelekh-Europe-Israël.org

      Moutier Albert
      Vous vous réfugiez derrière votre refus d’une explication de fond pour démontrer que « Valeurs actuelles » (dont je ne suis pas l’avocat), serait d’extrême droite. Mais il est fréquent que des gens (comme vous), nombreux, se permettent d’affirmer n’importe quoi, gratuitement (ça coûte moins cher en réflexion) pour disqualifier une opinion contraire à la leur, ou qu’ils ne comprennent pas.
      Sous prétexte de « ne pas vous fatiguer à le démontrer », en vérité c’est que vous n’avez rien à dire de crédible. Si vous vous respectiez, il vous suffirait de peu pour argumenter, ne serait-ce qu’en faisant une recherche rapide sur le net.
      Démontrez également que « ces témoignages choisis ont de fortes chances d’être bidonnés », vous en serez aussi incapable.
      Je vous fais une demi-confidence : J’exerce comme expert sur les phénomènes de violence depuis 35 ans, en milieu scolaire, éducatif, dans les quartiers, en détention, sur tout le territoire français, avec les différents professionnels. Et bien ce que relate « valeurs actuelles » est très en-deçà de la réalité sur le terrain. Quoique, je vous le concède, un peu moins dans votre région qu’ailleurs.
      Ne vous fatiguez pas non plus à rappeler le lourd historique antisémite de l’extrême-droite en France, je connais.
      En revanche, faites un effort pour développerer et envisager l’antisémitisme à gauche et à l’extrême gauche. Si vous le souhaitez, je peux vous y aider.
      En fait, ce qui est manichéen, c’est de se limiter à ne constater QUE la nature profonde de l’extrême-droite en France, en faisant par mauvaise foi ou par ignorance l’impasse sur la nature profonde des mouvances à gauche : PCF, PS, Extrême gauche, Verts, etc. Mais aussi dans la droite dite républicaine, bien moins qu’à l’extrême droite et à l’extrême gauche qui a trouvé ce paravent magique « d’antisionisme » !
      Enfin je ne vous crois de rien du tout, cela m’importe.
      Je vous dis simplement qu’à vouloir trop pérorer, vous vous en rendez ridicule.

    10. Moutier Albert

      Effectivement, je n’avais pas bien compris votre ligne « éditoriale », c’est chose faite. Et je comprends que vous ne souhaitiez pas classer valeurs actuelles à l’extrême-droite…
      Bon, même si c’est peine perdue, voici par exemple un lien où l’on apprend qu’en 2013, l’UEJF a porté plainte contre Valeurs actuelles pour incitation à la haine raciale:
      http://www.liberation.fr/politiques/2013/09/26/valeurs-actuelles-derape-encore_935023

      Je vous fais une confidence: je connais très bien le « terrain » également, le pratique tous les jours, et peut vous dire que la grande majorité des musulmans français n’ont rien contre les juifs. Même si l’on trouve malheureusement quelques excités, quelques fois dangereux, qui apprennent bien souvent le Coran en prison…

      Par ailleurs, je n’ai pas constaté que les partis de gauche, fassent de la xénophobie une ligne directrice de leurs programmes?

    11. Schlomo Hamelekh-Europe-Israël.org

      Moutier Albert
      Vous lisez mal, ou alors vous avez de réels problèmes de compréhension. Ce qui vous égare dans votre jugement.
      Je ne vais pas reprendre point par point votre argumentation, je l’ai déjà fait.
      Pour ce qui est de l’UEJF, en général, c’est devenue une officine du PS depuis le début des années 80 (au même titre et en même que « SOS racisme ») et qui n’a plus aucune représentativité au sein des étudiants juifs. L’UEJF est hors champ de la communauté juive de France et ne sert que d’alibi à des individus cherchant à dénigrer les Juifs ou Israël.
      Que la grande majorité des musulmans français n’aient rien contre les juifs, j’aimerais vous croire. Disons que leurs préjugés contre les Juifs se manifestent moins bruyamment, mais ils existent. Etant né, et réfugié d’un pays arabe, je sais de quoi je parle.
      Comme j’aimerais qu’elle se démarque (cette « grande majorité ») de ces « quelques excités » qui sont loin d’être marginaux.
      On l’a d’ailleurs peu vu et entendu (sauf à être incitée à le faire par le gouvernement) après les récents attentats à Paris. Et bien avant, relativement à la barbarie qui sévit partout au Proche et Moyen-Orient.
      Vous n’avez pas constaté que « les partis de gauche faisaient de la xénophobie une ligne directrice de leurs programmes ». Certes, les partis de gauche ont leurs immigrés ou descendants d’immigrés arabo-musulmans qui constituent leur « nouvelle classe ouvrière », et de ce fait constitue leur « groupe christique », par défaut. En revanche, les préjugés à gauche et à l’extrême gauche apparaissent surtout maquillés, quoique de moins en moins, contre les Juifs sous couvert d’antisionisme.
      Ça, vous devriez le savoir.

    12. Moutier Albert

      Nul problème de compréhension, bien au contraire hélas…
      J’étais tombé sur ce site par hasard, vous ne m’y reverrez plus.
      Bonne nuit.

    13. Schlomo Hamelekh-Europe-Israël.org

      Moutier Albert
      Dommage pour vous, votre vision et votre perception des choses un peu trop « formatées » en auraient sûrement profité …
      Cordialement.

    14. Moutier Albert

      Je ne suis en tout cas pas « formaté » à supporter la xénophobie d’où qu’elle vienne. Dont acte.

    15. Sébasto-Paul

      Toute population musulmane dépendant d’une autorité non musulmane suscite régulièrement ce qu’on appelait, dans l’Algérie française, des « néfras », lesquelles sont des émeutes dont les causes ne sont que des prétextes, des occasions, et qui ont pour but de faire sentir à l’autorité que cette population est toujours au bord de la révolte, afin d’obtenir, de la part de l’autorité apeurée, toujours plus de « respect », c’est-à-dire toujours plus de privilèges et d’immunité.

      https://fr.wiktionary.org/wiki/n%C3%A9fra

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap